vendredi 7 mai 2010

C dans l'air de la semaine

3 émissions sur 5 consacrées à l'économe cette semaine. Même pas de bons gros faits divers graveleux... C'est pour dire si ça va pas top...



La Grèce, combien ça coûte ?
C dans l'air, 03/05/2010 (en Français texte en français )
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1427
  Jean-Dominique Giuliani : président de la fondation Robert-Schuman.
  Alexia Kefalas : journaliste franco-grecque (en duplex d’Athènes)
  Jean-Marc Daniel : professeur d’économie à ESCP-EAP et chargé de cours à l’Ecole des mines de Paris.

Rigueur : la France gèle ses dépenses
C dans l'air, 06/05/2010 (en Français texte en français )
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1431
  Jean-Pierre Gaillard : journaliste spécialisé en économie boursière.
  Philippe Dessertine : professeur de finances à l’université Paris-X-Nanterre.
  Dominique Reynié : politologue, professeur à Sciences-Po Paris et chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences-Po.
  Alexia Kefalas : journaliste franco-grecque (en duplex d’Athènes)

Les marchés s’enfoncent
C dans l'air, 07/05/2010 (en Français texte en français )
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1434
  Philip Turle : journaliste à la rédaction anglaise de Radio France Internationale (RFI).
  François Lenglet : rédacteur en chef des services Economie, Politique et International du quotidien La Tribune.
  Agnès-Catherine Poirier : journaliste.
  Michel Godet : économiste et professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).

Allez hop. On prépare l'occident à la grande roumanification, conséquence de la mondialisation heureuse et du libre échangisme crétin, au grand retour aux paradigmes du XIXème siècle et et au sacrifice des classes moyennes sur l'autel de la ploutocratie qui accapare tout.

Hey les gars ! Il reste une poche de demande solvable par là ! Vite ! Aspirez là !

1 commentaire:

  1. c est clair que quand il y a autant de programmes pour "informer" les français et leur enseigner l économie( car nous sommes archi nul en économie il parait) cela sent la propagande et le conditionnement du bon peuple...
    pas bon signe du tout ...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.