mercredi 28 mars 2012

Chine : Bo Xilai aurait été écarté pour assassinat

La chronique de Lenglet de ce matin. Et il a passé plusieurs années en Chine le Lenglet... Alors j'ai plutôt tendance à l'écouter là dessus...

La Chronique de François Lenglet
BFM Business, François Lenglet, 28/03/2012 (en Français texte en français )
→ lien 

1 commentaire:

  1. commentaire incomplet.

    Le chef de police était le bras droit de Bo Xi Lai et a effectué dans le passé les sales besognes pour lui, en particulier "nettoyer" la mafia dans les villes de la province dont Bo Xi Lai était responsable. Il n'y a pas été de main morte, et il était facile d'éliminer aussi des opposants de Bo Xi Lai de cette manière.

    Puis les manières exécutives de ce policier ont commencé à apparaître au grand jour, et cela devenait génant pour Bo Xi Lai qui était un des rares concurrents possible à Xing Jin Ping pour succéder à Hu Jin Tao à la fin de l'année comme chef du PCC et numéro 1 du Politburo.

    Du coup Bo Xi Lai a essayé de se débarrasser du policier, lequel craignant pour sa vie et en guise de revanche, est allé déballer son sac au consulat US d'une ville de province (pas l'ambassade US à Beijing, cela aurait été impossible ou trop dangereux pour lui). Résultat, toutes ces histoires ont commencé à éclater au grand jour.

    Du coup exit Bo Xi Lai.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.