vendredi 23 mars 2012

La grande escroquerie idéologique des "partageux" français

Bon je ne reviens pas sur les scores de Mélenchon dans les sondages, ni sur le fait que c'est quand même extraordinaire que ce parti de rentiers de gôche qui se font du pouvoir d'achat sur les pauvres, aie justement réussi à faire croire aux pauvres qu'il les représentait...

Tout ceci est surtout un signe de l'incompréhension crasse par la population des vrais enjeux et de la situation réelle de ce pays... En même temps, vu que tout est fait pour que jamais les vraies questions ne soient posées, et à force de répéter des contre vérités, faut pas s'étonner que la population croie qu'il y a dans ce pays une infime partie de riches qui prend tout le pognon...

Mais je reviens juste sur un point de la logorrhée de gôche, où Mélenchon se présente toujours comme un "partageux"... Et ne manque jamais de prôner le bisou qui cogne zuniversel qu'on est tous des frères...

Simple petit calcul... Histoire de voir si les français sont tant que ça "partagistes"...

Le PIB par habitant de la France, et celui du monde dans son ensemble...



Aujourd'hui, la moitié de la planète vit avec moins de 2$ par jour...

Partageons donc !

Mais moi, je serais tout de même curieux de savoir si Robert, cheminot syndicaliste CGT SNCF à 4000€ par mois, est d'accord pour passer à 500€ par mois ?

19 commentaires:

  1. votre haine de la gauche vous égare..moi je veux bien cogner sur les rentiers de tout bords!
    mais là, IDN deviens de droite dommage!
    je suis syndiqué je bosse 39H et je suis hs le soir etje gagne 1300/mois! et je suis de gôche!
    sans doute rentier pour vous!
    merci pour la revue de presse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et avoir une pensée différente de la logorrhée des partis collectivistes assumés c'est être méchant. Donc forcément tu est du côté des partis collectivistes inassumés. Il n'y a d'ailleurs pas pire que de penser d'une façon non pensée-unique-compatible...

      Bon, Disco, désormais tu est de droite : va te laver de suite !

      Supprimer
  2. tu consultes ce site de temps en temps Disco ?

    http://www.inegalites.fr

    RépondreSupprimer
  3. Mouais.
    Sauf que ce graphique, comme tous les graphique, ne montre qu'une partie des données.
    Certes, ton point reste valable : ceux qui prônent le partage ne savent pas forcement dans quoi ils s'embarquent.
    Mais le PIB par habitant n'est pas tout. Pour prendre un extrème : en inde, vivre avec 2 euros par jour (soit 60 euros par mois, 720euros par ans) c'est possible.
    Sans électricité, sans pétrole, et sans soins, certes, mais ca reste possible.
    En france, avec deux euros par jour ce sera déjà dur pour se nourrir.
    Mon point est : le PIB, on s'en fout, la donnée intéressante serait la masse de produits de première nécessité (eau, nourriture) consommé par habitant en France et dans le monde.

    Là, on verrait vraiment l'inégalité, et à quel point les nantis que nous sommes en Europe n'avons vraiment, vraiment pas intérêt à partager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, enfin, on peut résumer le propos de Tonio, a "voulez vous partager ce que vous avez et vivre avec le niveau de vie de l'inde".

      Je trouve personnellement que c'est une très bonne question.
      Notre société est fort paradoxale. Tout en s'émouvant de la pauvreté dans le monde, le citoyen lambda veut pouvoir continuer a consommer comme avant, portable pas cher, écran plat géant pas chère etc etc.

      Le pauvre pékin moyen n'a pas compris, que l'égalité qu'il chérie tant elle se fera par le bas et non par le haut. Son écran plat et son mode de vie a l'occidental il pourra tirer une croix dessus.

      Dans la vie, faut assumer ses choix et ce qu'on est. Au lieu de ça les gens se cachent derrière de faux bons sentiments pour se donner bonne conscience...c'est puant.

      Supprimer
  4. Disco, je pense que tu devrais lever un peu le pied sur les attaques contre les petits "rentiers". Les fonctionnaires bénéficient effectivement de la sécurité de l'emploi, ce que tu appelles une rente, mais encore faut-il admettre que cette "rente" est la contre-partie d'inconvénients qui sont:
    - servir l'Etat toute sa vie,
    - subir des mutations,
    - travailler dans un environnement souvent peu motivant (entouré d'autres fonctionnaires peu motivés).
    Pour le reste, comme l'indique le premier commentaire, le salaire de nombre de fonctionnaires est assez faible, même s'il est supérieur au SMIC, et même s'ils bénéficient d'autres avantages (plus de congés pour certains, logement de fonction pour d'autres, prime de ceci-cela, etc...) qui les mettent dans une situation préférable à celle des SMICards du privé, je ne pense pas qu'on puisse réellement parler d'abus massifs (sauf cas spéciaux, cf. SeaFrance, les députés et sénateurs, ...). N'oublions pas qu'un fonctionnaire mieux payé est un fonctionnaire moins corruptible, ce qui est important pour la stabilité du pays, sa démocratie, et donc pour le business en général.
    Le scandale français, c'est le clientélisme généralisé, notamment en régions, et le manque de rationalisation de l'administration, ce qui amène à des effectifs de fonctionnaires beaucoup trop élevés, mais les "bénéficiaires" de ces délires collectivistes n'en sont pas, individuellement, les responsables.
    Donc: oui pour taper sur les syndicats qui défendent bec et ongles ce modèle délirant et contre-productif pour la France entière; oui pour taper sur les politiciens véreux qui poussent encore dans ce sens; non pour taper sur les individus, mêmes ceux qui sont "bénéficiaires" de ce système. Le cheminot de base, même s'il est privilégié par rapport au SMICard de base, ne me paraît pas être un énorme profiteur du système.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'une un focntionnaire n'est pas obligé de servir l'état toute sa vie.

      Et je ne parle pas des mutations dans le privé, ou de la joie de vivre et la motivation des collègues ! :-D

      Cela dit, dire que les bénéficiaires n'en sont pas les responables... Oui et non : les bénéficiaires sont une clientèle importante des partis politiques, et sont connus pour voter plutot vers un certain parti. D'ailleurs le syndicalisme est largement financé par l'état afin d'acheter la paix sociale.

      En fait, le problème c'est la lâcheté de notre clique politique. Il faudrait les mettre au pas. Mais inutile de réver, ça n'arrivera pas, on boira le calice jusqu'a la lie.

      Supprimer
  5. hum...

    j'ai un copain chauffeur de tram à Grenoble. Il a fait récemment 6 mois comme stagiaire à la SNCF, ou il devait avoir la garantie de l'emploi. chouette alors !
    il est parti en courant quand il a vu les conditions de travail de m... qui lui étaient imposées et il est retourné à son tram.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les conditions actuelle, mais sachez que dans de nombreuses boites, le vieux Cgtiste qui est la depuis 15 ans profite bien, quand le jeune qui commence sert tout juste de paillasson...
      Je pourrais vous citer milles exemples, ou le bon pépér CGTiste bloque la progression des jeunes dans les boites pour conserver leur acquis...
      Ha oui, une chose, ces gens sont totalement improductifs.

      Supprimer
  6. Même si je trouve l'argument un peu cul-cul... finalement tu as raison. Le second commentaire le dit très justement : nos sociétés sont paradoxales.

    Et l'ajustement se fera FORCEMENT vers le bas.

    L'âge d'or est en passe de se finir.

    Soupe popu pour une bonne partie des européens, le Grand Appauvrissement.

    Fondamentalement, ça renvoie à la seule question brûlante, fondamentale qui hante cette saleté de planète : population totale.

    Tant que des milliards de crétins, au nom de dieu et autres foutaises, continueront de dire "multipliez vous"... ils se mangeront le mur de la réalité de plus en plus dans la gueule.

    Car le second facteur de l'équation partage c'est bien sûr le nombre personnes avec qui il faut partager... Donc la population totale.

    L'humanité n'a jamais osé, collectivement, poser la question de son nombre total, et de la menace que cela représente.

    tant pis pour les veaux.

    En attendant, 2 vérités :
    -l'indien et le chinois de base n'atteindront jamais notre niveau de vie actuel
    -et nous, nous perdrons notre niveau de vie actuel

    La planète ne peut pas le supporter.

    C'est arithmétique. Mais les mous du bulbe refuse de voir cette double vérité.

    Donc à un moment donné, pourra se poser la question du partage ou du... non partage Et là on verra comment réagiront les belles âmes de gôche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Fondamentalement, ça renvoie à la seule question brûlante, fondamentale qui hante cette saleté de planète : population totale.

      Tant que des milliards de crétins, au nom de dieu et autres foutaises, continueront de dire "multipliez vous"... ils se mangeront le mur de la réalité de plus en plus dans la gueule."

      + 1000

      Oui les religions sont en très grande partie responsables de cette folie.

      L'explosion démographique qui va se produire en Afrique par exemple va être catastrophique. Je n'ose même pas imaginer les famines, les guerres et les flux migratoires que cela va entrainer...

      Supprimer
    2. Si l'Afrique a des problèmes, ce ne sera pas pour des questions de sur population...

      L'Afrique est relativement vide et la densité est faible...

      Supprimer
    3. Je ne suis pas d'accord disco. L'espace n'est pas le seul paramètre a prendre en compte. Leur mode de société actuel n'est tout simplement pas adapté a une telle croissance démographique, qui est le résultat d'une perfusion de l'occident.

      Supprimer
  7. Vous me fatiguez avec vos histoires gauche/droite.

    Je m'en fous de ces distinctions surannées.

    Moi ce que je veux, c'est qu'on converge vers le modèle d'Europe du Nord fait de lutte contre la rente, de méritocratie et de libéralisme pragmatique et de bon sens.

    Si c'est la gauche qui propose ça, je voterai à gauche. Si c'est la droite, je voterai à droite.

    Or ce que je constate de plus en plus aujourd'hui, c'est que la grosse masse des rentiers de ce pays, ce sont les clientèles de la gauche, et que c'est la droite qui propose désormais de converger vers l'Europe du Nord.

    La gauche dans ce pays, derrière ses grands discours creux, est devenue force d'immobilisme et de régression... Ça devrait questionner quand même...

    Je n'ai pas envie que la France se vautre dans le clientélisme d'Europe du Sud qui l'emmène tout droit au déclassement...

    Au passage, je note que c'est cette gauche qui va faire exploser l'Europe. Alors que l'Italie se réforme, que l'Europe du Nord s'est déjà réformée, que l'Angleterre fait tout l'inverse, la France est toute seule à rester dans sa bouse idéologique surannée, à tenter de faire diversion par tous les moyens de la complexité inutile qu'elle défend et de ses clientèles de rentiers qui pillent le pays...

    Et si la gauche est le parti de la rente. L'extrême gauche est le parti de l'extrême rente.

    RépondreSupprimer
  8. Écoutez par exemple Alain Rousset, le président de ma région, qui s'est construit pour lui et son armée mexicaine, un palais pas loin de chez moi...

    Le gars il vous explique que ce que font les régions, c'est du bonheur en barre, et que faut surtout rien toucher...

    "responsable du pôle « Production » au sein de l'équipe de François Hollande"

    Écoutez le. C'est le déni de réalité. La pensée magique...

    Jamais je pourrai voter pour ces clowns !

    RépondreSupprimer
  9. Tu sais DiscoTonio,
    Moi aussi j'en ai marre de ce pays, et je partage 100% de tes idées.
    Simplement, moi ce que je constate, c'est que:
    >1 on sait et on voit bien que la richesse créée par le secteur privée est ponctionnée pas une classe politico-fonctionnaire.
    >2 mais on est contreproductif dans note colère, car on tape sur tout le monde, car ON NE SAIT PAS QUI TOUCHE COMBIEN.

    Une solution toute simple, comme en Europe du nord: la TRANSPARENCE.
    Que pour tout individu, touchant un salaire/aide sociale/indemnité de la part de l'état (la nation), ou d'une collectivité locale (la région, etc...), ce soit ACCESSIBLE à tous, sur internet, ou sur requête auprès du Ministère de l'économie (idée à creuser).
    Ex.: ton voisin est fonctionnaire dans une administration beta, tu vas sur un site sur service public, tu rentres son nom, et hop, tu connais son salaire annuel. Car après tout, c'est avec TON argent qu'il touche SON salaire.
    Ainsi, ça calmerait un petit peu tout le monde.

    Car ce que les abuseurs du système oublient trop souvent, c'est que ce n'est pas l'argent de l'état, mais que c'est l'argent du PEUPLE.

    Je pense que la démocratie ne survivra pas au 21ème siècle si elle ne passe pas le cap de la TRANSPARENCE.

    Le Suisse

    RépondreSupprimer
  10. Il faudrait également tripler le budget de la psychiatrie en France

    RépondreSupprimer
  11. Il serait bon de comparer la France avec d'autres pays et non pas avec le reste du monde c'est un peu facile comme raccourci et pas comparable !!!
    D'autre part la gauche et la droite proposent la même rente comme vous le dites, ce n'est pas une question de parti, mais d'un véritable choix d'une autre politique, dans un cadre complètement différent. Mais à ce jour aucun parti ne le propose :)
    Sinon, bravo pour vos sources d'infos.

    RépondreSupprimer
  12. Et moi je peux donner l'exemple de André Rossinot, maire de Nancy et vieil animal politique de droite, qui vaut bien tous les Alain Rousset, avec la débâcle financière du tram, ou la réhabilitation des rives entre meurthe et canal, qui ont permis à ses amis de s'enrichir énormément...
    Le débat n'est pas gauche ou droite : les dirigeants sont tous pourris, avec trop d'intérêts personnels en jeu pour promulguer une vraie politique d'intérêt national.
    Quelques soient les promesses faites pendant la campagne, aucune ne sera tenue par l'UMPS. Et MLP ou JLM ne proposent effectivement que de subventionner leurs programmes par la planche à billet. Donc la seule conclusion logique, pour l'instant, est de ne voter aucun de ces partis...

    Lewu

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.