vendredi 27 avril 2012

Credit crunch en Europe

Et à en croire Draghi, c'est un problème de demande qu'on a, pas d'offre...

Balance sheet recession à la Koo...

Europe faces Japan syndrome as credit demand implodes
The Telegraph, Ambrose Evans Pritchard, 25/04/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
The long-feared credit crunch has mutated instead into a collapse in DEMAND for loans. Households and firms are comatose, or scared stiff, in a string of countries.



Demand for housing loans fell 70pc in Portugal, 44pc in Italy, and 42pc in the Netherlands in the first quarter of 2012. Enterprise loans fell 38pc in Italy. The survey took place in late March and early April, and therefore includes the second of Mario Draghi’s €1 trillion liquidity infusion (LTRO).

The ECB said net demand for loans had fallen "to a significantly lower level than had been expected in the fourth quarter of 2011, with the decline driven in particular by a further sharp drop in financing needs for fixed investment." Demand fell 43pc for household loans, and 30pc for non-bank firms.

Pritchard prone ensuite pour de l'inflation, de la baisse de taux et de la fabrication massive de conflit de génération et de wealth effect pour les kleptocrates... Comme quoi, la droite anglaise retrouve la gauche française...

Perso, je plussoie plutôt Fiorentino et Maris à C dans l'air : ce serait bien mieux pour la justice sociale de renégocier la dette... Là, ils vont juste nous faire le pendant inflationniste et inégalitaire de la déflation Brüning qui a amené l'extrême droite en Allemagne...

Car aujourd'hui, cette inflation ne serait pas suivie par les salaires et intégralement capturée par la rente... On le voit bien aux USA ou en Angleterre d'ailleurs...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.