jeudi 12 avril 2012

Le "Financial Times" vole au secours de François Hollande

Tiens...

Très intéressant tout ça...

Les kleptocrates ont fini par comprendre qui allait nous faire de la belle politique de gôche à la Obama/Benny B... Et distribuer de l'argent gratuit et créer du wealth effect pour les ultra riches, dans le même temps qu'on dévalue les productifs...

Le "Financial Times" vole au secours de François Hollande
Le Point, 11/04/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Le quotidien des salles de marchés estime que l'Europe doit relancer la croissance et ne pas s'en tenir à une austérité mortifère.

Le Financial Times (FT), très lu dans les salles de marchés, a salué dans un éditorial, lundi 9 avril (accès payant), la prise de position du candidat socialiste en faveur de l'adoption d'une stratégie de croissance en Europe.

Notez que je suis un peu dur là dessus quand même...

De deux choses l'une...

Soit on a :
   une politique à la Benny B/Obama d'explosion des inégalités par de la planche à billets imbécile finançant de la consommation tittytainment, les déficits commerciaux et des investissements pourris, pour maintenir les profits bidons de la kleptocratie,
   une politique d'investissement dans des infrastructures utiles (énergie et économies d'énergie notamment)...

Dans le premier cas, les marchés grimperont grâce à l'appauvrissement de tous.

Dans le deuxième cas, ils grimperont grâce à la croissance par habitant.

Dans tous les cas ils gagnent...

Mais vu le track record de l'État dans l'investissement, ça fait plus que peur...

Et surtout, sur leurs banques publiques d'investissement, sur leur relance européenne, à aucun moment, les clowns à roulettes ont précisé la gouvernance de cet argent ni des incitatifs à bien investir pour les gestionnaires...

Pire, on voit revenir derrière Hollande des gens de cette oligarchie des incapables, comme Lauvergeon avec sa mine d'uranium sans uranium à 2 milliards... Et qui va surement être récompensée pour ça...

Rassurant que tout ça...

2 commentaires:

  1. concernant cette brillante affaire de mines vides, on peut se demander qui est derrière tout ça et qui en a profité
    voir au 17 janvier 2012
    http://www.charliehebdo.fr/enquete.html

    à noter que Lauvergeon balance, et que ça fait désordre
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/04/11/anne-lauvergeon-atomise-nicolas-sarkozy-et-henri-proglio_1683391_823448.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on ne sait pas tout sur cet affaire.
      En tout cas c’était la guerre entre Lauvergeon et Proglio.

      Et j'ai plus confiance en une Anne Lauvergeon qui a rassemblé la filière nucléaire française et en a fait un leader mondial qu'en un Proglio qui fricote avec les djouri et compagnie.

      Puis les mines sont pas complétement vide à ce que j'ai cru comprendre, c'est juste moins dense que prévu, puis on verra bien quand se sera mit en production.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.