vendredi 27 avril 2012

Qui qui donc possède la dette publique US ?

Financement de la dette américaine
Les-Crises.fr, Olivier Berruyer, 26/04/2012 (en Français texte en français )
→ lien

Secteur public, ce sont les fausses retraites par capitalisation des USA, investies en dette publique...


On voit bien aussi la montée de la FED dans le total...




Au passage : observons l’impact sur l’inflation au milieu des années 1940 :



La détention étrangère de la dette américaine
Les-Crises.fr, Olivier Berruyer, 27/04/2012 (en Français texte en français )
→ lien















10 commentaires:

  1. Ouais, enfin, au final, ce qu'on constate, c'est que les US sont pas prêt de se cracher tout de suite (contrairement à nous) et que les chinois ne détiennent finalement qu'une toute petite partie de la dette US, contrairement à la légende.

    En fait, l'essentiel de la dette, c'est la retraite par capitalisation; autrement dit, la retraite par capitalisation, c'est exactement comme la retraite par répartition, mais en moins bien réparti. Et on parle bien là d'une rente capitaliste.

    La retraite par répartition, tout le monde contribue par l'impôt et tous les retraités la touchent de façon plutôt égalitaire.
    La retraite par capitalisation, tout le monde contribue par l'impôt, mais seuls quelques retraités la touchent de façon inégale.

    vive le progrès.

    Par ailleurs, je redis que la courbe DetteFED/M1 n'a juste aucun sens. C'est un ratio inepte. Sauf à vouloir faire des courbes sensationnelles, mais à ce compte-là, on peut aussi faire un ratio DettesFED/points de l'AS Saint-Etienne en championnat, ça sera tout aussi impressionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème, c'est que c'est pas de la capitalisation, c du madoff.

      Il n'y a aucun investissement derrière cette fausse épargne.

      Supprimer
    2. C'est normal. Un tel niveau d'épargne (et donc de rente capitaliste) est juste intenable pour l'économie réelle.
      C'est à la fois mathématique et mécanique.

      Donc, la seule façon de le faire tenir, c'est de la socialiser et de la faire financer par le contribuable.

      Du coup, si, le problème, c'est bien la capitalisation, qui étouffe l'économie réelle par la rente et imposer une course impossible à la rentabilité du capital.

      Supprimer
    3. Je trouve ça d'ailleurs incroyable qu'il puisse y avoir des capitalistes qui pensent sérieusement que la part de rente tirée de l'économie réelle (c'est à dire la part de revenus des gens qui ne produisent rien) puissent monter jusqu'au ciel. Et que, du coup, il soit possible de faire tenir un vaste système de retraite par capitalisation qui soit accessible à tout le monde. Parce qu'au final, s'il y a bien un truc qui impacte directement l'entreprise, c'est la rémunération du capital et le coût de l'argent/investissement. Alors qu'on peut très bien financer une retraite par répartition par d'autres moyens que la taxation directe des capacités d'investissement des entreprises (ce qui est le cas dans le schéma de la retraite par capitalisation).

      Je sais bien qu'on prétend que le capital travaille, mais enfin, on est entre gens sérieux, nous, on sait bien que l'expression "le capital travaille" signifie en fait "palper du pognon sans soulever son cul de la chaise". C'est ça, la définition d'une rente.

      Supprimer
    4. la retraite par capitalisation ce n'est pas de la fausse epargne. Je gagne 100000$ sur une annee, je place 18000$ dans mon compte epargne retraite, sous forme d'actions, d'obligs, de bons du tresor,.... ou voyez vous de la fausse epargne la-dedans? C'est bien de l'argent gagne que je mets de cote pour mes vieux jours.

      Supprimer
    5. Ben déjà, quelle que soit ton job, tu serais sans doute moins bien payé sans toutes les relances par la dette qui font tenir l'économie mondiale depuis déjà quelques temps. D'un autre côté, ton compte épargne/retraite pèse sur l'économie réelle sous forme d'actions et d'obligations. Enfin, tout ce que tu possèdes en bons du trésor est de la fausse épargne payée (et surtout garantie) par les contribuables. Tout ça aurait dû partir en fumée, si les Etats n'étaient pas intervenus pour la sanctuariser.

      Il n'est jamais trop tard pour ouvrir les yeux.
      Et comprendre comment les choses marchent. ;)

      Supprimer
    6. @anonyme de Apr 27, 10:38: Mon compte epargne action/obligation pese tellement sur l'economie reelle, que les entreprises battent des records de profits (a des niveaux historiques). Alors certes elles se sont delestees des operations peu rentables de manufacturing, creant du chomage chez les moins qualifies, mais elle recrutent toujours a 6 chiffres (et ca monte faute de candidats, qu'elles doivent aller chercher a l'etranger). Avec plus de 2000Mds de cash on a pas besoin de plan de relance: la planete reve de smartphones, d'ordinateurs, tablettes, d'applications, de communication, .... jusqu'au fin fond de l'Inde. Ce n'est pas un probleme, mais une solution. Le probleme c'est cette idee de relance par la dette et la consommation, qui est nuisible.

      Supprimer
  2. oui mais la boucle est bouclée car la rente par répartition est acheter par l'endettement dont les intérêts reviennent à la rente par capitalisation, ( premier poste de dépense en France ) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'oblige un Etat à financer la retraite par répartition à crédit.

      Il peut par exemple choisir de la financer en taxant la consommation, les successions, le patrimoine immobilier et la rente immobilière, ce qui serait beaucoup plus efficace que d'essorer l'économie réelle comme le fait immanquablement la retraite par capitalisation.

      Comprendre que l'excès de capitalisme tue le capitalisme nécessite un niveau de collégiens en mathématiques. Comprendre que l'excès de rentes capitalistes dégrade les conditions d'investissements et de productions, aussi. Manifestement, notre système éducatif collectiviste soviétoïde doit avoir des ratés pour que si peu de gens le comprennent... à part les soviétoïdes bien sûr.

      Supprimer
    2. "Rien n'oblige un Etat à financer la retraite par répartition à crédit. "

      Je pense au contraire, que ce qui oblige un etat a le faire, c'est le systeme électif, dont il faut sortir au plus vite.
      le clientélisme est en train de tuer la societé.

      ps : tu devrais mettre un nom, meme bidon, ca permettrais de suivre les commentaires ^^

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.