samedi 7 avril 2012

Salaire net moyen : 1400€ dans le privé... 2427€ dans le public...

  EDIT : le tableau utilisé pour ce calcul n'est pas le bon. J'ai fait un errata ici.


Bon à lire certains commentaires qui refusent les évidences dans ce post ci, je me dois d'enfoncer le clou...

Au sujet d'un salaire moyen des fonctionnaires à 2400€ net par mois :
D'ou vient ce chiffre aberrant ? La grille des fonctionnaires est publique. Asséner des mensonges de ce genre, c'est souscrire au principe : plus c'est gros plus ça passe.

Ou encore celui ci :
un peu marre de lire ce simplisme de droite loin de la réalité pour les salaires c'est du délire !

Donc voila, enseigner c'est l'art de répéter. Et il est plus que temps de refaire émerger une nouvelle fois un peu de vérité dans la propagande généralisée sur les "salauds-de-riches"que ce pays appelle débat public...

Je vous renvoie à ce post ci : Petit voyage au pays de la rente de gôche : la moitié des 20% les plus riches de la population sont des fonctionnaires

Et aux très officiels chiffres du ministère de la fonction publique...



   salaire net moyen des ouvriers et petits employés : 20 472€ par mois, soit 1706€ par mois. Le tout avec la sécurité de l'emploi, des congés de fou, et une productivité plus que discutable... Allez donc expliquer ça à l'ouvrier smicard dans une PME et qui gagne 1300€ par mois pour 42h par semaine, et manque de perdre son emploi à chaque crise...

   salaire net moyen des employés un peu plus qualifiés (genre bac +2 ou +3) : 2222€ net par mois. Toujours avec la sécurité de l'emploi, des congés de fou, toussa toussa... Là encore, allez expliquer ça à celui qui touchera 1600€ par mois dans le privé pour un job équivalent...

   salaire net moyen des cadres : 2763€ par mois. Et même 3862€ par mois pour les cadres non enseignants. Là je ne sais pas très bien ce que ça recoupe comme catégorie, donc c'est plus dur de comparer. Et j'imagine la bande de sert à rien dans le tas. Sauf qu'à ce niveau de responsabilité, le privé aussi est capable d'en pondre pas mal des comme ça. Mais bon... Je compare ça à ma situation de bac+5 en SS2I qui sort d'école d'ingé après math sup math spé, à 2100€ par mois...

Et en compilant tout, on a un salaire moyen de 29 126€ par an, soit 2 427€ par mois de salaire net moyen pour les fonctionnaires.

Je rappelle que le salaire net moyen de la population est de 1605€ par mois...

Et ce chiffre inclue les 20% de la population active fonctionnaires à 2 427€ par mois.

Ce qui par un calcul simple nous amène à un salaire net moyen de 1400€ pour les non fonctionnaires... (1400€ x 80% + 2427€ x 20% = 1605€) A comparer au salaire net moyen de 2400€ des fonctionnaires. Et le tout, en plus, rappelons le, avec la sécurité de l'emploi, toussa toussa...

1400€ dans le privé... 2427€ dans le public...

Faut que je vous fasse un dessin aussi ? Ou bien c'est suffisamment clair ?

Et puis parce qu'après tout, ça serait dommage de s'arrêter en si bon chemin, je vous mets aussi le graphique sur la retraite moyenne à 1691€ par mois...


Bienvenue en France et son modèle "social" !   




Et pour les indécrottables qui refusent de voir la réalité, allez donc voter avec les autres moutons au cerveau soigneusement récuré par 30 ans de propagande, pour Mélenchon et son parti des fonctionnaires... Contre les affreux "salauds-de-riches"   

Et surtout, faites bien aussi ce que les véritables "salauds de riches" attendent de vous que vous fassiez, et allez donc voter Hollande, le candidat autoproclamé de la justice sociale, au second tour...

Et venez pas pleurer si année après année, vous êtes toujours plus pauvres et eux toujours plus riches...

26 commentaires:

  1. Tu parles à des gens qui ne veulent pas entendre. Tu auras beau leur démontrer encore et encore la vérité, ils te sortiront toujours le contre-exemple parfait du chapeau (un tel qui est prof depuis 20 ans et qui est payé 1000€ à peine etc...).

    On est dans une lutte de classe, ni plus ni moins. Tu ne pourra pas convaincre par la raison des personnes qui ne vivent que de ce système.

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que le deal social "emploi garanti mais paiement médiocre = public" contre "emploi moins stable mais plus rémunérateur = privé" fait partie des vieilles idées reçues à oublier.

    Mais...

    Si nous arrivons à une situation à la grecque (et nous nous y acheminons gaiement) nous appliquerons certainement des solutions à la grecque : -30 % à -50 % en moins sur les salaires des fonctionnaires. Non ?

    Finalement je vais voter Hollande : il va précipiter la crise en prétendant la combattre, et on va rebattre les cartes.

    Je préfère travailler à inventer le contrat social de demain. Celui-ci est désespérément nul. Il est condamné, et c'est tant mieux.

    RépondreSupprimer
  3. Un truc qui se vérifie assez bien dans la fonction publique, c'est que les postes peu qualifiés (qui se raréfient, ce qui a tendance à biaiser tes stats) y sont mieux payés que dans le privé, mais c'est plutôt l'inverse pour les postes très qualifiés. Curieusement, tu n'évoques pas le sort des informaticiens du public ; c'est mon cas. Comme toi, bac + 5, un boulot d'ingénieur, sauf que moi je n'ai pas commencé à 2100 € mais à 1600 €. Avec d'autres avantages, évidemment, sécurité de l'emploi et une semaine de vacances supplémentaires. Mais je crois que ça se vaut largement. Tu peux consulter les grilles, elles sont publiques et facilement trouvables.

    D'une manière générale, pour comparer les deux statuts, il ne faut pas faire une comparaison "brute", car ça ne veut rien dire : quel est le niveau de qualification moyen dans le public ? Dans le privé ? Quel est l'âge moyen ? Il faudrait faire une comparaison des grilles de rémunération, emploi par emploi (enfin, en prendre quelques uns qui sont représentatifs quoi), ancienneté par ancienneté, pour vraiment savoir ce qu'il en est. Ce blog est bien fait globalement, mais c'est toujours dommage quand tu ne donnes que les chiffres qui collent à tes idées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant je suis assez d'accord avec ça. Je ne vois pas en quoi ça contredit mon propos.

      J'en parle d'ailleurs dans le post que je cite vu que j'y mets en comparaison la pyramide des âges du public et du privé fournie dans le pdf du ministère de la fonction publique.

      Va donc y faire un tour.

      Mais cette histoire de salaire à l'âge, je trouve ça grotesque. Ça n'a aucune légitimité économique. Et encore moins sociale.

      Dans le privé, ça fait bien longtemps que nos salaires n'augmentent plus avec l'ancienneté.

      Et quand toi tu finiras ta carrière à 4000€ par mois, sans raison aucune, moi je serai toujours à 2100... Si j'ai pas été viré à mes 50 ans.

      Enfin, en fait non. Ça c'est la théorie.

      La réalité, c'est que les politocards ont beau brasser de l'air, la révolution nous sera imposée de l'extérieur. Par ces "affreux" marchés qui sont pourtant bien indulgents avec nous... Quand les chinois, les norvégiens et les canadiens ne voudront plus payer les salaires exorbitants de nos néo aristos avec leur épargne...

      Là ça va être scénario grec, russe ou argentin au choix...

      On va rentrer dans le fun.

      Comme en 1789, la révolution aura lieu car l’État est en faillite et que ses élites sont devenues carnassières et contre productives...

      Supprimer
    2. Quant au fait que la fonction publique soit surdiplomée, je veux bien te croire.

      Mais pour produire quoi ?

      De la complexité inutile et la gérer ?

      En même temps faut bien trouver à recaser le prolétariat cognitif que l'on produit...

      Supprimer
  4. ce tableau ne rend pas compte des tranches d'age.
    Les jeunes gagnent surement une misere par rapport aux vieux.

    les jeunes que je connais dans la fonction public gagnent moins que mes potes du privé.

    Les profs en fin de carriere sont peut etre a 50000euros et les jeunes a 18000 d ou la moyenne a 30000

    il y a aussi 2 mondes dans le public
    les jeunes et les vieux

    RépondreSupprimer
  5. A l'instant, mon épicier, genre trentenaire comme moi, vient de me parler de son oncle, bac -2, chauffeur de bus à la RATP...

    2700€ net par mois. Logement gratuit. 13ème mois...

    Mon épicier le croyait pas. Y a fallu qu'il lui montre sa feuille de paye.

    Un chauffeur de bus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mieux !
      J'ai eu un dossier de divorce contre un gars genre BAC-8 mais qui était chauffeur... du ministre des Finances.
      Salaire mensuel brut (tenez-vous bien) : 8.000 €
      Hors primes.
      La magistrate en revenait pas.

      Si vous voulez dégotter des perles, cherchez à Bercy.
      Pas mal de fonctionnaires ont le sens de l'Etat, mais pour eux l'Etat c'est une sorte de corne d'abondance sans fin.

      Supprimer
    2. et moi je suis à 57,5 K€ nets par mois (suis cadre A+ dans la fonction publique d'État) et mon chauffeur gagne effectivement 9,2 K€ nets pas mois sur 14 mois (soit un peu plus que votre exemple)

      Supprimer
  6. et ouais, faut juste se démerder, optimiser son cas et profiter du système. Suivre la meilleure tendance c'est mieux que de résister ou de se plaindre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est la mentalité à la base de la recette grecque...

      On est un pays du tiers monde en devenir.

      Supprimer
  7. Ben oui, même dans la fonction publique, il y a les bien payés, et les autres.

    En général, c'est facile à déterminer : ils ont autour de 50 ans, et on des emplois non productifs.
    Je vous rassure, j'ai constaté la même chose dans le privé !

    Dans la nature, un organisme parasité trop n'a que deux solutions : mourir ou se débarrasser de ses parasites.

    RépondreSupprimer
  8. "Je compare ça à ma situation de bac+5 en SS2I qui sort d'école d'ingé après math sup math spé, à 2100€ par mois..."

    T'es au chaud avec un CDI n'est-ce pas ? Ben t'endors pas dans une SSII pourrie, change de taf et négocie un meilleur salaire.

    Arrête de chialer que les autres gagnent plus que toi. Le nivellement par le bas, non merci. Bouge tes fesses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un grand comique celui la.
      bravo aussi pour la vision du sur-diplomé payer par papa et maman pour devenir un parasite encore plus devastateur.

      Supprimer
    2. C'est très juste.
      Il faut arrêter de vomir ceux qui sont mieux payés.

      A 2100€/mois après math sup/spé, ce que j'ai fait aussi, tu es mal payé Disco..

      Change de boîte !

      Supprimer
  9. les choses ne sont pas si simples;et les chiffres peuvent tromper . je peste contre le simplisme et les rentiers du public comme le privé taper sur les fonctionnaires c'est comme taper sur les roms(voleurs) les arabes (extrémistes et voleurs) les noirs(fainéants) ect.........

    RépondreSupprimer
  10. Ta capacité à te faire avoir par la moindre propagande ultralibérale qui te passe sous le nez est fascinante.

    Dans le public, le salaire est quasiment le seul revenu, forcément déclaré. Il est inepte de le comparer aux salaires du privé, qui ne prennent pas en compte les stock-options, les avantages en nature, le travail au noir des artisans, l'évasion fiscale, etc.

    Non mais tu crois vraiment que ton épicier déclare la totalité de ce qui entre dans sa caisse enregistreuse ? Mon pauvre garçon.

    RépondreSupprimer
  11. Je suis sidéré qu'il y en aie pour réussir à ne pas voir le problème évident...

    "Indignez vous" qu'il disait l'autre soviétoïde ancien ambassadeur, surement à 4000€ de retraite...

    Vous croyez que ça va pouvoir continuer comme ça indéfiniment.

    C'est ça rêvez...

    Vous allez voir la faillite et le réveil...

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    Exemple de grille de salaire dans mon entreprise,une des plus importante dans l'ameublement en France:
    G1 de N1 à N4
    G2 de N1 à N4
    G3 de N1 à N4 C'est moi 45 ans G3 N2 1250 euros net/mois + 13 ième mois et 18 ans d'ancienneté.
    G4 de N1 à N4 Les cadres dont mon chef G4 N2 1500 euros/mois + les primes 4 ans d'ancienneté 52 ans,il part le 13 avril il démissionne,je me demande bien pourquoi ? Bon c'est un ancien militaire de carrière avec 1300 euros de retraite il ne part pas sans rien non plus.
    Dans mon immeuble,une voisine environ 60 ans qui travaille aux bus de la ville derrière un guichet,souvent absente car elle a un travail difficile trouve qu'elle n'est pas assez payée avec 2000 euros/mois + prime et a peur de ne pas avoir assez de retraite pour vivre.
    Toujours dans mon immeuble,une jeune femme qui travaille dans les assurances 42 ans et gagne 2500 euros/mois + les primes,elle est heureuse et ne se plaint pas
    Phil

    RépondreSupprimer
  13. J'ai failli oublié,le plus beau quand même, le cas de mon frère 44 ans et 25 ans d'armée qu'il vient de quitter avec 1600 euro de retraite et sa femme encore militaire avec 2000 euros par mois, il a trouvé un boulot de suite après l'armée( merci les services d'aide de l'armée plus fort que pôle emploi)et qui au bout de 3 ou 4 mois va demander une rallonge parce qu'il pense qu'il n'est pas assez payé.
    C'est vrai qu'avec plus de 5000 euros/mois à 3 (je compte la petite 14 ans)
    on ne s'en sort pas.
    Moi avec mes 1250 euros plus mon amie qui travaille à temps très partiel on tourne à 1800 euros/mois à 2 et on arrive à s'en sortir et même à épargner un peu,on est propriétaire sans crédit sur le dos(on a épargné pendant 20 ans)
    Phil

    RépondreSupprimer
  14. Oui Disco, change de boite, y a u paquet de gens qui se font baiser dans le privé.
    En société de service, par ex chez un grand groupe du cac40, un presta coûte 7400€ par mois.. le presta (jeune et maleable et corveable a merci, mais pas super bon non plus), lui il ne voit que 2200€ par mois dans sa poche.
    Chargé son salaire fait 4400€ (disons, peut etre 4000 en fait), et voila 3000€ dans la poche du parasite marchand de viande qui le vend..
    j'ai eu aussi un pote qui etait ds une boite d'info, privée, qui lui gagnait 6100€ / mois (arghhh)dans le sud de la france ss etre un gros manager ... incroyable... des fois ca arrive.
    Tout ca il faut le connaitre ca permet d'arreter de se faire exploiter par des parasites.
    Disco : change de boite...

    RépondreSupprimer
  15. Attention aux moyennes aussi, je pense que salaire MEDIAN est meilleur, aussi avec un histogramme ca serait mieux pour voir comment ca se reparti.

    RépondreSupprimer
  16. je suis Ingénieur au ministère de la défense, j'ai bac+10 et je gagne moins que les 2427€/mois. Ma femme, professeur des ecoles (bac +5) depuis 10ans gagne 1785€/mois. Je ne dis pas que les chiffres sont faux. En revanche, je veux savoir qui gagne ces sommes? ou sont-ils??

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour

    Votre tableau provient du ministère de la fonction publique. Il concerne les fonctionnaires d'état. Il faut savoir que pour la plupart des domaines, l'état n'a plus que les techniciens les plus qualifiés, ceci expliquant cela.

    Par exemple, dans le domaine de l'éducation, les agents de service et d'entretien, les cuisiniers, relèvent maintenant des collectivités territoriales.

    Les DDE n'ont pratiquement plus que des ingénieurs, les techniciens peu nombreux restant n'intervenant plus sur le terrain ( tout est confié au privé en délégation de service public).

    Comme le montre votre tableau, la fonction publique d'état , c'est une répartition qui n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était avant.

    Fini les postiers (privé), fini EDF (privé), la SNCF (privé), et tant d'autres. On maintenant les ingénieurs qui passent les appels d'offre pour le privé.

    Vous pouvez regarder par exemple la répartition des niveaux dans les DDE.

    A sinon, pour votre épicier, le personnel de la RATP n'est pas fonctionnaire. Ils font partie du privé.

    En espérant que ces précisions vous éclaireront.

    RépondreSupprimer
  18. Dans le secteur privé, le salaire brut moyen en EQTP est de 2 764 euros par mois

    En 2010, en France (métropole et DOM), un salarié du secteur privé ou d‘une entreprise publique perçoit en moyenne en équivalent temps plein (EQTP) 2 764 euros par mois en brut et 2 082 euros nets de tous prélèvements à la source. Privilégier le salaire en EQTP plutôt qu’en temps complet permet de prendre en compte les postes à temps partiel qui représentent environ 14 % du volume de travail en 2010.
    En euros courants, le salaire net moyen progresse plus en 2010 qu’en 2009 (+ 2,0 % contre + 1,3 %). Cette hausse des salaires intervient dans un contexte de reprise de l’inflation (+ 1,5 % en moyenne en 2010), après une année 2009 de quasi-stabilité des prix (+ 0,1 %). De ce fait, le salaire net moyen n’a progressé que de 0,5 % en euros constants, après + 1,2 % en 2009 et + 0,4 % en 2008.
    L’amélioration de l’emploi amorcée fin 2009 s’est poursuivie tout au long de 2010. Globalement, les changements de structure des qualifications entre 2009 et 2010 expliquent 0,4 point, soit la quasi-totalité, de l’augmentation du salaire moyen (tableau 1). À « structure constante », la hausse du salaire réel serait de 0,1 %.
    En 2009, le salaire mensuel net en équivalent temps plein (EQTP) d’un agent travaillant dans la fonction publique territoriale (FPT) est en moyenne de 1 774 euros. Ce salaire net moyen augmente de 2,8 % en euros courants et de 2,7 % en euros constants, compte tenu de la quasi stabilité des prix observée en 2009. C’est le salaire moyen des agents de catégorie B qui a le plus faiblement augmenté : + 1,6 %, contre + 1,9 % pour celui des catégories A et + 2,8 % pour celui des catégories C.

    Le salaire net médian s’élève à 1 592 euros par mois en 2009. Il est inférieur de 10 % au salaire net moyen mais augmente plus vite (+ 3,1 % en euros constants).

    Si l’on se restreint aux personnes présentes en 2008 et 2009 dans la même collectivité, l’évolution moyenne de leur salaire a été un peu plus vive, de + 3,2 % en euros constants.

    RépondreSupprimer
  19. On peut toujours trouver mieux ou pire que soi.

    Deux ans de prépa, 3 ans d'école d'ingé, 1 an pour un master 2 en bonus, et au final, j'émarge à 1500e nets avec presque 3 ans d'ancienneté.
    Locataire bien sûr, pas les moyens d'acheter une voiture ou de partir une semaine au Soleil...
    Au moins, je me console en me disant que j'ai un toit quand il pleut, et que j'ai de quoi manger le soir. Maigre consolation, mais on fait avec ce qu'on a.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.