mardi 1 mai 2012

Capital terre sur le logement

Emission bien faite, avec de vrais morceaux de surpopulation et de peak everything dedans...

Au programme : isolation et laine de roche, ouate de cellulose, béton et sable, maisons en terre, habitat collectif...

Se loger mieux et plus écolo : enquête sur la maison idéale
Capital - M6, 29/04/2012 (en Français texte en français )
→ lien


Chaque année, il se construit près de 30 millions de logements sur terre. Et chaque jour, des millions d'autres sont mis en travaux pour être transformés ou mieux aménagés. Toutes ces constructions - maisons, villas, immeubles - ont un impact inouï et insoupçonné sur l'environnement d'un bout à l'autre de la planète.

Mais désormais, de nouvelles manières d'habiter mieux chez soi voient le jour.
Il existe des solutions pour construire etvivre plus écolo, en dépensant moins et en étant plus respectueux de la planète. Maisons en matériaux naturels et renouvelables, isolation performante pour faire baisser la note de chauffage ainsi que les émissions de Co2 - songez que nos logements sont responsables du quart de ces émissions sur la planète et contribuent fortement au réchauffement climatique -, nouvelle façon d'habiter ensemble en partageant les frais et les équipements : vous découvrirez des solutions inédites, à la portée de la plupartd'entre nous.

Des solutions qui, aujourd'hui, s'imposent à nous de toute urgence. Car pour loger 200 000 habitants de plus chaque jour sur la planète, l'humanité construit toujours plus : des forêts de gratte-ciels ou des kilomètres de zones pavillonnaires s'étendent chaque jour un peu plus en réduisant les terres disponibles. D'un continent à l'autre, vous verrez d'ailleurs comment certains pays n'hésitent pas à piller du sable chez leurs voisins pour continuer à s'agrandir.

3 commentaires:

  1. ok a la rigueur pour les équipements collectifs mais le coup du chauffage collectif franchement ça existe depuis toujours et dire qu'il et performant c'est vraiment un rêve de bobo, le seul chauffage performant c'est celui qui n'en n'utilise pas.
    impressionnant les maisons d'agriculteur de l'époque.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ce lien ! Pour une fois, c'est du vrai journalisme.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi toujours envisager de plus se tasser et de plus partager alors qu'une bonne alternative serait de faire diminuer la population mondial (cf. la politique nataliste de la Chine qui s'est ainsi évité la catastrophe) ?

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.