lundi 7 mai 2012

L'Allemagne souhaite la bienvenue à François Hollande

Merkel pose à Hollande ses conditions sur l'austérité et la croissance
AFP via Romandie News, 07/05/2012 (en Français texte en français )
→ lien
L'Allemagne a posé lundi ses conditions au président élu français François Hollande, en excluant toute renégociation du pacte budgétaire européen et toute initiative de croissance par les déficits.

  

Donc voila, sans surprises, François, le message est très clair. La relance par l'investissement, impeccable...

Mais sur fonds propres.

En retrouvant des marges de manœuvre, en reprenant les rentes odieuses... Notamment de tes clientèles de riches fonctionnaires retraités...

Il n'y aura pas de repas gratuit facile. Il va falloir pour une fois que nos dirigeants aient un peu de couilles...

En attendant, la sociologie électorale nous explique bien sans surprise que derrière cette élection, il y a un véritable conflit de générations (que tout le monde s'efforce bien de nier).
Le profil des électeurs de François Hollande et Nicolas Sarkozy
Le Monde, 07/05/2012 (en Français texte en français )
→ lien


Avec 59% des plus de 60 ans qui ont voté Sarkozy et l'inverse pour les plus jeunes...


Enfin, pour conclure, le vote blanc, qui totalise 6% des votes exprimés. Un record... J'en étais...

La légitimité du vainqueur n'est est que plus fragile. Surtout que dans tout ce petit monde, il y a surement un sacré paquet d'électeurs du FN. Ce n'est pas la gauche qui a gagné en fait, c'est le FN qui a éliminé la droite...

Quant à leur fête à la Bastille où il y avait plus de drapeaux palestiniens et de pays arabes que de drapeaux français, je suis pas sûr que l'image que va en retenir la France soit très favorable au PS... On comprend mieux que Hollande aie souhaité rester à Tulle dans un premier temps, histoire de bien marquer sa distance avec boboland et les communautaristes...
Présidentielle : un taux de vote blanc record
Nouvel Obs, 07/05/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Le nombre de bulletins blancs et nuls a dépassé les 2 millions dimanche au second tour de l'élection présidentielle, soit environ 6% des votants. Un des taux les plus élevés enregistré pour ce type de scrutin sous la Ve République.

38 commentaires:

  1. C'est en effet stupéfiant. On attend la publication des résultats en nombres de voix... on va se rendre compte qu'un simple poil de chèvre sépare Sarkozy et Hollande...

    Sarko s'en est bien sorti finalement !

    Pour le reste, je conteste formellement une fois de plus la propagande allemande.

    C'est un grand classique : faire dire par un porte parole que "ouh lala, pas d'accord, pas possible, impossible"... et ensuite s'entendre comme larrons en foire, par derrière.

    Ca se passe comme ça depuis... 2008.

    En d'autres termes, le plan est simple :
    -l'allemagne dit : "aucune renégociation du pacte" : les marchés sont contents et rassurés

    -par contre, l'allemagne va signer un AUTRE pacte, cette fois ci labellisé "de croissance". Un simple addendum, au 1er.

    Emballé pesé.

    Donc ce n'est pas un "nein" a francois hollande. c'est juste la poursuite du théatre européen.

    Si Merckel était vraiment passée de l'autre côté du miroir :
    -elle dirait "fuck you" à hollande en face, en ajoutant "saleté de socialo"

    -et elle dirait "fuck you on vous vire de l'euro" à la grèce, suite au séisme d'hier, au lieu de déclarer comme une gourde (aujourd'hui) : "la grèce doit poursuivre les plans d'austérité" (comme si rien ne s'était passé) !

    Vous comprenez ?

    Merckel continue rigoureusement la même politique. Aucune inflexion, aucun changement.

    Politique que l'on résume par :

    -Extend and pretend
    -partition "good cop / bad cop"
    -avancer masqué
    -mentir

    RépondreSupprimer
  2. L'Allemagne ne pliera pas, son comportement est historique, ce n'est pas la première fois qu'elle refuse de chie rde la dette.

    München a beau être au SPD, ils tirent un drôle de gueule. L' élction de Hollande risque de provoquer une grande coallition en Allemagne (CDU+SPD), en faveur de la CDU.

    Ca va faire mal, le SPD ne peut tout simplement pas jouer le jeux de Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le libération allemand... C'est décidément pas le même pays...

      Comment la presse internationale juge Hollande

      Allemagne: des «moments pénibles» pour Merkel

      Merkel isolée, tel est le thème principal de la presse allemande ce matin. «Les Français et les Grecs donnent du poids aux adversaires de Merkel», titre le quotidien de centre gauche Tagesspiegel. En pages intérieures, l’économiste Lüder Gerken estime toutefois que «la France s’est engagée sur la pente descendante, direction l’Espagne et l’Italie». A moins que François Hollande ne revienne sur ses promesses de campagne et se s’engage sur la voie des réformes, notamment du marché du travail.

      Supprimer
    2. La CDU a décidé d'un affrontement frontal, ce n'est pas un secret.

      Supprimer
    3. Décidément, les réactionnaires allemands, à la solde des retraités, des rentiers et des grands patrons, sont bien installés dans leurs certitudes.

      Mais on va les dégommer aussi.

      Supprimer
    4. Les retraités Allemands ne sont pas des rentiers. J'aime ça quand tu gigottes choupette, mais tu n'a pas les moyens de ton agréssivité, tu vas vite te calmer. Ne jamais utiliser " on ".

      Les grands patrons sont aimés en Allemagne, les patrons des PME aussi et surtout ceux des satrt up. Ton voisin n'est pas un Français différence, c'est une autre culture, ce qui énerve les communistes de ton espèce. L' Allemagne vend du matos, les commerçants en bas de chez toi, ne sont pas des rentiers. Mais tu as le droit de crorie que l'on parle de ta pensée quand on critique la rente.

      Supprimer
    5. +1 François

      Supprimer
    6. ON va en reparler d'ici peu pépère.

      Les réactionnaires allemands, on va les dégommer.

      Il y a désormais plus de "on" entre nous et les socialistes allemands qu'avec la coalition des rentiers façon Merkozy.

      Et sinon, faudrait savoir, les retraités, rentiers ou pas rentiers.

      Supprimer
    7. La retraite c'est une rente bravo. Sauf que la rente est un acquis social, mais faut juste pas déconner. J'imagine qu'il y en a qui doivent rêver de crever les vieux, c'est pas mon cas, ton problème.

      Merkel a limiter le bail out, autrement dit la rente, et surtout la rente pas mérité.

      Je reprends donc, le SPD après s'être éloigné de Hollande avant les éléctions, a largué des rumeurs sur la grande coalition, qui avait aboutie à Merkel I. Je parle de coalition propre à l' Allemagne.

      Les rentiers, c'est la gauche et une certaine droite.

      Supprimer
    8. Ben demande au rédacteur de ce blog si la retraite, c'est pas une rente... Lui, il pense que c'en est une.

      Merkel a sauvé d'abord la rente en autorisant le bail-out + la rigueur; elle a autorisé une double dose de rentes pour les moins méritants, et elle fait désormais garantir le versement de cette rente par les jeunes et les actifs au prix de "sacrifices".

      Sachant que la principale rente allemande, c'est l'Euro.

      Bien sûr, ça ne peut pas marcher bien longtemps puisque ça creuse les déséquilibres qu'on est sensé réguler.

      Le SPD connait très bien l'opinion des conservateurs et rentiers professionnels allemands qui perdraient beaucoup en cas d'explosion de l'Euro et de défauts sur les dettes. Et le SPD connait aussi très bien l'opinion des actifs à qui ça fait dix ans qu'on demande des sacrifices inutiles et improductifs et qui se trouvent marrons dans l'affaire, constatant que ça n'a servi qu'à fabriquer une catastrophe et à en-grossir des bourgeois.

      Bien sûr, ça va être dur d'expliquer à l'ouvrier allemand qu'il va devoir payer pour les grecs, ce qui, indirectement, consiste à le faire payer pour tous les rentiers européens, à commencer par les rentiers allemands, anglais, français et hollandais.

      Vous l'avez voulu... TINA

      Supprimer
    9. La retraite par définition, c'est forcément un transfert de ceux qui travaillent à ceux qui ne travaillent pas. C'est donc une rente.

      Reste à savoir quelle part de légitimité et d'illégitimité il y a dedans.

      Il y a plusieurs moyens d'aborder la question.

      Tu regardes ce qu'ils touchent rapport à ce qu'ils ont cotisé, actuarisé de la croissance. Et là, les retraites sont grotesquement élevées.

      Tu regardes le niveau de vie des vieux comparé aux actifs... Et là encore, les retraites sont grotesquement élevées.

      Tu regardes le mérite de cette génération qui nous laisse un pays ruiné. Et rien que pour ça ils mériteraient d'en prendre plein la tronche.

      Par quel que bord que tu prends le problème, t'en reviens toujours aux mêmes conclusions. Les vieux ont en moyenne un niveau de vie grotesque comparé aux actifs.

      Après, dans niveau de vie, il y a les retraites, les revenus du patrimoine (dont la dette publique), l'immobilier dont la résidence principale. Et là, faut être finaud... Et aller reprendre ce qui est réellement illégitime...

      Supprimer
    10. Et surtout, il faut se poser la question à l'échelle globale, et non pas à l'échelle nationale, pour constater que, par la grâce des marchés financiers et de la retraite par capitalisation, nous payons aussi pour la rente d'américains, d'anglais, ou d'allemands.

      En clair, on paye pour nos retraités, et pour les retraités d'ailleurs. Et c'est encore pire en Grèce ou en Espagne, où ils ne font plus que payer pour les retraités d'ailleurs.

      Supprimer
  3. Hier, à gauche, il y avait toute la France d'aujourd'hui... et les archaïques étaient tous de l'autre bord.

    Il y avait un pied dans la tradition à Tulle, un pied dans la mondialisation à la Bastille.

    Les autres sont dans le déni, à critiquer la présence d'une poignée de drapeaux étrangers, à ne pas voir que le monde multiculturel est déjà là.

    Les jeunes ne s'y trompent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme si traditions et multiculturalisme étaient compatibles... Y'en a qui ont peur de rien quand même...

      Supprimer
    2. C'est ce qu'a démontré la gauche hier.

      Tulle + La Bastille = traditions + multiculturalisme

      Pendant ce temps-là, à la Mutualité, y'avait une France catholique et blanche et ringarde qui n'existe déjà plus.

      Supprimer
    3. A mon avis, celui là c'est un bon troll.

      Supprimer
    4. En quoi être blanc et catholique c'est ringard ?
      C'est incroyable ce genre de commentaire.
      A croire que chier sur les blancs c'est tendance et pas raciste.

      Et si je réagissais au 93% de vote des immigrés pour Hollande comme vous:
      "Pendant ce temps-là, à la Bastille, y'avait une France musulmane arabe et ringarde qui conquis la république."

      La c'est considéré comme quelque chose de politiquement incorrecte, par contre stigmatiser le fait d être blanc et catholique c'est cool.

      Ce discours de gauche est ecoeurant !

      PS: je ne suis pas catholique...

      Supprimer
    5. En tout cas, 80% des catholiques qui votent comme un seul homme, ça ressemble méchamment à un vote communautaire.

      Et sinon, c'est pas le fait d'être blanc et catholique, qui est ringard; c'est le fait d'être blanc et catholique et de se replier sur son identité de blanc et catholique sans aucune espèce d'ouverture au Changement. Parce que je sais pas si vous avez remarqué mais le Changement, c'est Maintenant. Hollande ou pas Hollande.

      Supprimer
  4. Merkel est de plus en plus isolée...
    Et dans un an, elle dégage.

    L'Allemagne pliera.

    Et tant mieux, parce que ça suffit les bêtises dogmatiques.

    RépondreSupprimer
  5. Ce que dit Merkel laisse la porte ouverte aux monétisations cachées de la BCE type programme de rachat de dette et LTRO. Elle laisse la porte ouverte aux Eurobonds dont nous parle encore Hollande.
    Si hollande obtient ça, il va pouvoir faire dire, "vous avez vu j'ai gagner contre l’Allemagne" mais on en sera toujours au même point, avec de la dette camouflée en Eurobonds.

    Sinon ce que j'ai retenu d'hier, c'est qu'après avoir subit le prince Jean Sarkozy, on va se taper le saint Thomas Hollande. Ces cons n'apprennent jamais rien, premier intervenant après l’élection de papa et plusieurs interviews après... Si ça c'est pas pour qu'il fasse son entré en politique...
    On peut se foutre de la SARL Le Pen, mais avec les Delors Aubry et descendant puis la famille Hollande-Royale, faut partager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, il y a l'air d'avoir une porte ouverte pour des "project-bonds", ce qui est un peu différent des Euro-bonds.

      Mais de toutes façons, les allemands n'ont pas vraiment le choix.
      Ils nous font perdre du temps, c'est tout.

      J'imagine que la résurgence des nazis va un peu les calmer

      Supprimer
    2. Comme s'il fallait réagir sous l'impulsion et un coup de tête parce qu'un parti nazi en Grèce fait 7%.
      C'est justement le fait de réagir de façon émotionnelle qui nous conduira droit dans le mur...

      Supprimer
    3. Sinon, tu peux réagir au fait que l'extrême gauche a fait 32%.

      Mais allez-y, changez rien !

      lol !

      Supprimer
  6. bill baroud7 mai 2012 14:29

    sur la bastille, c'etait vraiment du n'importe quoi.
    Ca m'a fait de la peine de les voire tous croire que leur vie va soudain changer.

    quand aux drapeaux, je ne comprend pas leur revendication. ils elisent un president francais et l'aclament par les drapeaux palestiens et algeriens et arc en ciel. Ils pensent vraiment que FH va sauver le monde?


    La presse anglaise elle se fout de FH. les journaux s'alarment du parti nazi en greece.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne faites pas semblant... comme si les drapeaux étrangers un soir de 2ème tour de la présidentielle... étaient une nouveauté.

      Vous avez la mémoire bien courte...

      Et c'est bien parce que ce truc a déjà au moins 10 ans (2002) que c'est un VRAI problème.

      Mais bon tout va bien, la "vie va changer", "le changement c'est maintenant", n'est ce pas ? Hollande et ses amis vont régler tous nos problèmes.

      Alors ne gâchons pas notre plaisir.

      Supprimer
  7. J'ai voté contre le PS7 mai 2012 15:08

    "le vote blanc, qui totalise 6% des votes exprimés. Un record..."

    Ceci est dit sans agressivité, c'est juste un fait : Ceux qui ont voté blanc porteront tout autant la responsabilité du désastre à venir que ceux qui ont voté socialiste.

    Faudra quand même pas trop l'oublier.

    Ca n'enlève rien au fait que Sarko était grossier, de petite taille, nerveux, pas cultivé ou tout ce que vous voudrez... Je ne suis pas un sarkophile béat. Mais là n'était pas la question sur laquelle les électeurs devaient se prononcer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bill baroud7 mai 2012 21:35

      "Ceux qui ont voté blanc porteront tout autant la responsabilité du désastre à venir que ceux qui ont voté socialiste"

      c'est quoi ce chantage? il y a eu des millions de gens qui ont vote hollande seulement parqu'ils n'aimaient pas NS, alors qu'il etait de droite.

      le vote utile est une connerie. Moi je vote pour mes idees point barre.
      eva Joly n'a fait que 2%....

      Supprimer
    2. J'ai voté contre le PS8 mai 2012 00:06

      Quel chantage ? Je n'ai pas compris votre commentaire.
      Je n'ai pas parlé de vote utile.
      "eva Joly n'a fait que 2%" : c'est noté.

      Supprimer
    3. @j ai voté contre le PS qui a écrit : "Ceux qui ont voté blanc porteront tout autant la responsabilité du désastre à venir que ceux qui ont voté socialiste"

      Conneries !! là, je suis énervé. Pas envie de perdre mon temps à développer, Tonio l a déjà très bien fait, à sa manière, depuis des mois, sur ce blog !!

      Yongtai

      Supprimer
  8. j'étais au dépouillement, en dehors des enveloppes vides, les enveloppes contenaient des bulletins MLP...

    rien n'est gagné pour les législatives...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui vous parle de "gagner" ?

      Les scénar est cousu de fil blanc.

      Le FN n'aura pas de députés... magie de notre système "démocratique" dans lequel 18 % à la présidentielle = 0 député 2 mois après.
      ;-)

      Mais ce n'est pas le plus important.

      Le plus important est que le FN va littéralement écharper l'UMP avec les triangulaires.

      C'est le piège qui dure depuis 30 ans avec des hauts (Mitterrand) et de bas. Mais en 2012, il va être violent.

      Bref, la (pseudo) "droâte" la plus bête du monde se condamne à être minoritaire dans les institutions alors qu'elle est majoritaire en terme de votes.

      Et ca va durer... durer... tant que tous les petits marquis de l'UMP joueront la partition du "moi m'allier à la Bête immmoooooonde ? jamais".

      Supprimer
    2. Il y a quand même des fossés idéologiques entre centristes/libéraux/et FN, c'est juste pas compatible non?

      Supprimer
    3. Le patriotisme ?
      On a souvent vu dans l'histoire des courants de pensé très différents mais patriotes s'allier pendant les crises...
      Ce meme patriotisme qui fait clairement défaut a la gauche des bisounours.

      Supprimer
    4. Le patriotisme, en voilà une belle notion archaïque.

      Heureusement que la gauche était une gauche fossile qui devait faire son aggiornamento... mais lol !

      Supprimer
  9. à la droite les inactifs, à la gauche les cadres.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202049499539-tres-net-avantage-pour-francois-hollande-chez-les-cadres-320376.php

    RépondreSupprimer
  10. François Hollande en tête chez les salariés du PRIVE.

    RépondreSupprimer
  11. Les législatives nécessitent en cas de triangulaire 34% des votes pour être élu. Je ne pense pas que le jeux des alliances permette au FN d'avoir plus de 4 à 5 députés: bien loin des 20 minimums pour constituer un groupe parlementaire. Le seul espoir du FN c'est une dissolution de l'UMP et des alliances avec la droite populaire ou "cul bénie" pour espérer une douzaine de députés. Mais le temps ne joue pas pour les FN et l'UMP explosera sans doute après les législatives. Ça reste de la politique fiction mais on en est tous là.
    Pour les chiffres, le candidat PS arrive en tête dans 65 départements sur 101, les législatives sont donc en bonne voie pour la gauche.
    Pour la définition de l'électorat je suis moins certain de la fracture type "choc des générations" mais regarde plus les chiffres à la vue des votes "Villes/campagnes". Dans les villes, le candidat UMP a pris une grosse taule. Et puis cette idée du choc des générations (que je partage) n'est pas encore diffusée ni suffisamment présente dans l'opinion pour être vraiment un élément à relever à mon sens.
    Et enfin, petit point de désaccord avec Disco sur ça: "Comme si traditions et multiculturalisme étaient compatibles..." c'est la seule voie possible l’acceptation des autres, à conditions que tous se fondent dans le modèle républicain qui est notre socle commun. Mais dans le cas inverse, ce n'est pas les traditions qui posent problème, c'est le refus de se plier aux règles de la communauté, et notre code civil est assez étoffé pour combattre ces excès (je vous rappelle qu'on a toujours un loi qui interdit au femme de porter le pantalon hors de chez elle, les réacs de tous bords trouveront donc leur bonheur dans la bible du droit ;)).

    RépondreSupprimer
  12. http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/people/69449/mickael-vendetta-quitte-la-france-de-hollande.html

    ça y est, la gauche est au pouvoir, les vrais talents quittent la France.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.