jeudi 29 novembre 2012

Entretien avec Marion Sigaut - Les Lumières et l'essor du capitalisme

Je continue de bouffer tout ce qu'il y a de disponible de Marion Sigaut. Cette conférence là est vraiment intéressante...

Entretien avec Marion Sigaut - Les Lumières et l'essor du capitalisme
21/09/2012 (en Français texte en français )


J'ai un peu de mal sur certains points et son rejet total du libéralisme, mais il y a quand même quelque chose qui me parle dans ce qu'elle dit... La question, à mon avis, c'est pas tant le libéralisme, que le groucho capitalisme...

6 commentaires:

  1. J'entends rien a ce qu'elle dit.

    Pour la "critique" du liberalisme, voir le dernier billet de Charles Gave.

    RépondreSupprimer
  2. moi je devore henri guillemin, que j'ai decouvert sur ton site.
    il est au moins aussi subversif, et c'est un reel orateur.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis en train de regarder.

    Oui la révolution française a permis l'émergence d'un certain libéralisme économique.

    Par contre quand elle parle de l'Eglise, elle est d'une naïveté hallucinante. Elle a l'air sincère dans ce qu'elle dit, elle doit vraiment avoir la foi...

    Dans le genre pur élitisme (ce qu'elle reproche aux lumières) , l'Eglise a fait beaucoup mieux !

    Un exemple parmi d'autres l'index des livres interdits (Index Librorum Prohibitorum).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Index_Librorum_Prohibitorum

    Autre exemple le dogme de l'infaillibilité pontificale. Si c'est pas de l'élitisme ça !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Infaillibilit%C3%A9_pontificale

    Sa vision idéalisée de l'Eglise est tout simplement imbuvable pour tout individu qui a un minimum de culture. Et je n'ai pas pris la peine de parler des liens entre l'Eglise et le fascisme...

    Sérieux penchez vous un peu sur l'histoire de l'Eglise, c'est du lourd !

    RépondreSupprimer
  4. C'est sur que l'histoire de l'église ne se réduit pas à saint Thomas et saint François.

    Rien que le pouvoir des monastères, c'était hardcore.
    Le schisme d'orient, comique.

    Un suisse "libre penseur" avait fait une rétrospective sur l'église, il y a quelques années. Elle a été recyclée sur d'autres sites, comme celui ci.
    http://www.anarkhia.org/article.php?sid=323

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent lien. C'est super drôle et tragique à la fois tout ça...

      Supprimer
  5. Ah la grande copine de Soral, nan mais faut s'arrêter là... Les critiques du libéralisme qui aboutissent à justifier l'Ancien Régime. Genre le libéralisme ça ne tourne pas totalement rond, alors forcément c'est qu'AVANT le libéralisme c'était mieux. Entre la toute-puissance des traders et celle de l'Eglise et de ses bûchers, y'a peut-être un juste milieu à trouver ? (Et en plus j'apprécie l'héritage chrétien, mais là faut pas pousser).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.