samedi 29 décembre 2012

Banque de France : état du crédit dans les régions françaises

Un document de la Banque de France que m'a poussé Versus avec ce commentaire :
Versus : Woot, je tiens peut-être quelque chose.

Cette fois-ci il s'agit des montants des crédits, et ou vont ces crédits.

On peux y voir qu'à population quasi égale, les hauts de seines (proche banlieue chic de Paris) ont trois fois plus de crédits à l'habitat que la Seine saint Denis.

Mais SURTOUT, ce qui me choque, c'est la colonne "Comptes ordinaires débiteurs" (que je comprends par comptes dans le rouge à la fin du mois). Toujours avec les deux mêmes régions citées plus haut qui ont quasiment le même nombre d'habitants. On voit que les habitants des hauts de seine ont 9x plus de comptes dans le rouge que ceux de la Seine Saint Denis. Alors qu'on s'attendrait à la situation inverse.

Pareil pour les crédits à l'équipement.

Pour avoir bossé trois ans à Paris 16 ième dans une administration qui me permettait de voir passer des gens de la "bonne société", j'ai appris à voir que derrières les façades il y a beaucoup de misère et d'apparat. Des bonnes dames habitant des chambres de bonnes et s'habillant en fourrure, vivant au jour le jour, gageant quelques objets de valeurs, etc.

Si j'ai donc bien compris cette colonne dans le PDF linké plus haut c'est juste énorme. Ça voudrait dire qu'au moindre grain de sable en France, une baisse de salaires comme dans les pays sudistes et c'est la cata pour les hauts de seines et son immobilier hors de prix, ses crédits de biens d'équipement pour acheter des zipads et autres aumesinémas.

Et la crise qui déferlera,
emportera tout l'apparat.
Ce constat sur les riches qui jouent à faire semblant, on a vu le même aux USA avec les subprimes. On parle toujours des subprimes comme une crise du crédit facile fait aux pauvres, mais il faut rappeler que les taux de défaut et les montants de pertes les plus importants se retrouvaient sur les Jumbo loans, et les prêts pour ouineurs parasites qui jouaient à être riches à crédit...

CRÉDITS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES
Banque de France, 29/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien


Si je recoupe ces chiffres là avec ceux que j'avais postés en leur temps, l'encours total semble correspondre. On dirait que dans le tableau cité ici, ils ont regroupé ménages et entreprises, le crédit à l'équipement représentant l'investissement des entreprises, et les crédits de trésorerie regroupant le crédit à la conso comme la trésorerie des entreprises.

Je note en plus de Versus, entre autres :
   que le crédit immobilier écrase tous les autres et est le principal moteur de la "production de crédit", ie de fausse monnaie, de ce pays. Où on endette les jeunes sur 30 ans pour produire de la devise taxable, afin que tous les autres puissent aller au supermarché et faire leurs courses dans les usines à déficit commercial...
   que les encours de crédit à l'habitat les plus gros correspondent aux prix de l'immobilier les plus bullesques.
   que Paris qui représente 12% de la population représente 25% du crédit, et est le plus gros moteur de la bulle de fausse monnaie.
   que les Hauts de Seine représentent à eux seuls quasiment 10% des "Comptes ordinaires débiteurs", et Paris plus du tiers.
   que Bordeaux, ma ville, a le 4ème encours de crédit à l'habitat de province, ce qui ne m'étonne pas vu comment papa Bouygues et consorts sont en train de nous bâtir un peu partout des gigantesques cités staliniennes dégueulasses en béton (mais version écolo, attention !) pour plus de 10 000 personnes chaque fois...

Tout ceci est de toute évidence un château de cartes, alors que l'investissement réel des entreprises représente à peine 25% de l'encours total, et le crédit immo, à des prix bulllesques, plus de 50%... Avec le crédit à la conso des ménages qui représente quelque chose comme 10%, on a bien un gros tiers de l'encours de crédit (la moitié du crédit immo bullesque plus le crédit à la conso) qui est de la mauvaise dette...

3 commentaires:

  1. L'image ne s'affiche chez moi. Je met ici le lien
    http://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/Economie_et_Statistiques/CEFIT-CREDITS-10-2012.pdf

    RépondreSupprimer
  2. J'habite les haut de seine, à Boulogne, et j'ai de la famille dans le sud des haut de Seine, je connais bien, je vois mon environnement.

    Je ne comprends pas les gens qui disent que les Haut de Seine c'est chic.

    Saint Germain des Près, oui c'est chic.
    Le Marais, oui c'est chic.
    Le 16ieme, oui c'est chic.
    Monaco, oui c'est chic.
    Mais les Haut de Seine, à part peut être Neuilly, certainement pas et le HDS ce n'est pas que Neuilly... ou alors c'est sur, si on compare au 93 ou à Belleville...

    Revenons au sujet,
    Les Haut de Seine possède une population de la classe moyenne, et, important pour la suite, beaucoup de jeunes cadres "dynamiques". Dans un endroit ou les prix d'achat immo sont effectivement très élevés.

    Hors cette population s'est très fortement endetté pour acheter un appartement. J'explique ces chiffres de fin de mois dans le rouge comme cela et décris cette situation depuis déjà quelques années. Car il s'agit d'une population ayant des revenus corrects mais déjà potentiellement ruinés.
    Situation courante : avoir acheté un appartement au taquet, en couple, avec un emprunt sur 20 ans.
    Et bien, et bien ? Il ne faut pas que les prix baissent fortement, que le couple se sépare avec donc obligation de vendre avec une grosse moins value dans les années à venir. Car vu les sommes en jeu et la duré des emprunts c'est la ruine d'une vie assuré.

    Donc je confirme d'une certaine manière ce que dit la personne. Mais ce n'est pas forcement l'apparat qui sera emporté, ceux en danger sont, je pense surtout les jeunes cadres dynamiques trentenaires et quarantenaires, n'ayant pas de fortune personnelle et ayant cru au mythe, vehiculé par leurs parents, de l'immo, qui monte à vie.

    PS : Dans le 16, il y a des peut être des vieilles dames qui portent une fourrure en vivant dans un studio, mais il y a aussi beaucoup de gens bien blindés...

    RépondreSupprimer
  3. merci Versus et merci Tonio.
    on voit sur la mise à jour de Friggit que la baisse s'enclenche depuis qq mois.

    yongtai

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.