samedi 29 décembre 2012

Bruno Bertez : Les dernières nouvelles en provenance de l’économie française ne vont pas vous rendre l’appétit !

Happy New Year du Samedi 29 Décembre 2012: Les dernières nouvelles en provenance de l’économie française ne vont pas vous rendre l’appétit! par Bruno Bertez
Le blog à Lupus, 29/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien
La dégradation de la conjoncture s’accélère.









Les chiffres de l’emploi publiés en fin de semaine étaient mauvais, avec un chômage qui se situe au record de 14 ans.



Ceci a conduit Hollande à promettre et assurer que 2013 serait l’année de l’emploi.



On vient d’avoir les résultats de l’enquête mensuelle Markit sur les ventes au détail en France. Ils sont horribles. Le retail PMI est en baisse pour le 9e mois consécutif à 46,8 contre 48,8 en Novembre. Selon l’enquête la chute se précipite aussi bien en mois sur mois qu’en année sur année. Un chiffre sous les 50 indique que l’on est en phase de contraction.





Les raisons invoquées sont :

   Faiblesse de l’économie
   Perte de confiance
   Hausse des impôts et taxes

En revanche l’inflation potentielle accélère en raison de la hausse des couts d’approvisionnements de distributeurs; leurs marges se réduisent depuis 2008.

Les perspectives des trois prochains mois sont jugées sombres.

L’économie française est en train d’imploser pour les raisons suivantes :

   Ralentissement à l’étranger de plus en plus net, en particulier en Italie et en Allemagne
   Hausse des prélèvements obligatoires
   Perte de confiance, prudence en raison de l’incertitude réglementaire et fiscale

L’humeur des français est dégradée et ils le manifestent dans les sondages.



La cote de confiance du Président et du gouvernement est très basse.

L’appréciation sur son action économique est sévère, seuls 22% des français le jugent plus efficace que Sarkozy, alors qu’ils viennent de le porter au pouvoir il y a peine quelques mois.



Le gouvernement accumule les bévues, ainsi? au lieu de déblayer l’avenir, de laisser entrevoir un espoir et de laisser l’impression que le plus dur est passé, il annonce de nouvelles mesures restrictives pour l’an prochain. La relance de la question des retraites est bien sur également très mal venue. Il n’est pas de catégorie socio professionnelle qui se sente en sécurité… même les fonctionnaires sont inquiets!

La gestion des anticipations est catastrophique, l’affrontement de classe aliène des couches entières de la population parmi les groupes les plus actifs et entreprenants. C’est plus que de la frilosité qui s’installe, c’est de l’amertume.

Au débat sur l’immigration qui empoisonne le climat français s’ajoute celui sur les inégalités et la confiscation fiscale, et ceci en attendant ce qui se profile à l’horizon avec la perte de soutien de la gauche de la gauche. En effet, avec un gouvernement épinglé social- traitre par la première gauche il faut s’attendre d’une part à des troubles sociaux et d’autre part à une impossibilité de faire passer la moindre réforme.

La seule petite lueur vient de l’Europe, mais elle n’est pas glorieuse, Olli Roehn a laissé entendre que peut être la France pourrait bénéficier d’un sursis dans le calendrier de réduction de ses déficits.

L’évolution internationale ne va pas dans un sens favorable, alors que la guerre monétaire larvée devient de moins en moins larvée et de plus en plus manifeste, l’Europe n’a aucune souplesse de ce coté.

7 commentaires:

  1. de l'appétit , j'en ai déjà pas beaucoup au vu de la merde que l'on nous vend en guise de nourriture ; mais aprés avoir lu ça , sur que même le repas du jour de l'an sera sérré ; et pas que pour des histoires de fric.......

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis absolument pas surpris par ces chiffres, cela ne fait que confirmer, la tendance.

    http://macronomy.blogspot.com/2012/04/markets-update-credit-frances-grand.html

    La Grande Illusion...c'est ce que j'ecrivai en complement de l'analyse de mes amis de Rcube Global Macro Research.

    La France est désormais le termomètre du risque systémique en Europe...

    En 2013, ça va secouer pour la France.

    On pourra par conséquent jouer l'écartement du spread OAT contre Bund...

    http://macronomy.blogspot.com/2012/08/france-playing-nonchalance-oat-bund.html

    et jouer la nonchalance de nos politocards qui dure depuis plus de 35 ans...

    Cordialement,

    Martin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si au lieu de jouer contre notre pays, on jouait collectif, ça irait pas mieux des fois ? ...Surtout au vu des gains que vous allez tirer en boursicotant avec votre "fortune"

      Supprimer
    2. La jouer collectif? Il faudrait déjà ne plus avoir à faire aux mêmes guignols qui nous gouvernent depuis plus de 35 ans.

      Et moi je ne poste pas de manière anonyme monsieur.

      Supprimer
  3. L'oat est en grande partie manipulé par les officines des gouvernements.
    Les suisses ne se cachent d'ailleurs pas afin de limiter la montée du franc....
    La logique cartésienne des marchés libres n'a malheureusement plus lieu.
    Devant la faiblesse économique française l'oat devrait monter en flèche depuis longtemps....

    Le marché auto est je pense un excellent indicateur avancé de ce qui se passe ici.
    Luxe et lowcost en hausse. Moyen de gamme laminé.
    De nombreuses usines vont licencier en 2013. Certaines fermer.
    Il va être impossible de manipuler ce marché....

    Il faudra avant tout que la purge s'opère enfin sur le marché immobilier....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le marché auto est un bon indicateur de la déflation actuelle.

      Cordialement,

      Martin T

      Supprimer
  4. info ou intox ?

    http://www.eutimes.net/2012/12/french-government-cuts-immigrants-welfare-by-83/

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.