jeudi 13 décembre 2012

Bruno Bertez : tout le monde n’est pas mondialiste !

A Propos du Jeudi 13 Décembre 2012 : tout le monde n’est pas mondialiste ! par Bruno Bertez
Le blog à Lupus, Bruno Bertez, 13/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Poutine vient de délivrer son premier grand discours depuis son investiture. Son message essentiel est le suivant:

   « Nous ne devons pas nous perdre en tant que Nation, l’histoire de la Russie et ses traditions doivent guider son avenir »
   Il ajoute : « Croyez en vous, pas dans les modèles politiques venus d’Occident »

Poutine a compris l’essentiel, la ligne directrice de l’époque, il sait que c’est là que se situent les enjeux , exactement comme le pensent les Chinois. D’ailleurs les relations traditionnellement délicates entre Chine et Russie sont à leur meilleur niveau et ce, malgré une multitude de raisons réelles et justifiées de rivalité sinon de conflit.

C’est important car le rouleau compresseur du mondialisme financier s’arrêtera aux portes de ce bloc car sur ce point les intérêts sont communs. Attention nous ne disons que tout est pour le mieux entre Chine et Russie, nous disons qu’ils ont un intérêt commun à refuser l’évolution voulue par les États Unis. Autrement dit, en cas de besoin, ils peuvent constituer la force de refus des équivalences que tentent d’imposer les États Unis, ce sont eux, les contre pouvoirs dont nous avons parlé dans notre texte sur les équivalences.

Par ailleurs Poutine fait un grand dégagement sur la lutte contre la corruption, dresse des barrières aux conflits d’intérêt entre les affaires et la politique. Les menaces ont été claires et d’ailleurs prises au sérieux au sein de l’audience!

4 commentaires:

  1. M. Bertez a toujours le mot pour faire rire...
    Poster un texte qui vante la politique anticorruption de Poutine, il faut soit être un gros naif, soit avoir un intérêt a porter ce genre de propagande. Dans tous les cas Bertez c'est vraiment intellectuellement malsain comme lecture, a bon entendeur
    Salutations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si, ils essaient vraiment de faire le ménage. Au moins dans la petite corruption...

      Suis Ria Nivosti si tu veux mieux comprendre la Russie...

      Mais ils partent de tellement loin, que c'est franchement pas gagné...

      Supprimer
  2. Emmanuel Todd a bien analysé ce qui fonde les Nations : Les systèmes familiaux.
    Quand l'Occident est porté par la valeur de liberté. La Russie et la Chine sont portées par la valeur d'autorité. Et ce serait faux d'imaginer qu'un jour la Russie puisse défendre la liberté. Ca ne fait tout simplement pas partie de son code génétique.

    RépondreSupprimer
  3. Mouais. Quand Poutine dit « Croyez en vous, pas dans les modèles politiques venus d’Occident » c'est surtout parce qu'il a envie d'avoir un bon régime autocratique avec lui à sa tête.
    D'ailleurs "la Russie et ses traditions" vont bien dans ce sens là.

    Ce n'est pas parce qu'il a un discours contre notre oligarchie et nos kleptocrates en tout genre qu'il est de notre coté. Il défend ses intérêts et ce ne sont certainement pas les nôtres. Je préfère encore nos oligarques.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.