mercredi 19 décembre 2012

Triple dose de Jovanovic

La dernière revue de presse. Très intéressante parce qu'il revient d'un voyage d'une semaine à Athènes et il donne ses impressions, comme quoi la vie et la situation à Athènes lui a semblé bien meilleure qu'à Paris :
Revue de presse Jovanovic
Radio Ici et Maintenant, 12/12/2012 (en Français texte en français )



Entretien avec Pierre Jovanovic
14/12/2012 (en Français texte en français )


Tiens et j'ai ratée celle là aussi que l'on m'a postée en commentaires :

15 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bien sûr, si on se donne du mal et qu'on essaie d'en tirer le moindre revenu, on est alors est forcément malhonnête.

      Superbe mentalité.

      Supprimer
  2. pathétique... Ce gars va 1 semaine en Grèce (on ne pas a quel Hotel, le but réel de sa visite, les personnes interviewées, etc.) et il détient la vérité? En plus il ne parle pas la langue, donc je suis curieux de savoir ce qu'il a vraiment compris de la situation.
    Promis demain je vais dans une banlieue de Lyon et j'ecrit un article sur le mauvais état de la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi qui est pathétique. Qui t'a dit qu'on parlait de vérité absolue immuable et divine ?

      Fais-en autant.

      Supprimer
    2. Et toi tu à la certitude divine que Anonyme pense détenir la vérité immuable et absolue?

      Supprimer
  3. On peut reprocher à Pierre Jovanovic tout comme à Delamarche et à bien d'autres d'annoncer la fin du monde tous les 4 matins avec la même désinvolture sans cesse renouvelée, on peut plus difficilement prouver sans paraître malhonnête qu'ils se font leur beurre dessus.

    Pour moi ils souffrent d'abord de la taille de leur gène 5HTT :
    "Notre aptitude à rester positif, non stressé, même dans des situations difficiles, semble liée à la longueur d'un gène (le gène 5HTT), qui code la fabrication d'une molécule responsable du transport de la sérotonine (l'« hormone de la sérénité ») dans les neurones. Le gène court (S pour « short ») fournit moins de transporteurs que le gène long (L pour « long »). Ainsi, chez les sujets LL, les évènements stressants ne créent pas de découragement ou de dépression, alors que chez les SS, un stress même faible entraîne rapidement de la contrariété et du découragement, voire de la dépression."

    CF. http://www.cles.com/enquetes/article/le-bonheur-sagesse-ou-hormones

    RépondreSupprimer
  4. même si je pense qu'il n'a pas tort sur le traitement médiatique (caricaturale) de la situation en Grèce, il fait de même dans l'autre sens.
    il suffit de voir (début de la deuxième vidéo) l'amalgame populiste :
    Luxembourgeois = Suisse = Banquier.
    sur son Blog on peut trouver des faits indiscutables (même si orientés, sélectionnés) que l'on ne trouve pas dans les médias classique (TV et journaux) et il y a l’interprétation de ces faits qui n'appartiennent qu'a l'auteur. la plupart du temps j'en ai pas la même lecture.

    RépondreSupprimer
  5. Bah le jovanovic, faut pas prendre ça au premier degré. Y a quelques infos et pas mal de n'imp.

    Et même s'il est assez démago dans son analyse, il a un côté jubilatoire, humoristique qui fait du bien.

    Ils sont pas nombreux à faire se bidonner sur la crise...

    RépondreSupprimer
  6. Appel aux dons:



    disco a passé énormément de temps sur ce blog pour nous en faire profiter. J’appelle les lecteurs a donné au moins symboliquement un don via paypal avant noël.



    Nous donnons bien 1 ou 2 euros a un sdf ou payons 2 euros pour un journal pourri à Relay avant de prendre le train. Disco mérite un remerciement de notre part. C’est une question d’éthique.



    Je pense à ta femme qui doit être folle de te voire passer autant de temps sur ton blog. Si tu reçois suffisamment de dons, invite-la dans un bon resto de notre part.



    Perso, vivant en Angleterre depuis 10 ans, j’ai trouvé un travail en France (comme quoi il reste encore de bonne opportunité…enfin j’espère), je n’aurai plus le temps de lire ton blog de façon régulière.



    J’espère que ton blog évoluera dans une autre direction. La théorie de l’avant dernier est loin d’être idiote, nous sommes beaucoup de résonner comme cela de manière inconsciente. Il y a beaucoup de gens qui savent manipuler l’inconscient des gens a des fins variées (Sorale pour sa gloire personnellement, les liberaux pour leurs portes-feuilles, BFM car ils sont payé pour).



    Passez tous de bonnes fêtes.



    Bill Baroud

    RépondreSupprimer
  7. Salut Disco,

    triple dose du 18/12
    http://www.media-investigation.com/?Pierre-Jovanovic-Nous-avons-pris
    Al1 l'ex de la bulle

    Pas encore visionné, les vacances c'est dur plus le temps de ne rien faire dès que j'ai quitté Paris

    Bonnes Fêtes

    fêtes pour ne pas heurter, stigmatiser...

    RépondreSupprimer
  8. Jovanovic c'est un peu du gros nimp.
    J'avais pris un passage d'un de ses bouquin pour démonter les ficelles :
    http://yoananda.wordpress.com/2011/11/15/777-la-chute-du-vatican-et-de-wall-street/

    Après oui, sa revue de presse, y a quelques trucs dedans parfois.

    RépondreSupprimer
  9. au moins j'ai appris quelque chose, sur les chiens errants qui sont en faite des chiens à colliers rouge qui sont nourris traditionnellement par les gens et la commune.

    RépondreSupprimer
  10. Franchement vous etes dur avec lui, il représente néanmoins une source d'information et a le mérite de mieux nous informer que la majorité des journaux.

    RépondreSupprimer
  11. Surtout le gars expliquait dès 2008 aux poypoys français d'acheter de l'or...

    Ceux qui l'ont écouté ne doivent pas le regretter...

    RépondreSupprimer
  12. Jeudi 20 décembre 2012 :

    Chypre a besoin de 17 milliards d'euros en urgence pour éviter la faillite.

    Chypre n'est plus qu'à quelques jours du défaut de paiement.

    Problème : le FMI conditionne son aide à Chypre à un effacement partiel de la dette. D'abord, Chypre doit faire défaut. Ensuite, et seulement ensuite, le FMI acceptera de débloquer son aide.

    Le Fonds monétaire international (FMI) conditionne sa participation à un plan d'aide à Chypre, qui doit être finalisé d'ici à la fin janvier, à un effacement partiel de la dette, écrit le Süddeutsche Zeitung (SZ) jeudi.

    Le FMI estime que, sans cela, le pays ne sera toujours pas en mesure de faire face aux intérêts de sa dette, même après que les réformes exigées auront été appliquées, ajoute le journal, citant une source proche des négociations entre Chypre et la troïka (composée du FMI, de l'Union européenne et de la BCE).

    Certains Etats-membres de l'UE partagent cet avis, mais d'autres Etats sont opposés à cette mesure, essentiellement parce qu'il avait été promis, lorsque la Grèce avait restructuré sa dette, qu'il s'agirait d'un cas unique.

    Rompre cet engagement ferait à nouveau sombrer la confiance des marchés dans la zone euro et dans sa crédibilité sur le marché obligataire, poursuit le SZ.

    Les opposants à cette idée soulignent également que les banques de l'île sont d'importantes détentrices de titres obligataires nationaux. Leur demander de renoncer à une partie de ces avoirs augmenterait d'autant l'aide au refinancement du secteur bancaire nécessaire, qui serait répercuté sur la dette de Chypre.

    La chancelière Angela Merkel ne veut pas entendre parler d'un effacement de la dette, même si elle a toujours jugé capital que le FMI participe au plan de soutien financier, rappelle le SZ.

    Une hypothèse de travail serait que la Russie verse 5 milliards d'euros au FMI qui les transférerait aussitôt à Chypre, sauvant ainsi les apparences. Beaucoup de citoyens russes disposent d'avoirs importants dans les banques chypriotes.

    Fin novembre, la troïka avait annoncé avoir mené des discussions "fructueuses" avec le gouvernement chypriote, qui estime avoir besoin de 17 milliards d'euros au total sur quatre ans pour soutenir son économie et ses banques, ce qui représente à peu de choses près un an de PIB de l'île, troisième plus petit Etat de l'UE.

    (Dépêche AFP)

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.