vendredi 7 décembre 2012

Humour du vendredi

Friday Humor: Deck The Halls With Macro Follies
ZeroHedge, 07/12/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien


Epargner, épargner, moi je plussoie totalement. Mais encore faut-il bien s'entendre sur ce qu'on appelle épargne... Mettre comme le font les français, des ronds dans le ponzi de la dette publique ou rembourser des crédits sur de l'immobilier hors de prix, c'est pas franchement ce que j'appelle de l'épargne... Au contraire, cette épargne improductive là vient plomber l'économie réelle en demandant à être rémunérée comme la vraie épargne, voire mieux...

9 commentaires:

  1. Tonio, tu te rapelles de N. Doze sur BFM il y a qq semaines qui disait que l'immo c'est une forme d'épargne ?? n'imp' !!

    yongtai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben il a pas tort. Mais tout dépend à quel prix...

      Supprimer
    2. évidemmeeeeeent, je suis d'accord avec toi, mais sortir ca dans ce contexte de bulle, sans dire qu'on est en bulle, c'est n'imp' !!

      yongtai

      Supprimer
  2. Samedi 8 décembre 2012 :

    Un article très important sur l'Irlande :

    L'Irlande "a besoin de plus de temps" pour rembourser l'argent utilisé pour renflouer ses banques, a réclamé samedi dans la presse allemande le gouverneur de la Banque centrale d'Irlande, Patrick Honohan.

    "Le gouvernement essaie de regagner la confiance des marchés financiers et le plan de remboursement actuel complique cela", a estimé M. Honohan, dans un entretien au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

    L'Irlande, dont les banques avaient été durement frappées par la crise financière, avait dû demander fin 2010 une aide à l'Union européenne, à la Banque centrale européenne (BCE) et au FMI.

    Ce plan de sauvetage prévoyait 85 milliards d'euros d'aides sur trois ans en échange de la mise en oeuvre de douloureuses mesures d'austérité.

    Plus de 30 milliards d'euros ont été prévus pour renflouer les banques en difficultés Anglo Irish Bank et Irish Nationwide Building Society (INBS), nationalisées puis fusionnées.

    "Cet argent sera assurément remboursé, mais cela doit s'opérer sur une période plus longue", a affirmé M. Honohan.

    Interrogé sur le délai supplémentaire nécessaire pour rembourser, le gouverneur de la Banque centrale d'Irlande a plaidé pour la recherche d'une "solution durable", qui n'aurait pas à être de nouveau modifiée par la suite.

    "En conséquence, le délai de remboursement devrait être considérablement allongé", a-t-il ajouté, sans donner aucune autre précision.

    http://www.boursorama.com/actualites/l-irlande-a-besoin-de-plus-de-temps-pour-rembourser-d6283fc6783fb9654f3eab584245a0d8

    En clair, l'Irlande dit à ses créanciers :

    "Je suis en faillite. Vous m'avez prêté 85 milliards d'euros. Je vous remercie pour ce prêt. Je ne peux pas vous rembourser comme c'était prévu, mais ce n'est pas grave. Je vous rembourserai plus tard. Le délai de remboursement sera considérablement allongé. De toute façon, si vous n'êtes pas contents, c'est pareil."

    RépondreSupprimer
  3. Humour toujours...

    Ca se resserre... Mais bien sûr, vous n'y pensez pas ma bonne dame, les USA sont fatigués, leur armée n'est plus que l'ombre d'elle-même, la chine et la russie ne laisseront pas faire, et le p'tit jesus est né le 25 décembre, blabla blabla blabla...

    ;-)

    *********************
    British Foreign Secretary William Hague says the UK and the US have seen evidence that Syria is preparing to use chemical weapons.

    Mr Hague told the BBC there was "enough evidence to know that they need a warning".

    http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-20650582#TWEET430213

    RépondreSupprimer
  4. "Je vous paierai, lui dit-elle,
    Avant l'Oût, foi d'animal,
    Intérêt et principal. "

    Avant l'août de quelle année...

    RépondreSupprimer
  5. Qui est surpris ?

    Il n'y a aucune surprise. Et certainement pas du côté des crapules qui ont conçu tous ces plans.

    Maintenant si tu espères que, devant cette terrrrrrrrrrible réalité/aveu, les crapules vont changer de braquet, tu te trompes lourdement.

    Avec son incroyable ingénuité, le gouverneur de la BC irlandaise, prononce l'expression clé (que tu devrais t'appliquer à toi-même BA) : "considérablement allongé".

    Temps considérable.
    ;-)

    Depuis 2008, et pour de nombreuses années encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais même plus :

      Depuis 2008, et pour de nombreux siècles encore...

      Supprimer

  6. Nous approchons de la Noël, et ma foi, en plus du délai "considérablement allongé", pourquoi ne pas réclamer une petite rallonge de 50 Mds en plus des 85.

    Hein, cela permettrait (peut-être) à l'Irlande de raccourcir le délai (ou de ne pas l'allonger).

    En voilà une idée qu'elle est bonne, je vais de suite, en toucher 2 mots à mon banquier.



    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.