jeudi 27 décembre 2012

Le comité de Bâle a remonétisé l'or

Le comité de Bâle a décidé il y a peu que l'or pourrait désormais être comptabilisé à 100% de sa valeur mark to market dans les actifs bancaires...

Ça a l'air de rien comme ça, mais c'est primordial. Si je comprends bien, c'est aussi important que la décision de Nixon de 71 de décrocher le dollar de l'or. L'or vient d'être remonétisé ! Le ponzi de fausse monnaie vacille...

Alors que l'or des banques centrales est très largement sous évalué à leur passif, j'imagine que ce mouvement n'est pas dénué d'intérêts immédiats en terme de justification à plus de monétisation. Mais ce faisant, en redonnant à l'or son statut de monnaie, ils se tirent une balle dans le pied.

La décision dont vous n'avez sûrement pas entendu parler et qui annonce pourtant le retour en force de l'or comme monnaie
atlantico, Isabelle Mouilleseaux, 22/10/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Le comité de Bâle vient de décider que l'or sera dorénavant comptabilisé pour 100% de sa valeur, au même titre que les obligations souveraines notées AAA ou le cash en dollar.

"Changement de statut : l’or passe du statut d’investissement au statut de monnaie", titrait récemment Business Week.

"Depuis quelques mois, l’or est de plus en plus considéré comme de la monnaie, et de moins en moins comme une matière première", nous dit l’analyste Ronald-Peter Stoferle d’ErsteGroup.

"L’or sera considéré comme un actif AAA, avec un énorme avantage sur ses autres concurrents : sa note ne sera délivrée par aucune agence de notation. Sa note est intrinsèque", nous dit Simone Wapler dans l’Investisseur Or&Matières.

4 commentaires:

  1. L'article d'Isabelle Mouilleseaux date d'octobre or Bâle III a été repoussé d'un an aux USA en novembre 2012, quid en Europe?

    RépondreSupprimer
  2. L'or, c'est quand même le ponzi par excellence.

    Pas de nouveaux entrants sur le marché, pas de valeur.

    C'est juste encore un moyen de gonfler les bilans vu le prix spéculatif du moment.

    RépondreSupprimer
  3. L'or est un métal avec de bien faibles utilisations industrielles. La dorure décorative, les bijoux et a ma connaissance le traitement de surface de certains connecteurs sensibles au fretting corrosion.
    La valorisation de ce métal est donc purement spéculative.
    Que certains veulent en refaire une mon aie d'échange est évident.
    Je doute seulement de la pertinence de ce choix, et ce i quelques soient les erreurs des systèmes mon ait aires actuels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'or a 2 fonctions: l'une industrielle et donc classable comme matiere premiere soumise aux lois du marché et a la speculation qu'offre l'epandage monetaire mondial ,et, depuis 10 ans il apparait comme l'etalon/barometre de la valeur monetaire créée ex nihilo. bien que le barometre est soumis a contrainte par ce meme marché qui par le biais des ventes a decouvert casse la dynamique haussiere du prix sensé refléter la dégradation de la valeur fiduciaire, l'or est une valeur refuge ultime quand la monnaie de "confiance" (fiduciaire) perd son statut! hors l'une des consequences majeure de cette crise est d'avoir briser le moyeu de la roue economique...la confiance d'ou par exemple la remontée des taux interbancaires et son symptome le plus révélateur: le liborgate.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.