jeudi 27 décembre 2012

Le High Frequency Trading ou la légalisation du délit d'initié et l'instauration d'un droit de péage pour intérêts privés

Droit de seigneuriage du capitalisme financier: 5 $ de profit sur le dos des investisseurs
Le blog à Lupus, 27/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Le New York Times rapporte que l’économiste en chef (sur le départ) de la Commodity and Futures Trading Commission a relevé une pratique bien controversée sur le trading à haute fréquence.

Sergei Kirilenko a indiqué, dans une étude à paraître, que les traders à haute fréquence tirent en moyenne un bénéfice de 5,05 dollars chaque fois qu’ils se calquent sur les ordres des petits investisseurs. L’étude porte sur les e-mini futures sur le S&P 500, des contrats très populaires, dont la valeur correspond à un multiple de 50 de l’indice de référence. Ce contrat avait été lancé en septembre 2007 par le Chicago Mercantile Exchange car le future sur le S&P500 avait vu sa valeur devenir trop chère pour de nombreux investisseurs.

Selon l’étude, 32 millions de e-mini futures sur le S&P500 sont traités par jour. Le trading à haute fréquence représente 54% de ces volumes. Kirilenko et les autres auteurs du rapport ont identifié 65 traders HFT.

Kirilenko vient jeter un pavé dans la mare avec cette étude, car jusqu’ici, personne n’avait démontré que les traders à haute fréquence génèrent du profit sur le dos des investisseurs particuliers.

3 commentaires:

  1. Investisseur particulier ou petit porteur ou encore boursicoteur ayant moins de 100000 dollars à placer sur le marché.

    Pour ce qui me concerne, j'appartiens à cette catégorie et si je place un ordre disons tous les 6 mois.

    Sans vouloir faire de mon cas une généralité, les investisseurs particuliers ont du mal à servir de contrepartie car ils ne sont absents.

    Par contre, les traders HFT sont présents depuis 2008, avec pour mission de gonfler les volumes avec de l'argent quasi gratuit (merci Ben).

    RépondreSupprimer
  2. L'arnaque c'est pas forcément le HFT en lui même.

    C'est quand votre banque analyse votre carnet d'ordre et se positionne juste avant vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Analyser le carnet d'ordre, passer des ordres fictifs qui sont annulés dès qu'un mouvement est lancé, c'est justement le concept du HFT.

      Et ce ne sont pas "vos" banques qui pratiquent le HFT...

      yp

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.