jeudi 13 décembre 2012

Mieux comprendre la crise de la dette

Mieux comprendre la crise de la dette
Le blog à Lupus, 13/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien

2 commentaires:

  1. Jeudi 13 décembre 2012 :

    Accord trouvé au sein de l'UE pour contrôler les banques.

    Après 14 heures de discussions, les 27 Etats de l'UE sont parvenus dans la nuit de mercredi à jeudi à Bruxelles à un accord unanime sur la supervision unique des banques de la zone euro. Le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, parle d'un "grand premier pas vers l'union bancaire".

    Selon l'accord conclu jeudi, les banques qui présentent plus de 30 milliards d'euros d'actifs, qui pèsent plus de 20% du produit intérieur brut du pays d'origine (sauf si leurs actifs sont inférieurs à 5 milliards d'euros), ou qui bénéficient d'un programme d'aide européen, seront supervisées directement par la BCE.

    Les autres établissements resteront surveillés par leur superviseur national, la BCE pouvant, à tout moment, reprendre la main si elle le juge nécessaire. Au total, le ministre français Pierre Moscovici a estimé le nombre de banques supervisées directement par la BCE entre 150 et 200.

    http://www.romandie.com/news/n/Accord_trouve_au_sein_de_l_UE_pour_controler_les_banques15131220120733.asp

    La Banque Centrale Européenne a dans ses livres 209 milliards d'euros d'actifs pourris.

    Déjà, le 16 décembre 2010, les contribuables de la zone euro avaient été obligés de recapitaliser la Banque Centrale Européenne : les contribuables de la zone euro avaient été obligés de payer 5 milliards d'euros pour recapitaliser en urgence la BCE.

    La Banque Centrale Européenne a dans ses livres 209 milliards d'euros d'actifs pourris, et elle a un capital de 10,76 milliards d'euros.

    La Banque Centrale Européenne est devenue la pire "bad bank" du monde.

    La Banque Centrale Européenne est devenue une gigantesque fosse à purin.

    Et c'est la Banque Centrale Européenne qui va superviser les banques privées ?

    C'est une blague ?

    Non, franchement, c'est une blague ?

    RépondreSupprimer
  2. Gouverner c'est prévoir....
    Il faut rappeler que les responsables de cette situation son nos dirigeants politiques depuis 30 ans et que ceux-ci vont devoir rendre des comptes pour certains devant le tribunal de l'histoire et pour d'autres devant le peuple en colère, nous verrons si ils ont assez de courage pour affronter le peuple droit dans les yeux le moment venu, je n'en suis pas certain.
    Je ne veux affoler personne, les plus optimistes nous diront que les choses peuvent changer, moi je dis qu'une guerre mondiale va devenir inévitable pour cacher cette montagne de dettes in-remboursable et refaire le monde autrement, c'est surement ce qui est en train d'être concocté en secret par nos grandes z'élites un peu partout dans le monde.
    Préparons nous au pire, la chute sera brutale, ça ne fait aucun doute.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.