mardi 11 décembre 2012

Olivier Delamarche sur BFM Business

Olivier Delamarche sur BFM Business
BFM Business - Intégrale Bourse, Olivier Delamarche, 11/12/2012 (en Français texte en français )

10 commentaires:

  1. http://www.dailymotion.com/video/xuo80t_herve-juvin-vers-un-spoil-system-a-la-francaise_news?start=385#.UMcahDPurLk Le fil des suggestions doit être plein.

    RépondreSupprimer
  2. Regarder
    "Les nouveaux chiens de garde"
    pour comprendre d'où vient cette "cour" de "spécialiste" omniprésent sur le petit écran.
    Delamarche les railles souvent, pour ça que j'écris ce post.
    Si pour une raison ou une autre pouvez pas voir ou pas le temps.
    Résumer: Ces spécialistes toujours payés par les grands groupes, présentés uniquement par leurs titre universitaire, servent à éduquer le public sur la vision d'un monde régis par le libéralisme avec à terme sa conversion en ses doctrines.
    Aucune voix dissonante n'est accepté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le libéralisme ? Qu'est ce qu'il vient faire là dedans ? On parle de socialisme quand on finance ou qu'on sauve des entreprises (et des banques) avec l'argent du contribuable !

      Sans ce lapsus (totalement volontaire...) le documentaire vaut effectivement le visionnage.

      yp

      Supprimer
  3. Si vous n'aimez pas que le terme de libéralisme soit utilisé pour la situation actuelle, refusez tout autant que le terme de socialisme soit utilisé. Le socialisme ne concerne pas du tout le sauvetage des banques.

    En fait le système actuel ne correspond à aucun système un tant soit peu théorisé. C'est du n'importequoiisme, du toutpourmapommisme ou ce que vous voudrez.

    RépondreSupprimer
  4. Comment on peut laisser parler publiquement un type qui dit que les fonctionnaires sont des gens qui ne sont pas productifs... c'est le niveau économie de bistrot là.

    RépondreSupprimer
  5. Ah bon ? Depuis quand un fonctionnaire produit quelque chose ?
    A part 'gerer' des dossier et tamponner des documents, j'ai du mal a voir une valeur ajoutée productive chez les fonctionnaires.
    L'État n'est qu'une mafia ayant réussit a éliminer les autres....
    Le fisc étant le raquetteur de service.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu caricatural... beaucoup de lecteurs risquent de ne pas comprendre.

      Et puis, dans l'idéal, certains des services de l'état devraient normalement être très efficace et compter dans ces rang certains des meilleurs d'entre nous. Quelqu'un a dit Police, Justice, Armée ?
      Même sans être "productifs" ces services serait "bons" et nécessaires pour tous.

      Supprimer
  6. les journalistes de BFM business sont morts de rire en l'ecoutant...
    Etrange ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brasser savent, écouter savent pas, les fondamentaux ne sont pas là on vous dis.
      Il prends pas de risque, il dit ça va s'écrouler un jour, sans préciser.
      Tout à fait l'image du gars qui se rends compte qu'il marche sur une flaque d'huile au début ça va mais l'échéance et inévitable. Pour ça qu'à travers le monde ils réfléchissent à réintroduire l'or (enfin "l'effet or" avec de la fiat "sont pas rendus les pauvres") sans faire trop de dégât.

      Supprimer
  7. > L'État n'est qu'une mafia ayant réussit a éliminer les autres....

    Des OPAs agressives l'Histoire en est remplie !
    http://www.dailymotion.com/video/xqvyj8_european-time-lapse-map_news

    > Le fisc étant le raquetteur de service.

    DON'T STEAL the government hates competition !!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.