lundi 10 décembre 2012

Sur le mariage homosexuel et surtout l'adoption

Je reprochais l'autre jour en message privé sur facebook à Bruno Bertez de très bien décrire le "comment" du système mais de rarement s'attarder sur le "pourquoi"...

Et visiblement, il a relevé ma critique via ce passage de son dernier article :
L’Edito du Lundi 10 Décembre 2012 : L’or, horizon des monnaies, la globalisation était l’extension du système des équivalences par Bruno Bertez (2ème Partie)
Le blog à Lupus, Bruno Bertez, 10/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Vouloir comprendre les choses économiques, les monnaies profanes, la finance, sans aller voir là où cela se passe, c’est à dire chez l’homme, dans sa tête, dans son âme, bref, sans recourir aux fonctions symboliques, c’est comme vouloir comprendre la sexualité sans le désir et la réduire au besoin et à l’usage. Car c’est ce qu’ils veulent, le grand « Ils ». Vous réduire au besoin, à la consommation , à tout ce qu’ils manipulent et maîtrisent. Ils peuvent tout sur vous, sauf agir sur le sens des choses et c’est pour cela que le sens, l’interprétation, la découverte, l’herméneutique, tout cela est rejeté. Il faut vous résumer, vous mettre en carte comme disait Ferré, vous identifier, vous équivaloir à ce qui, en vous, est manipulable. Tout doit être marchandise, avec son équivalent de fausse monnaie. C’est leur domaine, ils y sont rois. Et c’est pour cela d’ailleurs qu’ils sont rois, parce que vous êtes et vous vivez sujets en raison de leurs balivernes qui servent à acheter autant de votes qu’ils en ont besoin pour vous dominer.

Nous avons pointé le fait que la pierre angulaire du système était « l’équivalence » et le pouvoir de l’imposer. L’équivalence se noue sur un marché, des marchés, sur la généralisation des marchés, marchés de tout. D’où la financiarisation qui a tout mis sur les marchés, le pétrole est un papier, l’or est un papier, le cattle est un papier, les droits CO2 sont un papier… bientôt on mettra sur le marché des droits à détruire la planète, à consommer et consumer l’extinction.

Tout le Meilleur des Mondes est là, dans ce petit passage mis en gras...

Et c'est dans ces termes qu'il faut comprendre toute la politique sociétale de "gôche" mise en œuvre par la franc maçonnerie au pouvoir...

Et le mariage homosexuel rentre parfaitement dans ce cadre.

Comprenez bien que de la même manière que Fourrest et les Femen n'en ont rien à foutre des droits des femmes, les promoteurs du mariage homosexuel ("homosexuel" et non "gay", marre de la refabrication du vocabulaire par les festivistes) sont soit des idiots utiles, soit ils jouent un agenda tout autre.

L'enjeu n'est pas du tout de promouvoir l'égalité.

L'enjeu véritable, civilisationnel, c'est de mettre un pied dans la porte de ce dernier rempart qu'est la famille, pour le marché, la financiarisation qui exige l'humanité hors sol, en bocal, comme moyen de faire cracher de la "croâssance" et donc de la rémunération du capital fictif.

L'enjeu véritable, c'est via l'adoption homosexuelle, de légaliser et promouvoir la fabrication d'être humains hors sol et choisis sur catalogue.

Il s'agit de détruire cette dernière forme d'humanité qui résiste par sa solidarité extraordinairement forte et non monétisée entre membres d'une même famille, afin d'y insérer du rapport marchand... De ne laisser que des êtres isolés, aculturés, blougui boulguifiés, et qui n'ont plus que les faux amis de l'alliance carnassière évidente de l'État et du groucho marché auxquels se raccrocher...

Je n'ai rien contre les homosexuels, mais à mon humble avis, tous ceux qui ne comprennent pas le débat actuel en ces termes sont des idiots de l'histoire...

22 commentaires:

  1. Je dois être idiot alors car je ne vois pas en quoi renforcer le lien familiale au sein des couples homo affaiblit le lien familial au sein des couples hétéro...

    Aqua.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil. La législation ne rendra pas les gens homosexuels. Cela ne fera que révéler ceux qui le sont et qui de toute façon n'envisageait en rien de fonder une famille hétéro.

      Ce billet n'est que du troll grossier et puéril. Ou sinon je veux des preuves de ce qui est avancé.

      Supprimer
  2. Par contre, sur l'adoption. Effectivement, le fait de "choisir" l'enfant...C'est plus problématique. On peut déjà choisir le sexe de l'enfant..Pourquoi pas bientôt sélectionner la couleur des cheveux ou des yeux, le QI des potentiels donateurs de gamètes..

    Aqua.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis ravi de vous lire depuis quelques semaines et frappé par la pertinence des propos rassemblés ici.

    Pour faire suite à votre commentaire, je me permets de joindre ce lien vers un entretien vidéo de Jean-Claude MICHÉA dont la vision de notre société actuelle apporte un éclairage très complémentaire à votre propos :

    http://www.dailymotion.com/video/xfo6kg_jean-claude-michea-entretien_news#.UMZOt6wXuuI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le propos original m'aurait vraiment intéressé. Mais là, le montage de la vidéo est trop agressif pour être honnête :/

      Supprimer
  4. Julian Huxley, son frère . Et Tout devient lumineux .
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Julian_Huxley

    RépondreSupprimer
  5. Je ne partage pas ton point de vue.

    Ce sont les divorces qui font éclater les familles traditionnelles, pas le mariage homo.

    Tu souhaites quoi concrètement ? Interdire le divorce, l'avortement, les moyens de contraception ?

    Tu critiques la franc-maçonnerie, mais j'ai l'impression que tu rejettes surtout la laïcité.
    Tu trouves que la société française est trop sécularisée ?

    Par moment on dirait que tu vires catho, mais tu n'as pas la foi. J'ai du mal à comprendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Interdire les divorces est très simple à faire :
      Par la pauvreté. Approuvé depuis 1 million d'années.

      En effet, les pauvres ne divorcent pas car ils ne peuvent pas se payer deux baraques.

      Supprimer
  6. La vrai débat a mon sens c'est la PMA (procréation médicale assistée). C'est ce que cache toute cette mascarade, bien au dela de l'adoption (qui est n'est qu'un business intermédiaire).
    http://www.scienceshumaines.com/l-uterus-artificiel_fr_5258.html
    Dans Le Meilleur des Mondes (1932), Aldous Huxley imaginait déjà l'ectogenèse, c'est-à-dire la gestation en dehors du corps humain

    http://ieet.org/index.php/IEET/more/pelletier20121113
    ils ont fait pousser une sourie "saine" dans un utérus artificiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas convaincu que ce soit ça qui menace la survie de notre civilisation ou même de l'humanité...

      Supprimer
    2. Ha mais non. Tu comprends pas bien. L'humanité survivra très bien. Elle sera juste toujours plus hors sol, bétonnifiée, aculturé, en plastoque...

      Bref de la merde.

      On se dirige vers une sorte d'élevage des humains comme dans matrix...

      Mais si c'est ce qui est nécessaire pour rémunérer le faux capital, alors c'est bon. Interdit de se poser la moindre question...

      Supprimer
    3. Le dressage des humains pour engraisser le capital ça existe depuis longtemps... C'est le salariat.

      Si si c'est légitime de se poser des questions.
      Perso j'en suis même arrivé à la conclusion que le néant est préférable à la vie humaine. Les humains sont programmés pour souffrir.
      Donc pas de famille pour moi.

      Supprimer
  7. Je crois que les pro ne comprennent pas vraiment l'enjeu.

    Si l'adoption homosexuelle se met en place, on va voir des gens aller dans des pays chelous, choisir de se faire fabriquer des enfants sur catalogue.

    Ça va se savoir et concurrence oblige, tous les autres vont se mettre à vouloir faire pareil pour "maximiser" les chances de leur enfant.

    A l'usage, ça finira pas être adopté chez nous. Surtout que le système fera tout pour pousser à l'accélération.

    Et zou... Bienvenue à Gataca...

    Les homos ne sont que le moyen de mettre le pied dans la porte. Ça aurait pu être d'autres...

    D'ailleurs, on le voit déjà dans la presse people que la thalassocratie est déjà à fond là dedans.

    Les homos ne sont que le moyen que la ploutocratie a trouvé pour imposer aux gueux leur nouveau mode de procréation...

    En même temps, on les comprend ces riches. Le système actuel, aussi pourri et kleptocratique qu'il soit, ne permet pas à un riche de faire d'un vraiment pas doué, un moyen bon voire un semi médiocre, caractéristique minimum pour être pistonné...

    Avec la généralisation de l'humain en bocal, la nouvelle aristocratie va pouvoir asseoir ses dynasties...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis toujours, la Gauche rêve d'un monde meilleur, partant du constat que celui-ci est forcément imparfait et générateur de malheur et d'inégalités.

      Depuis toujours, la Gauche se persuade qu'il faut détruire ce qui existe car c'est foncièrement la raison du malheur pour reconstruire, depuis plus ou moins zéro, une société plus juste.

      C'est proprement une utopie. C'est surtout terriblement orgueilleux de penser que quelques politiques, sur simple initiative idéologique, peuvent faire mieux que ce que notre corps social a mis des centaines d'années de lente évolution à forger et à maturer.

      Je suis séduit par l'expression de Tonio : on veut faire du hors-sol, car c'est plus facilement manipulable au gré de l'évolution de l'idéologie.

      On détruit l'immeuble en pierre de taille parce qu'on est persuadé que l'immeuble en voile de béton sera plus solide et mieux pensé.

      Dans cette démarche, voir Mr Hollande et sa clique jouer au grand sorcier de la société ne me rassure pas beaucoup.

      Supprimer
  8. Bonjour DiscoTonio,

    J'ai bien peur que ce sujet soit à la fois plus simple et plus complexe.

    Plus simple, diviser pour mieux régner, un classique. Les enfants ne sont qu'un prétexte. Cela fonctionne, et tout le monde participe au big bordel supplémentaire, masquant nos multiples dérives.

    Plus complexe, car personne ne peut prévoir les conséquences de ces mesures sur le long terme et de toute façon après moi le déluge, c'est la devise de nos irresponsables politiques UMPS.

    C'est un combat symbolique d'une stupidité absolue qui masque la profondeur des enjeux actuels.

    La France a déjà perdu son âme, elle va devoirs se battre pour la reconquérir en démontant pierre par pierre son parlement, son sénat sa constitution. Vaste programme, mais nos politiques ont assassiné la Démocratie et la République. Reste la fraude, en grand, en gros et en couleur.

    Aujourd'hui, la finance les tient, par la tête, par la cul, par les couilles.

    Entre 5 à 10 millions la pipe DSK, c'est l'hyperinflation qui nous pend au bout du nez et ceci n'est qu'un exemple… à suivre?

    Stop-encor.

    RépondreSupprimer
  9. Salut Disco,

    Très sincèrement, je ne comprends pourquoi vouloir absolument lier le mariage et l'adoption pour les homosexuels à l'idée de bébé sur catalogue, à cette société qui arrive. Car après tout c'est au pire un cheval de Troie mais il y a et en aura beaucoup d'autres. Le problème est plus profond, pourquoi se focaliser sur le mariage ?

    A mon avis, c'est avant tout la compétition entre États et entre individus, le consumérisme et le culte de la productivité qui continueront d'imposer la science dans tous les domaines,qui chambouleront la société puis transformeront l'humain lui même. Suivre ou disparaître, tel est le programme.

    Kami

    RépondreSupprimer
  10. Tonio
    A mon avis tu fais un complexe de persécution
    Pour côtoyer le milieu homo, je peux constater que leur seul manque finalement c'est la famille. Ils voudraient être "normaux" mais la norme ce sont des hétéros avec des enfants. Qui plus est, l'homophobie existe encore beaucoup dans notre société, moi même je me considère aujourd'hui comme non homophobe parce que je côtoie des homos de près et souvent (belle famille) mais avant cela j'avais un point de vue qu'on peut qualifier quasiment d'homophobe sans m'en rendre compte. (je les considérait comme différent).
    Le mariage homo est vue comme une connerie par beaucoup d'homos mais il faut y voir qq chose de symbolique càd faire comprendre que les homos sont comme tout le monde, j'insiste l'homophobie est encore forte (milieu cathos et islamos) et honnêtement c'est une vraie injustice.
    Je crois qu'il ne faut pas chercher plus loin la chose, c'est le sens du lobby homos. Sur les enfants, à mon avis les homos ne vont pas se bousculer pour adopter sachant que les conditions seront très dures et qu'une adoption est souvent source de problème.
    Soral, que tu cites parfois, me semble obsédé par les homos et les juifs. Je trouve ses points de vue souvent pertinents mais sur les homos, on est loin de la "réconciliation" nationale qu'il vante tant. Attention ce personnage n'est pas tout blanc, ils voient des complots chez les juifs et les homos sachant que ses populations ne se limitent pas à leur élite et leur lobby même s'il ne faut pas être naïf face à ces puissants pouvoirs cachés.

    RépondreSupprimer
  11. Je ne crois pas qu'il soit possible d'arrêter le "progrès" (qu'il soit cause de malheurs ou de bonheurs). C'est dans le patrimoine génétique de l’humanité que d'évoluer, de muter, d'explorer et de s'adapter. Et si ça doit passer par des bébés sur étagère, l'hermaphrodisme ou que sais-je encore, ça se fera.
    Notre action d'Hommes éclairés ne peut, me semble-t-il, que se limiter, et c'est déjà énorme, à façonner ce chaos évolutif selon notre volonté. Et la bataille face à cette évolution et entre nous pour définir "notre volonté commune" est sans fin. Bravo à tout ceux qui la mène pour le bonheur du plus grand nombre.

    RépondreSupprimer
  12. Je pense que c'est plus profond que le simple jeu des manigances politiques.

    Le problème c'est l'influence de la technologie sur le cerveau trop malléable de l'humain. Petit à petit nous sommes aspirés par notre rejet des difficultés de la vie naturelle, par notre rejet de notre propre nature (loi de jungle).
    Nous tentons d'améliorer les choses, mais les solutions qui nous sont inspirées sont viciées, vicieuses, ou déséquilibrées par nature, de manière subtile, ce qui fait que nous ne comprenons les conséquences qu'intuitivement, sans pouvoir expliquer clairement sur le coup de manière rationnelle, et nous les voyons que des décennies plus tard, quand on ne peut plus revenir en arrière.

    Notre mode de vie robotisé a outrance, les usines, les ultra riches, les femmes refaites provoquerait sûrement l'horreur sur des gens du moyen age. Je pense que la vie actuelle leur ferait vraiment peur ... avec raison. Ils n'en voudraient pas.

    Quand nous contemplons la vie qui s'annonce, nous n'en voulons pas. Mais nos descendant eux, ils seront habitués, ne se poseront même plus la question. De même qu'aujourd'hui nous sommes tous contraint de vivre avec notre temps.

    Il restera toujours des "poches" de résistance, de personnes plus saines. Mais la société, par définition, est une aliénation, volontaire. Parce qu'on ne peut pas vivre seul.

    Bref...

    Avec l'arrivée des techno BANG/NBIC les choses vont encore monter d'un cran dans l'anti-naturel et l'absurde. Dans 2 ou 3 générations nous ne reconnaitront plus rien. Regardez du coté des transhumanistes. Eux s'estiment juste en avance sur leur temps. Comment leur donner tort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Petit à petit nous sommes aspirés par notre rejet des difficultés de la vie naturelle, par notre rejet de notre propre nature (loi de jungle)."

      Exactement !

      « L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est. » Camus

      Supprimer
  13. Les contradictions juridiques du "mariage pour tous"

    http://incarnation.blogspirit.com/archive/2012/12/16/les-contradictions-juridiques-du-mariage-pour-tous.html

    JP

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.