lundi 17 décembre 2012

Une cohabitation en 2014 ?

Une cohabitation en 2014 ?
La lime, 16/12/2012 (en Français texte en français )
→ lien
Six mois de présidence ont suffi à confirmer ce que tous les Français lucides savaient : François Hollande n'est pas un homme d'État, c'est un homme de l'État. Un politicard de IVème république agonisante, un embrouilleur, un finasseur. En rien, l'homme de la situation. Aucune envergure, aucune élévation.

Mais dans sa partie, les magouilles électoralistes, il est fort. Pour le plus grand malheur de la France, il est l'archétype du paradoxe démocratique : les qualités pour être élu sont l'opposé des qualités pour gouverner.

La suite me paraît, sinon limpide (car l'avenir n'est à personne), du moins assez claire. Suivant l'exemple de François Mitterrand, F. Hollande dissout en 2014 l'Assemblée Nationale après des élections municipales mauvaises (pas forcément désastreuses : la gauche dispose d'une forte base de faux Français, de Français reniés, d'imbéciles, de naïfs et de salauds [disco : cette parenthèse là, je la laisse à l'auteur]).

À cause de l'incompréhensible engouement des Français pour la cohabitation, il se pourrait bien que François Hollande soit ré-élu en 2017. Une fois de plus, les Français se paieraient de mots. Ils préféreraient les illusions de la kermesse électoraliste à l'affrontement de la dure réalité.

À moins que la dure réalité balaie toutes ses petites manœuvres avec une grande vague de malheurs ...

10 commentaires:

  1. N'importe quoi. Les mecs de la mouvance du FN comme ce Boizard prennent leurs désirs pour des réalités. En plus il fume la moquette, Mitterand n'a jamais dissous, c'est Chirac l'auteur de cette connerie. Mis à part cet épisode grotesque, un président sous la 5ème (agonisante selon lui mais bien vivante dans les faits), c'est indéboulonnable. La seule chance c'est qu'il décide de partir tout seul... Tintin, vous pouvez toujours attendre les gars.. J'évite la lime pour les mêmes raisons que j'évite Soral: ces gars sont des adeptes de la méthode Coué: ils croient qu'en répétant quelque chose en boucle, ça finit par devenir la réalité. Cela dit, tous les mois on va avoir quelqu'un pour nous expliquer que Hollande ne finira pas son mandat... pendant 5 ans ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Techniquement, Mitterand à dissous l'assemblée deux fois.

      Mais tu as raison, je vois mal Hollande dissoudre. Ce genre de personnage (les politiciens au sens large) s'accrochent au pouvoir comme les sangsues qu'ils sont...

      Et puis pitié. Faut que les français profitent du socialisme jusqu'au bout !

      yp

      Supprimer
    2. Chirac a dissous pour anticiper d'un an des élection en cours de mandat. Maintenant que le calendrier des législatives a été aligné sur la présidentielle, la dissolution n'a plus aucune raison d'être, même (surtout) en cas de grosse gamelle aux municipales ou aux régionales...

      Le type qui parle ne comprend manifestement rien à notre constitution.

      Hollande a sa majorité pour 5 ans. Tout comme Sarkozy avant lui. Reste la possibilité d'un putsch ?

      Supprimer
    3. @anonyme 07:05 : Boizard n'est pas "de la mouvance du FN".
      Reste que ce n'est pas un très bon billet de F. Boizard, pas un que j'aurais mis en avant si j'avais un blog en tout cas.
      Je ne crois pas du tout à une dissolution, ni même à des élections municipales spécialement mauvaises pour la gauche. La gauche peut légitimement accorder le droit de vote aux extra-communautaires et ainsi gagner plein de voix. Je dis "légitimement" car c'était dans le programme de Hollande, et les veaux français n'ont pas voté contre.

      Notons au passage que les élections locales ne sont pas si locales que cela : de leurs résultats dépendent le Sénat, et les fameuses 500 signatures pour la présidentielle.

      Supprimer
  2. D'autant que notre National Todt parle de "Hollandisme révolutionnaire".
    ;-)

    Que peut-on attendre de la part des veaux ? Regardez aux légistlatives partielles de dimanche... Ils ont voté... UMP.
    ;-)

    Tu parles d'un bouleversement "démocratique". Ah ah ah ah.

    Donc aux municipales, les veaux voteront veaux. Une grande partie écolo bobo gaucho. Et une autre partie UMP. Et tout le monde sera content.

    Attendre un vrai "changement" de la part des institutions corrompues... c'est comme attendre le père noël.

    Ce pays ne changera que sous le coup d'une révolution, de troubles majeurs causés par un appauvrissement collectif massif.

    Le processus est entamé... mais on est loin, très loin d'être au bout.

    Patience donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, mais il ne changera pas pour le meilleur : ce sera encore plus de socialisme.

      Mon argument : regardez les réactions vis à vis de Depardieu : les gens sont des assistés, envieux, veules et lâches.

      yp

      Supprimer
  3. "faux français" ?? j'en connais pas ...mais des vrais cons oui ...d'ailleurs il ne se gêne pas pour écrire des blogs...

    RépondreSupprimer
  4. Je lis cette phrase dans le billet :

    "Suivant l'exemple de François Mitterrand, F. Hollande dissout en 2014 l'Assemblée Nationale après des élections municipales mauvaises"

    J'éclate de rire !

    Alors comme ça, François Mitterrand a dissous l'Assemblée Nationale après des élections municipales mauvaises ? !

    Mort de rire !

    Il y en a qui croient encore au petit papa Noël !

    Dans le monde réel, François Mitterrand n'a JAMAIS dissous l'Assemblée Nationale après des élections municipales mauvaises.

    Et son disciple Flanby ne prendra JAMAIS le risque de perdre le pouvoir en provoquant la dissolution de l'Assemblée Nationale.

    C'est un message pour les enfants qui croient encore au petit papa Noël.

    Les prochaines élections législatives auront lieu, comme prévu, en juin 2017.

    On parie une choucroute ?

    RépondreSupprimer
  5. Oui Hollande va dissoudre, car il ne peut pas continuer à présider sans soutien populaire, l'UMP et le PS vont s'excuser devant la Nation de présenter des fantoches sans autres ambitions que les leurs, les députés actuels suivis des sénateurs et des conseillers régionaux vont publier dans tous les journaux indépendants et libres de toutes influences des torrents d'excuses et de signes de contritions, et vont renoncer à leurs émoluments et à leurs retraites dorées indues, tous les fonctionnaires inutiles vont bravement se sabordés en démissionnant de leurs postes couteux et inutiles, les patrons vont arréter de faire du chantage à l'emploi, les syndicats (avant de démissionner aussi et de rendre leurs subsides a l'Etat) vont arrêter de faire du chantage à la grève, tout le monde va demander ce dont il besoin et pas plus pour en laisser le plus possible aux autres, ceux "qui en ont vraiment besoin"...

    et tout le monde sera heureux

    on nagera dans le bleu...

    je ne sais pas ce qu'il a sniffé mais je veux la même chose

    RépondreSupprimer
  6. Oui oui bien sûr ce monsieur rêve vraiment debout. La Lime est assez intéressant pour ses posts historiques mais le reste n'est pas à l'avenant et sa phraséologie reprend trop souvent grotesque les accents grotesques et imposteurs du club de l'Horloge.

    Rappel : les taux sont au plus bas comme on peut le voir sur la page "taux européens" de ce blog. Conséquences : Hollande et Ayrault peuvent à loisir disperser les hormones sociétales du sommeil à grand coups de dette publique et en toute impunité. On a pas fini de bouffer du tittytainment et le feuilleton pitoyable du "mariage pour tous" (chapeau pour la novlangue) est parti pour durer encore quelques mois. Je prend le pari que Hollande explosera le record de Sarkozy (630 milliards !) en matière d'aggravation de la dette publique.

    On avait besoin de mettre à terre l'illusion Sarkozy et de se remanger la gauche caviar pour enfin ouvrir les yeux sur l'état réel du pays et l'ampleur du désastre. Maintenant que le voile est déchiré on boira le calice jusqu'à la lie et on l'aura mérité. C'est un peu tard pour venir pleurer.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.