jeudi 17 janvier 2013

Au sujet des accusations de complotisme

Simples citations de Peillon relevées par Alecton dans ce commentaire :

ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen sujet autonome....

c’est bien une nouvelle naissance, une transsusbtantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi...

c’est au socialisme qu’il va revenir d’incarner la révolution religieuse dont l’humanité a besoin

Voila, tout y est... Quand vous tirez le fil de la logique de ces trois phrases, vous avez in fine le meilleur des mondes...

La vraie question à se poser de la part des gens qui m'accusent de complotisme, c'est plutôt de se demander, alors que nos élites ne cherchent même plus à se cacher, pourquoi vous vous auto censurez et vous voilez la face volontairement ?

Peur de l'éxélitation ? De l'excommunication ad hitlerum ?

7 commentaires:

  1. C'est quoi l'éxélitation (pas trouvé sur google) ?

    Pour moi s'il y a complot, c'est parce qu'il y a consentement passif en face !

    Et la source du problème n'est pas le complot, mais le fait que les gens soient largués et ne se prennent pas en charge et veulent un état nounou et lui donnent tout ce pouvoir.

    Et contre ça, on ne peut pas grand chose.

    Le complot est le symptôme, pas la maladie.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut rendre à César...ce qui appartient à Monsieur Vivien Hoche.

    Ces citations sont tirées d'une étude, (clairement à charge) du CERU sur Monsieur Peillon.

    http://tinyurl.com/as8opnt

    Tu avais fait un article sur cette étude sans en mentionner la possibilité de la télécharger.

    40 pages environ dans lesquelles on retrouvera certaines des citations que je me suis permis de te "pousser" (il y en a de bien pires que celles ci...)


    RépondreSupprimer
  3. Ah d'accord.

    En fait, c'est Vivien Hoch qui a écrit tout ça :

    http://fr.scribd.com/doc/118132174/Vincent-Peillon-prophete-d-une-religion-laique

    Et c'est pour l'organisme appelé "CERU"

    Maintenant, il va falloir regarder qui est Vivien Hoch, et ce qu'est le "CERU"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se fout de savoir qui est Vivien Hoche. La seule question qui vaille à la rigueur, c'est de savoir si ces citations sont authentiques.

      La vérité des faits ne change pas selon qui l'énonce.

      Supprimer
  4. Les travaux du CERU sont placés sous l’autorité d’un conseil scientifique :

    1- Morgane Daury-Fauveau, Maître de conférence à l’université de Picardie

    2- Bernard Debré, Professeur de médecine, parlementaire, ancien ministre, membre de l'UMP

    3- Fabrice Marchiol, Maire et conseiller régional, administrateur de l’OVE, membre de l'UMP

    Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_conseillers_r%C3%A9gionaux_de_l%27Is%C3%A8re#Mandature_2004-2010

    4- Damien Meslot, Parlementaire, membre de la commission de la défense, membre de l'UMP

    Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Damien_Meslot

    5- Charles Prats, Magistrat

    6- Philippe Stoffel-Munck, Professeur de droit privé à l’université Paris 1

    7- Cédric Vial, Maire, cadre associatif, ancien conseiller technique au cabinet de Gilles de Robien et de Xavier Darcos, maire de LES ECHELLES, membre de l'UMP

    Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_%C3%89chelles

    8- Henry Zattara, Professeur honoraire d’odontologie.

    Conclusion :

    Le CERU est une bande de neuneus membres de l'UMP, qui s'amusent à écrire des articles pour critiquer les neuneus du Parti Socialiste.

    Donc, on s'en fout de tous ces neuneus membres de l'UMP.

    http://www.ceru.fr/spip.php?article11

    RépondreSupprimer
  5. Donc on parle de l'école républicaine ?

    Ce n'est pas un scoop qu'en France, l'école prenne un si grande importance, en particulier au sein de l'idéologie de gauche. En fait ça fait deux siècle que ça dure. Aucun complot "des élites". Aucun secret caché ici. L'école est au centre d'un pacte républicain entre les élites de gauche et les classes populaires, puisqu'elle est considérée comme le moyen de promotion sociale, méritocratique par excellence, là ou le capitalisme n'est qu'une machine à reproduire les inégalités. Bien sûr le sociologue Bourdieu a montré toutes les limites de cette affaire.

    Comment interpréter les propos de Peillon ?

    En réalité, il s'exprime en direction de son électorat traditionnel, à la fois les profs pour revaloriser leur rôle dans la société et les classes populaires pour leur dire qu'on va reconstruire cet outils si précieux de promotion sociale. Bref, c'est un discours visant à colmater les brêches béantes du bloc socio-politique de gauche, au moment ou le gouvernement socialiste fait un doigt d'honneur aux classes populaires.

    On est très très loin d'un complot.

    Quand au débat sur l'idéologie socialiste et libérale, c'est un autre débat. Je suis même de philosophie socialiste - à l'instar de Michéa, marcel Gauchet, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ses bouquins ont été écrits avant sa carrière politique et tout du moins avant d'accéder à son poste actuel....

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.