samedi 12 janvier 2013

Bruno Bertez : Acheter de l’or est un acte terroriste

Politique Friction du Samedi 12 Janvier 2013: Acheter de l’or est un acte terroriste par Bruno Bertez.
Le blog à Lupus, 12/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L’opération qui consiste à tenter de comparer la masse de papier et quasi papiers émis dans le monde pour en tirer une indication sur ce que peut valoir l’or est assez vaine.

Elle est utile, à titre d’argument par l’absurde. En effet cette masse de papier ne peut être « roulée » que dans le cadre d’une reprise économique de grande vigueur. Or cette reprise est exclue … précisément à cause du boulet des dettes .

Nous conseillons la lecture du dernier rapport du BCG, BOSTON CONSULTING GROUP, lequel explique bien ce phénomène et en tire comme nous le faisons depuis 2008 la conclusion que la restructuration des dettes est inévitable. La restructuration c’est : le moratoire partiel, le rééchelonnement, les conversions obligatoires etc Bref l’euthanasie partielle des dettes comme nous l’exprimons.

En fait, il y a une autre solution, la création sous l’égide du FMI d’une vraie banque mondiale préteur et émetteur de dernier ressort, mais cela implique des bouleversements géopolitiques considérables et peut être pas pacifiques.

Un projet en ce sens a circulé récemment assez confidentiellement il faut bien le dire.


Pourquoi la comparaison or / papier et quasi papiers est elle vaine ?

Parce que, quand les choses vont échapper au contrôle des gouvernements et banques centrales, la phase première sera la création monétaire accélérée. On va au cours de cette phase, créer plus de papier que l’on en a créé en 5 ans et c’est parce que cela ne suffira pas et que la machine va s’emballer, que le processus va prendre de la vitesse : la quantité de papier qui sera dans le système n’aura plus aucune mesure avec celle qui existe maintenant ou qui existera au début du processus fatal. Les excès monétaires exigent , c’est une loi de toutes les crises, dans leurs phases finales des excès de plus en plus considérables. Plus rien n’est linéaire.

Il faudrait donc pouvoir comparer la masse d’or à la masse de papiers au moment ou la crise s’enclenchera et cela est impossible, rigoureusement impossible car imprévisible.

La comparaison que font certains entre l’or et le papier est un argument de marketing malhonnête, pas un argument logique crédible.

Nous répétons l’or est une assurance.

Acheter de l’or est un acte politique comme celui que commet Depardieu en s’en allant. Ce n’est pas un placement. Acheter de l’or c’est exercer ses droits, son pouvoir de citoyen libre, qui refuse un système qui le prive de la possibilité politique de faire entendre sa voix et de dire « non ».

Face à la violence que représente le non respect du contrat social sur lequel est émise la monnaie, acheter de l’or est un acte terroriste. L’avilissement de la monnaie est un acte en réalité fiscal sur lequel le Peuple Souverain n’est pas consulté, c’est une violence.

Autrement dit, l’or n’est pas une passion-au sens passif- c’est une action, un acte politique par lequel l’acheteur prend ses responsabilités.

25 commentaires:

  1. Acheter (n'importe quel machin) est un acte politique. Ce n'est pas un placement. C'est exercer ses droits, son pouvoir de citoyen libre, qui refuse un système qui le prive de la possibilité politique de faire entendre sa voix et de dire "non".

    N'importe quel machin est une réserve de valeur.
    La fonction d'une monnaie n'est pas que d'être une réserve de valeur.
    Sa principale fonction, c'est l'échange, et l'or, c'est de la merde pour échanger.

    Bertez, c'est pas une flèche.
    Tu devrais arrêter de transformer ton blog en Bertez bis.

    Après, t'es un nain, t'es un nain.
    Mais la vie, c'est pas du Tolkien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. “The value of a thing is what that thing will bring. -Legal Maxim”
      ― Larry Niven, Lucifer's Hammer

      En clair, si un jour l'assurance or doit jouer,
      valeur intrinsèque de l'iphone, de ta voiture, de ton beau costard... : 0
      valeur intrinsèque d'un outil, d'un velo, de nourriture... : +++

      donc non, tout n'est pas réserve de valeur en tout cas pas dans n'importe quelle situation

      Supprimer
    2. Une connerie par phrase, tu fais fort toi.

      Supprimer
    3. Libre à vous de vouloir une monnaie siphonnée par une minorité.

      Supprimer
    4. L02

      "Nous répétons l’or est une assurance"
      sauf si j'ai rien compris, l'auteur ne défend par l'or comme monnaie

      Supprimer
  2. "N'importe quel machin est une réserve de valeur.
    La fonction d'une monnaie n'est pas que d'être une réserve de valeur.
    Sa principale fonction, c'est l'échange, et l'or, c'est de la merde pour échanger."

    C'est tout à fait faux; sauf, sauf, si Mario Draghi décrète (dans un accès de folie) que l'or a désormais rang de monnaie.

    Ceci étant 640 francs germinal (titrés à 5 grs d'argent) achetaient 60kg de sucre en 1812, en 2012, il faut environ 128 euros pour l'achat de 60kg soit l'équivalent de 128 grs d'argent (1 lingot de 1 kg d'Ag = 1000 euros) ou encore 3,2 grammes d'or soit le poids d'une pièce de 10 francs or (3,2258 grs).

    Donc c'est de la merde certes, mais qui conserve de la valeur longtemps, très longtemps, beaucoup plus longtemps que les jolis billets de monopoly que l'on va chercher au DAB.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour préciser vos chiffres

      1812 : 1 kg de sucre : 10.5 francs soit 52.5 g d'argent

      l'exemple est un peu biaisé, car alors, le sucre est de canne et provient des îles or, à ce moment, blocus anglais donc pénurie de sucre.
      A cette date se développe la culture de la betterave sucrière.
      Apparemment en 1840, le kilo de sucre vaut 1.1 francs
      http://herve.laine-bucaille.pagesperso-orange.fr/valeurArgent.htm

      1840 : 1 kg de sucre : 1.1 francs soit 5.5 g d'argent
      2013 : 1 kg de sucre : 1 euros soit 1 g d'argent

      donc le prix du sucre en argent metal est divisé par 5,5.

      A partir de la, 2 hypotheses
      - soit le prix de l'argent métal est trop élevé
      - soit le prix du sucre a fortement baissé

      Je penche pour la deuxième hypothèse en considérant la mécanisation de l'agriculture.
      Maintenant si on enlève le pétrole de l'équation...

      Un peu simpliste mais ça donne des ordres de grandeur

      Supprimer
    2. Si Mario décrète que l'or a valeur de monnaie, je fuirai l'or. Aucune confiance en ce gars-là.

      Supprimer
  3. T'étais vivant à l'époque du franc germinal ?
    Non.

    On s'en fout de préserver la valeur pendant mille ans.

    Vous êtes vraiment ridicules avec vos rêves d'éternité dorée.

    Lors de WW2, le prix des vélos a flambé. C'était une très bonne réserve de valeur d'avoir un vélo.
    Et ceux qui l'échangeait contre de l'or en demandait un bon paquet de plus qu'avant guerre.

    A ce compte-là, autant acheter des terrains, ou de l'immobilier, ou faire une réserve de cuivre.

    Personne n'a besoin d'autre chose que de billets de monopoly pour s'échanger des valeurs.

    L'or, c'est de la merde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'or c'est de la merde."

      Evidemment que non.
      Sinon, il n'aurait pas été utilisé depuis 2500 ans comme moyen d'échange.
      L'or est immuable. Tout le contraire de la mouise.

      Rappelons un site : http://gold.silver.free.fr/
      Pour se renseigner un peu sur l'or et l'argent, comment investir, dans quoi, où, etc...
      Merci.

      Supprimer
    2. 1840, c'était il y a 170 ans mais admettons, l'argument est recevable.

      prenons des échelles de temps que nous avons tous connu.

      2000 : prix d'une baguette : 3 francs : 3.68 g Argent : 0.05 g Or
      2013 : prix d'une baguette : 0.9 euros : 1.23 g Argent : 0.02 g or

      donc
      en euros, prix de la baguette multiplié par 2
      en argent métal, prix divisé par 2
      en or, prix divisé par 2

      le prix qui baisse en or ou argent est du à une forte remontée des cours de ces métaux. on en pense ce que l'on veut.

      par contre, a moins d'avoir été augmenté de 5% par an, en plus des augmentations de salaire dues a votre ancienneté, expérience, vous avez perdu "du pouvoir d'achat"; même sans compter en métaux précieux
      ou alors vous avez stocké 13 ans de baguettes?

      car oui il y a plein de choses qui peuvent faire office de réserve de valeur, mais peu sont aussi concentrés.

      Supprimer
    3. Tu confonds deux choses:
      1. une situation où l'ordre sociale s'effondre, genre guerre, crack financier majeur avec révolte populaire etc...où l'ordre publique n'est plus assuré, les flux marchands plus assurés et où chaque denrée, outil etc, sont comptés
      2. et une situation de crise économique larvée, crise dans laquelle nous semblons être plongé maintenant.

      Dans le cas num 1: je suis en partie d'accord avec toi, l'or ne va pas toujours te donner un avantage, mais remarque qu'au marché noir, si tu ne peux pas faire de troc, et bien tu es content d'avoir un objet, l'or, généralement refusé par personne, en tous lieux et en tous temps. Ton référentiel se situe plus au niveau survivalisme. Dans ce cas va voir le bon site de volwest.
      Dans le cas num 2, on est dans une situation un peu plus normale, mais où des rapports de forces s'opposent pour savoir qui va payer les conneries faites. N'oublie pas que si la monnaie fiduciaire sert effectivement aux échanges, ce n'est pas toi qui en fixe sa valeur, mais, au jour d'aujourd'hui, les politiciens main dans la main avec les établissement financiers, et ce , pour leurs profits exclusifs: via l'endettement, l'état continue sa fuite en avant pour eviter de devoir revoir son modèle clientéliste, et big money se goinfre d'argent imprimé à tout va et des intérêts qu'il touche.
      Ainsi au final ta monnaie c'est bien sympa mais: elle perd de la valeur et tu ne peux rien y faire.
      Alors comment leur faire passer le message politique que tu ne veux pas cela? et bien tu passes à l'or, qui te permet d'une part de préserver de la valeur, d'autre part de signifier que tu refuses de jouer leur jeu.

      Pour conclure, ta monnaie ne vaut rien dans l'absolu: ce n'est plus qu'une reconnaissance de dette. Rien d'autre.

      à bon entendeur.
      Le Suisse

      Supprimer
  4. "Personne n'a besoin d'autre chose que de billets de monopoly pour s'échanger des valeurs."
    J'adore jouer au Monopoly, je tiens toujours la banque et muni d'une bonne photocopieuse je peux faire durer le jeux beaucoup plus longtemps, mais pas mille ans quand même.

    Quant à acheter des vélos, je trouve que l'idée est pas mal, moi je verrai bien le vélo avec des jantes en platine, un cadre en argent et un guidon en or, et là nous serions parés pour affronter la WW3.

    Au plaisir,



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais faut pas te le faire voler alors, ton vélo !!

      Supprimer
  5. Fabuleux toutes les réactions sur ton blog, DiscoTonio.

    Elles sont d'une richesse inestimable. Elles permettent d'évaluer le désarroi qui précède la panique et l'inconscience nécessaire pour en supporter les conséquences.

    Bruno Bertez est l'un de ces rares experts qui pose ses réflexions sur une somme considérable de faits, mœurs et cultures historique qui ont façonné nos échanges économiques et donc notre développement sociétal.

    Et si nous avons bien d'autres penseurs, sa voix limpide, claire et forte porte très haut les enjeux actuels. N'en déplaise à certains.

    Mais revenons sur ce sujet OR, qui lui aussi est un révélateur extraordinaire de la nature humaine, et ce, depuis plusieurs millénaires.

    Depuis novembre 2012, l'OR et les métaux précieux sont passés dans le collimateur du système. Le nombre impressionnant et divers des intervenants sur ce thème démontre que les prises de position sont loin d'être anodines.

    Des Banques Centrales, aux dirigeants politiques,… entendons-nous bien.

    Et passons outre les manipulations aussi risibles que visibles des cours actuels.

    Il n'y a jamais de fumée sans feu, et les non-dits sont encore plus pertinents que n'importe quel mensonge sur la situation actuelle. Ils sont si nombreux ces mensonges. À croire que la nature humaine n'existe que par le mensonge, mais bon ce n'est pas nouveau.

    Peu de monde mesure l'ampleur des évènements 2007-2008. Ils ont mis au grand jour les fraudes des trop gros pour faire faillite (TBTF) signifiant que nous sommes tous trop petits pour réclamer quoi que ce soit.

    Pourtant, cette inconscience collective se réveille doucement, mais sûrement au grès de l'inflation de nos factures en tous genres pour nous replonger dans une torpeur aussi douloureuse que violente : La Guerre.

    Dans les rapports de forces qui s'installent, il est difficile de cerner les armes qui feront la différence. (certainement pas le mariage pour personne…)

    Et si l'OR ne se mange pas, comme nos billets de banques ou autres monnaies au passage, Bruno Bertez a plus que raison d'expliquer qu'il est la SEULE ASSURANCE et l'acte de RÉSISTANCE POLITIQUE par excellence.

    Il ne s'agit pas simplement de retirer des billets de son compte en Banque comme le suggérait Cantonna, alors que cette dernière utilise la planche à billets (voir augmentation de la masse monétaire actuelle), mais d'utiliser l'unique frein à cette dérive de la valeur ou accepter le virtuel comme valeur suprême et l'injustice qui va avec.

    Si vous avez aimé le jeu des banques, vous allez adorer celui des assurances.

    De l'Assurance vie à l'Assurance chômage, il n'y aura pas de cerises pour tout le monde…

    …Le Monopoly s’est fini.

    Misère.

    RépondreSupprimer
  6. "Fabuleux toutes les réactions sur ton blog, DiscoTonio."
    "Elles sont d'une richesse inestimable. Elles permettent d'évaluer le désarroi qui précède la panique et l'inconscience nécessaire pour en supporter les conséquences."

    La panique est toujours soudaine et brève, le désarroi qui la précède est souvent long à s'installer car la grenouille cuit à feu tout doux, réglé à point pour qu'il ne lui vienne pas à l'esprit qu'il est encore temps de fuir.
    Bon, comparer notre Gégé national (citoyen du Monde) à une grenouille serait quelque peu osé, je pencherai plutôt pour le boeuf (pas le beauf) qui lui est quelque peu rétif à la cuisson.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis moi-même de plus en plus un terroriste...

    RépondreSupprimer
  8. Moi je plante et j'achète du matériel divers. Outils à main et agricoles, graines bio...
    Lorsque vos enfants auront faim, on verra combien de kilo d'or vous donnerez contre un kilo de pommes de terre. L'or n'est rien de plus qu'un moyen supplémentaire de spéculer . Ça ne se mange pas, ça ne fait pas de bons outils, c'est juste décoratif . Ça ne sert à rien de brailler contre le système si c'est pour marcher dans leur combines .
    J'ai déjà sorti ce que j'avais à la banque et lorsque l’inflation va se pointer je viderai tout contre de "l'utile" sous toutes sortes de formes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublie pas d'acheter des armes également et de bunkeriser tes murs pour protéger tes pommes de terre.

      Car si la situation dérape au point qu'un sac de légumes vaut plusieurs kilos d'or, je pense que le terme "échange" n'aura plus lieu d'être utilisé. Ce sera le retour à l'état de nature, la loi du plus fort, la violence, etc...

      Supprimer
    2. @anonyme
      T'as raison sur toute la ligne. Je le dis sur toutes les tribunes depuis longtemps. L'OR c'est de la merde, ça vaut rien. Un briquet, en situation de crise grave, vaudra bien plus qu'un lingot qui n'a pas d'utilité. Je regarde aller tous ces zinzins avec leur histoire d'achat d'or et je me demande encore pourquoi ils tiennent tant à ce que tout le monde achète de cette affaire là. C'est des illuminés, des mystiques ou quoi?

      Supprimer
  9. "Lorsque vos enfants auront faim, on verra combien de kilo d'or vous donnerez contre un kilo de pommes de terre"

    Et je dirais même que la pomme de terre a cet avantage de pouvoir être replantée, essayez donc voir avec une pièce d'or...

    Bon la guerre civile à la libanaise (10 ans de conflit), il faut arrêter de se faire peur, il y a encore du pétrole, du gaz et du charbon et quelques apprentis sorciers qui impriment des billets pour que tout le monde puisse continuer d'acheter du pétrole, du gaz et du charbon avec des dollars.

    Et je sais pas vous, mais moi, je ne donnerai pas mon or même contre des patates, et je garderai mes rations de combat pour moi.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'à 1€ le kilo de pates, y a quand même une sacrée marge.

      Gaffe à ne pas tomber dans le délire et de rester dans des scénariis qui tiennent la route...

      Supprimer
  10. Faut pas oublier le congelo aussi... pour conserver tes précieuses patates !!! MDR

    RépondreSupprimer
  11. Beaucoup de discussion pour rien

    Il faut certes, de l'or, mais aussi de quoi s'alimenter, se chauffer, se défendre.
    Si la monnaie est foutue, vous verrez que les gens s'échangeront des bijoux, contre des services ou des denrées.

    Le mieux est d'avoir un peu de tout. Or, outils, terrain (que je loue, et pour louer y a un moment où je devrais sortir de l'or) , graines, savoir faire etc...
    J'ai même de la filtration d'eau. De n'importe quelle eau, je peux faire de l'eau potable, sans effort.
    ça peut se monnayer aussi l'eau. Dernièrement notre eau du robinet est dégueux. Ils ajoutent du clore....on n'ose la boire. Sauf moi. ça m'avait couté 400 euros!

    Bref....l'imagination....

    RépondreSupprimer
  12. Il faut savoir chlore un débat.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.