mardi 15 janvier 2013

C'est fini, on est totalement largués

Pour ceux qui en douteraient encore, jetez un œil à ce documentaire sur Hong Kong...

On joue encore aux forts, mais on est déjà totalement largués... Tant en terme de richesse matérielle, que de richesse au fond de nous, de spiritualité, de courage, de cohérence... Ça crève les yeux... Quasiment à chaque image...

Et surtout, il faut voir comment ils prennent le large de nos méthodes (cf l'apprentissage des maths au boulier)... Et pendant que nous on produit du ouech ouech illettré à la kilotonne que c'est l'immigration-la-chance, eux, explosent tous les scores au classement Pisa...

Avec les conneries comme l'agenda de Lisbonne, nos élites foireuses, médiocrates et festivistes pensaient que les populations du tiers monde nous serviraient de deltas pour leur meilleur des mondes, et n'arriveraient jamais à faire autre chose que de pâles imitations de notre propre "excellence", comme si on était fondamentalement supérieur...    Ho putain, la douche froide   

Une journée dans le tumulte de Hong Kong
Arte, 15/01/2013 (en Français texte en français )

11 commentaires:

  1. Je viens de le voir. Ah bordel même le métro est propre! Sans parler des mathématiques...avec les plus gros QI de la planète, ça va cartonner sec bientôt.

    RépondreSupprimer
  2. "La population locale semble avoir un sens civique très développé".
    Je suis à peu près certain que 30% de la population française ne comprend pas la signification de ces deux mots "sens civique", et que 40% supplémentaires n'en ont rien à faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ces % dont vous parlez sont en constante augmentation.
      Il est très difficile de sortir de la décadence.
      Les petits gestes du quotidiens sont révélateurs du mépris du bien commun qu'ont a présent la plus part des citoyens.

      Lors d'un voyage a l'étranger, en Finlande, lorsque j’étais encore étudiant, mes camarades de classe étaient choqués par le civisme des Finlandais. Il assimilaient cela a une sorte de fascisme. Les rues sales et l'insécurité de notre belle France leur manquait !

      Que voulez vous, on ne peut lutter contre cette tentation absolue qu'a le peuple Français de se suicider.

      Le nihilisme a fait son job.

      Game over.

      Supprimer
  3. (ces deux mots "sens civique")

    A mon sens le soucis réside en partie là, plus que sur d'autres motifs.

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de mater les annonces pour des jobs de développeur sur
    http://www.careerjet.hk

    Le nombre de postes est juste hallucinant.

    RépondreSupprimer
  5. Une ville chinoise comme les autres, 7600 gratte-ciel, tout à fait comparable à ... Bordeaux par exemple ?

    Qu'est que ce serait cool d'avoir une France tapissée de gratte ciel et sans un papier gras dans la rue (mais ne levez pas la tête vous risqueriez de vous heurter au libéralisme)

    http://www.consulfrance-hongkong.org/IMG/jpg/HKG_Hong_Kong_Advertising_-------.jpg

    http://images.voyageschine.com/attraction/hong-kong/Hongkong.jpg

    On est tout de même un peu loin de vos BAD bien aimées et de vos centre ville en pierre de taille.

    Faudrait peut-être arrêter de réfléchir à 100 à l'heure et prendre un peu le temps de réfléchir pour trouver une certaine cohérence.

    Glorifier Hong Kong et mépriser les bankster ... Pfffff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voici un autre mal Français, le manichéisme.
      Comparer la France a HK, ne veut pas dire que HK est un modèle absolu dans tous les domaines et que c'est ce que nous désirons le plus.
      On peut remarquer leur réussite, on peut s’étonner de notre décadence, sans pour autant prétendre que leur modèle est le meilleur sur tous les points.

      COmme souvent la réalité est multiple, complexe, asymétrique.
      Tonio a tout a fait raison de soulever la comparaison, comme on pourrait la faire avec la Finlande par exemple (pourtant Finlande et HK n'ont rien a voir).
      Ce que l'on retient d'un tel article, c'est surtout le non esprit de corps des Français (plus vieille nation au monde), ce qui est la base absolue du délitement de notre pays. La décadence de la nation, ce n'est pas la faute exclusive des banques, des apatrides et autre mondialistes a la sauce Attali. Non le peuple a une responsabilité, il a sciemment décidé de se suicider.

      Supprimer
    2. Est-ce que les gens font semblant de ne pas comprendre ou sont-ils vraiment débiles ?

      Personne ne t'a dit d'aller vivre à Hong Kong et personne n'a rien glorifié du tout.

      Comprendre simplement que dans la course à la compétitivité, celle où la propagande nous alimente sans cesse que nous sommes des champions français, que tout le monde nous envie, que notre système scolaire est top, que tout le monde rêve d'investir chez nous... ben en fait on est en train de faire flop.

      Ensuite chacun en tirera les conclusions qu'il voudra. On pourra aussi bien penser à s'expatrier pour rejoindre l'élite Hong Kongaise, ou bien se mettre en marge de la compétition, profiter de ce qu'il nous rester et tenter cet autre modèle de développement qu'est la BAD.

      Supprimer
  6. Sur le même esprit : http://korben.info/bob-champion-de-la-procrastination.html

    "Là où ça devient vraiment fun, c'est que durant toutes ces années, il a reçu de nombreuses félicitations pour son code propre, bien écrit et rendu en temps et en heure. Grâce a ses bonnes notes, il a même été décoré "Meilleur développeur" de sa boite. Champion Bob ! Et bravo les Chinois"

    Tout est dit.

    RépondreSupprimer
  7. on pourrait prendre le japon en contre exemple : métro propre, cohésion, sens du devoir et tout, pourtant ils vont dans le mur aussi

    RépondreSupprimer
  8. hong kong c'est pas la chine!un peu comme si tu prenais genève comme capitale représentative de l'europe

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.