vendredi 4 janvier 2013

Depardieu: "J'aime Poutine et la Russie"

Ouch ! Paf dans la tronche des pouvoirs décadents occidentaux...

C'est pas rien comme symbole quand même... Qui aurait imaginé il y a 10 ans que des élites françaises commenceraient à partir en Russie ?

Depardieu: "J'aime Poutine et la Russie"
Ria Novosti, 04/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L'acteur français Gérard Depardieu a confirmé avoir demandé de lui octroyer la nationalité russe et déclaré qu'il adorait la Russie et qu'il avait l'intention d'apprendre le russe, a annoncé vendredi la chaîne de télévision Pervy Kanal (Première chaîne).

"Oui, j'ai fait cette demande de passeport et j'ai le plaisir qu'elle ait été acceptée. J'adore votre pays, la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains. J'adore votre culture et votre intelligence", lit-on dans la lettre de M. Depardieu mise en ligne sur le site de Pervy Kanal.

Après avoir souligné qu'en Russie "il y faisait bon vivre", l'acteur a indiqué qu'il "préférait la campagne" et qu'il "s'y sentait bien au bord des forêts de bouleaux".

M. Depardieu a également promis "d'apprendre le russe" et déclaré qu'il en avait même parlé au président François Hollande.

"Je lui ai dit tout cela. Il sait que j'aime beaucoup votre président Vladimir Poutine et que c'est réciproque. Et je lui ai dit que la Russie était une grande démocratie", a affirmé l'acteur dans sa lettre.

Pour lui, "la Russie n'est pas un pays où un premier ministre traite un citoyen de minable".

"Il n'y a pas de mesquinerie en Russie, il n'y a que des grands sentiments. Et derrière ces sentiments, beaucoup de pudeur. Dans votre immensité, je ne me sens jamais seul", a conclu l'acteur.

Alors certes, Poutine et la Russie, c'est loin d'être parfait. Mais au moins chez eux, les pouvoirs ne cachent pas leur violence. Ils agissent ouvertement et assument.

Quand l'occident qui se drape de sainteté et de démocratie est capable de toutouiller dans des infâmies comme le 11 septembre contre ses propres citoyens, de faire des millions de morts en Irak avec l'embargo, et autres saloperies innommables, et surtout jamais assumées, toujours masquées par le politiquement correct, les réseaux et l'exélitation... Au passage, à ceux qui qualifient Poutine de dictateur chez nous, je rappelle qu'il jouit en Russie d'une cote de popularité au dessus de 50%, quand nos pathétiques dirigeants aux allégeances douteuses s'estiment heureux d'être au dessus de 30%...

Et même si la Russie est très loin d'être parfaite, au moins, ce pays n'est pas aux mains des marchands du temple... Et même s'ils partent de bas, eux sont dans la bonne dynamique, quand nous on s'effondre, alors que la vérité s'impose un peu plus chaque jour, à savoir que la prospérité de l'occident impérial (ce qui inclue d'abord les pays à fort déficit commercial : USA, UK et France en tête) est un décor de théâtre dont la façade s'effondre un peu plus chaque jour, laissant apparaître la triste réalité de la décadence qu'elle cachait.

21 commentaires:

  1. Heu...Depardieu, une élite ??

    Un peu faillie l'élite quand même...bon maintenant il pourra uriner dans la Volga !

    La Russie est dans la bonne dynamique ?

    Bah non en fait : toujours une grande dépendance aux revenus tirés des ventes de brut, fuite des capitaux hors du pays, ralentissement de la production manufacturière...
    source : http://www.worldbank.org/content/dam/Worldbank/document/rer-27-march2012-eng.pdf

    RépondreSupprimer
  2. Ramzan Kadyrov est le dictateur au pouvoir en Tchétchénie depuis 2007.

    Pour son trente-cinquième anniversaire, le 5 octobre 2011, des vedettes acceptent son invitation pour des montants inconnus : Jean-Claude Van Damme, Hilary Swank, Eva Mendes, Vanessa Mae (celle-ci pour 500 000 dollars, selon la presse locale).

    Un an plus tard, le 5 octobre 2012, Ramzan Kadyrov a de nouveau payé quelques vedettes pour venir fêter ses 36 ans dans la capitale de la Tchétchénie, Grozny.

    Question : combien de dollars le dictateur Ramzan Kadyrov a-t-il payé à Gérard Depardieu ?

    500 000 dollars ?

    Lisez cet article :

    « Gloire à Kadyrov ! » Depardieu célèbre son ami l’autocrate tchétchène.

    Depardieu n’est pas seulement l’ami de Nicolas Sarkozy et de Fidel Castro.

    Le 5 octobre 2012, Grozny a célébré sa fête annuelle, qui tombe opportunément en même temps que l’anniversaire du président de la République et autocrate tchétchène Ramzan Kadyrov, soupçonné de nombreux crimes.

    Invité d’honneur, l’acteur Gérard Depardieu est venu rendre gloire à son ami Ramzan Kadyrov, qu’il célèbre sur cette vidéo :

    « Gloire à Grozny, gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov ! »

    Selon un communiqué de presse officiel tchétchène, le gala auquel assistait Depardieu s’est terminé par une danse caucase au cours de laquelle Kadyrov a dansé quelques pas avec l’autre invitée de marque, l’actrice italienne Ornella Muti.

    Voir la vidéo complète :

    http://www.rue89.com/zapnet/2012/10/22/gloire-kadyrov-depardieu-celebre-son-ami-lautocrate-tchetchene-236434

    RépondreSupprimer
  3. bofffffffffffffffffffffff!
    oublier la corruption la kléptomanie de la mafia poutinesque,la misère d'en bas...
    non merci.
    quand aux logement c'est aussi grace aux proprios que les prix spéculatifs font dormir des gens dehors!en plus là la fameuse et juteuse rente est à bannir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les commentaires des gars qui n'ont jamais mis un pied en Russie. Ce n'est certes pas le paradis et la corruption y est un vrai problème. Mais nier le fait que les conditions de vie s'y améliorent, c'est vraiment pathétique : Il faut voir d'ou ils viennent et ou ils sont arrivés.

      En plus, c'est un pays qui souffrira vraisemblablement moins en cas de peak everything - et dans le cas ou le peak everything est une farce, le pays en tirera quand même profit.

      Les conditions de vie du peuple s'améliorent et les notres... Bref, nos niveaux de vies vont se croiser (et pas dans un siècle.) Parce que quoi qu'on en dise, leurs dirigeants sont meilleurs que les notres - meilleurs pour leur pays, malgrès toutes les casseroles qu'ils ont au cul : ce ne sont pas des traitres à leur nation.

      Reste le problème des libertés, bien illustré par la carte d'identitée "all-in-one", ou à l'implantation d'une puce RFID sous cutanée dès la naissance d'ici à l'année prochaine...

      Bref c'est un bilan mitigé, mais du point de vue économique et à long terme c'est un choix dont la pertinence ne fait pas de doute.

      yp

      Supprimer
    2. J'étais mort de rire...

      Ce midi, à carrément brunet, y a les socialos (notamment le Cahuc) qui défilent au micro tout mou, pour nous réciter leur propagande maçonnique, comme quoi la Russie c'est une dictature, les pussy riots sont des victimes (gros lôl), comme quoi en Russie ils n'ont pas de médias libres (parce que Russia Today ça ne compte pas, vu que ça ne récite pas la propagande maçonnique), et surtout qu'en France, on a le droit de tout dire (méga méga mais méga gros lôl)...

      Leur merde leur pète à la gueule. Ils sont désespérés. Et vu que la seule capacité de ces clowns c'est d'agiter les bras et de faire des mots avec la bouche, ils ventilent, ils ventilent...

      Supprimer
    3. Le lien du carrément brunet d'aujourd'hui. Il vaut du point.

      A la fin, y a même un gars qui dit ouvertement qu'il faut arrêter avec cette propagande, que la France n'est pas du tout une démocratie et que c'est juste une mafia électorale qui tient le pays.

      D'ailleurs, puisque Cahuc dit qu'on a le droit de tout dire, je suis sûr qu'ils vont s'empresser d'inviter dans les médias des gens qui disent que l'immigration n'est pas une chance, ou que cette affaire de 11 septembre, c'est franchement pas net. Je n'en doute pas monsieur Cahuc le grand démocrate...

      Et à la fin de l'émission, un fonctionnaire visiblement fils d'immigré (Yassine qu'il s'appelle), une caricature, qui s'insurge que la priorité ça ne soit pas les étrangers... lôl...

      C'est évident que cette destruction méthodique de la France est aussi à la base du départ de Depardieu. D'ailleurs, il a des phrases relativement floues mais que je trouve plutôt évocatrices dans sa première réponse à Ayrault.

      Il veulent transformer la France en pays d'Afrique ? Et bien lui se barre. Que la maçonnerie au pouvoir aille se faire foutre.

      Supprimer
    4. Qu'il y ait des médias plus libres que l'époque de l'URSS, soit.
      Mais Russia Today n'en fait pas vraiment partie.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Russia_Today
      Russia Today, désormais appelée RT, est une chaîne de télévision d'information continue russe lancée le 10 décembre 20051 par l'agence gouvernementale RIA Novosti qui l'abrite dans ses locaux moscovites.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/RIA_Novosti
      L'Agence russe d'information internationale RIA Novosti est l'une des plus importantes agences de presse de Russie avec TASS et Interfax. Elle est officiellement sous la tutelle du ministère de la presse et de l'information de Russie depuis le 22 août 1991.

      Russia Today, tout comme Press TV en Iran, Al Jazeera au Quatar ou même France 24 chez nous, est un outil pour le pouvoir de présenter les news suivant leur point de vue et faire passer leurs idées.

      Il est donc de l'intérêt de RT d’exagérer l'image de la décadence occidentale pour rendre plus attractif le modèle russe. Donc qu'ils donnent des infos que l'on n'a pas dans nos médias nationaux est un fait. Mais ce n'est pas pour autant que leurs infos ne sont pas biaisées.

      TOUTE source d'information a un biais. Il est donc toujours important de le connaitre et d'en tenir compte.

      Supprimer
    5. Ah le gugus... Sous couvert de "ceux qui ont le plus doivent contribuer le plus", on rends la spolitation morale...

      Bien sûr si c'était à Amine qu'on faisait les poches, le son de cloche serait très différent ; Bref, il faut s'y faire "c'est la république" comme il dit. Eh ben, il a qu'a ouvrir un dico, le Amine, pour voir ce que veut dire "république" !

      Et ca ferait deux cent ans que c'est comme ça ? franchement, il a pas honte de donner une leçon d'histoire, alors qu'il emploie un mot dont il n'a jamais songé à vérifier le sens dans un dico...

      L'ennui, c'est que Pierre, Paul ou Jacques pensent comme Amine - c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je suis d'avis qu'Amine est aussi français que Pierre, Paul ou Jacques. Ils sont aussi déculturés qu'Amine. Ah, l'éducation nationnale, quelle merveilleuse entreprise d'endoctrinement !

      Je passe sur l'idéalisation des millions d'immigrés qui ne revendiquent jamais rien, qui travaillent et payent tous des impôts... Au global, l'intervention d'Amine-Pierre-Paul-Jacques, c'est une démonstration magistrale de l'état d'avancement du projet de destruction méthodique des valeurs de ce pays.

      Le nom "France" n'est plus qu'un mot absolument vide de sens, un mot qui fait tout au plus référence à un emplacement géographique. Tout le reste - ce qui aurait pu servir de liant à une société, à été broyé, réduit à néant.

      Pas étonnant que ceux qui en ont les moyens se cassent !

      yp

      Supprimer
    6. "Elle est officiellement sous la tutelle du ministère de la presse et de l'information de Russie depuis le 22 août 1991."

      Oui exactement comme toute la presse et les médias français sont sous contrôle, même si c'est un peu plus subtil et masqué (propriétaires des médias, subventionnement d'Etat, lois instaurant des délits d'opinion, exélitation de toute voix dissidente...) C'est bien ce que je dis, c'est pas franc, mais c'est la même merde chez nous, voire pire...

      Supprimer
  4. Il ne faudrait quand même pas que ta haine du système occidental te pousse vers un système encore pire. L'oligarchie est la règle la bas, et ce n'est pas parce qu'elle est suffisament forte pour le faire quasiment au grand jour que cela est mieux.

    Et ne fait pas l'erreur de nos experts économistes médiatiques. Ce n'est pas parce que l'économie d'un pays va bien que les citoyens en profitent. Donc même si les dirigeants font les bons choix et amènent l'économie russe vers la prospérité que le citoyen de base en verra la couleur.

    Quant à la décadence ils sont déjà bien dedans. Entre l'alcoolisme des hommes qui fait des ravages, les femmes qui cherchent à trouver un mari ailleurs, la mafia bien présente, la liberté d'expression pas toujours bien présente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ce n'est pas parce que l'économie d'un pays va bien que les citoyens en profitent. "

      Si. Même en Chine. Même si tout n'est pas parfait.

      D'ailleurs, vous allez faire connaissance avec ce principe de base - ou du moins, avec son opposé : Quand l'économie va de plus en plus mal, c'est le citoyen de base qui prends le plus cher.

      Et ce n'est pas parce que la réalité ne vous plait pas qu'elle changera. On peut bien sûr faire de la cavallerie pour que la facture vienne le plus tard possible, mais au bout du compte c'est toujours la réalité qui gagne.

      Par exemple, les russes ont mis 14 années à payer leur facture - et ça aura été bien dur, malgrès des défauts financiers à répétition et une méga-manne pétrolière.

      Alors la Russie ce n'est certes pas le paradis, mais ce n'est plus l'enfer.

      yp

      Supprimer
  5. même la BB veut se barrer chez Vladimir !
    http://fr.rian.ru/world/20130104/197133483.html

    et bien d'accord : la Russie a eu bien de la chance d'avoir Poutine pour la redresser au plan économique et de la dignité, même s'il reste un long chemin.

    - -neuneu

    RépondreSupprimer
  6. La brêche est ouverte... Y compris dans le nimportnawak. :-D

    http://www.europe1.fr/International/Bardot-menace-de-s-exiler-en-Russie-1367931

    Mais c'est bien la preuve que les lignes ont bel et bien bougées, que les gens en ont franchement marre de ce pays : L'exode est enclenché, même pour les raisons les plus délirantes. Mais il ne faut pas perdre de vue que la "destination Russie" n'en constitue qu'un pouillème, et que les artistes ne sont que la partie émergée de l'iceberg.

    Ceux qui prédisaient un effet "révocation de l'edit de Nantes" ont bien anticipé le mouvement et celui-ci ne s'inversera plus de si tôt.

    yp

    RépondreSupprimer
  7. Monsieur l Anonyme4 janvier 2013 à 17:09

    Tonio,

    Poutine a toujours d'énormes problèmes avec les mafias locales (qui se vendent aux plus offrandes) dans les périphéries. Il ne peut pas imposer sa vision d'une Russie forte et unie telle qu'il la voudrait. Il faut quand meme rappeler qu'il y a un grand nombre de groupes ethniques en Russie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Groupe_ethnique_de_Russie) et que certaines recoivent des "aides outre-atlantiques" pour endiguer le processus.

    Les grands scientifiques russes ont subis les revers de la perestroika. Forcés à se reconvertir (Chauffeurs de Taxi...etc) pour subvenir à leur besoin ou morts, Poutine essaye maintenant de reconstruire cette masse scientifique pour relancer d'anciens projets ou des nouveaux basés sur des anciens (Kamov Ka-50, Soukhoï Superjet 100). Il trouve difficilement d'acheteurs dans les pays extérieurs (Les américains ont déja placés leurs ventes par exemple) et ne peut pas lancer de grands plans de construction "en interne" car les mafias comme dit précédemment controlent les investissements.

    Mais la Russie est très loin d'etre un pays faible. Loin de la. Il faut juste plus de temps pour qu'elle se réorganise. De plus, elle a un partenaire idéale avec la Chine (Voir l'implantation de la Chine en sibérie http://www.lepoint.fr/economie/quand-la-chine-achete-la-siberie-31-03-2011-1316732_28.php)
    Il ne faut pas oublier que la Russie etait techniquement supérieure aux americains mais la propagande américaine a toujours réussi à nous affirmer le contraire.
    Attention, je ne cautionne nullement Poutine, d'ailleurs je pense qu'etre sous une egemonie russe ou americaine ne servirait en aucun cas notre cause.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des choses intéressantes dans votre propos, mais deux points m'horripilent :

      - Que la technologie russe ait été supérieure à la technologie américaine, il fallait oser la faire...

      - Partenaire idéal avec la Chine ? Vous oubliez bien vite le différent territorial d'importance que constitue la Convention de Pékin, déclarée "traité inégal" par la Chione, et motif d'une escalade armée entre la Russie de Brejnev et la Chine de Mao qui réclamait le retour au frontières du Traité de Nertchinsk... C'est d'ailleur pour cela que la Russie coopère militairement avec l'Inde et pas avec la Chine. Attendez que la Chine devienne suffisament puissante et vous aurez un joli monde avec plein de jolies surprises (enfin, des "surprises" chinoises qui prendront le relais des "surprises" occidentales.) Les chinois n'ont pas oublié la guerre de l'opium, eux !

      yp

      Supprimer
  8. Islam Karimov est le dictateur d'Ouzbékistan, au pouvoir depuis presque 23 ans.

    Islam Karimov a une fille, Gulnora Karimova, qui lui succèdera à la tête de l'Ouzbékistan lorsqu'il mourra.

    Je recopie l'article "Gulnora Karimova" de Wikipedia :

    Sa fortune et son lien de parenté avec le président ouzbek lui ont permis d'accéder au poste de vice-ministre ouzbèke des affaires étrangères chargée de la coopération culturelle et humanitaire. Elle est ainsi, par le biais de ce poste, la représentante officielle de l'Ouzbékistan auprès de nombreux organismes internationaux. Ce rôle lui permet de bénéficier d'une immunité diplomatique, laquelle lui a permis d'échapper à la justice américaine en 1999, lorsqu'elle fut poursuivie pour « enlèvement d'enfants » à la suite de son divorce. Elle se prépare à succéder à son père à la tête du pays, notamment en procédant à d'importants dons socio-culturels.

    Mercredi 5 décembre 2012 :

    Gérard Depardieu en duo avec la fille du dictateur ouzbek.

    Gérard Depardieu est partout où on ne l'attend pas et surtout là où il y a des polémiques. Il vient d'enregistrer une chanson avec Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek Islam Karimov. Un dictateur décrié sur la scène internationale pour ses méthodes brutales.

    En 1999, Islam Karimov avait d'ailleurs déclaré qu'il était "prêt à faire sauter les têtes de 200 personnes, à sacrifier leur vie, afin de préserver la paix et le calme dans la République". Un personnage loin d'être sympathique en somme, mais ce n'est pas ce qui repousse notre Gégé national. Loin de là.

    Dans cette chanson intitulée "Nebo moltchit" ("Le ciel se tait" en russe) et mise en ligne sur le site de Gulnara Karimova, Gérard Depardieu lit des poèmes en français écrits par la jeune femme."Excuse-moi, excuse-moi pour tout ce que je n'ai pu te dire, excuse-moi pour ce que je n'ai pu te garder...(sic)", dit Depardieu au début de la chanson d'amour.

    Le duo a enregistré la "chanson" la semaine dernière à Tachkent, la capitale de l'Ouzbékistan. C'était l'occasion car Gérard Depardieu était venu discuter de son rôle dans une série ouzbèke qui racontera les origines de la soie d'Asie centrale entre les Ve et VIe siècles.

    Et comme chez les Karimov, on est jamais mieux servi que par soi-même, c'est Gulnara Karimova qui a écrit le scénario de cette série dans laquelle Gérard Depardieu doit interpréter un empereur byzantin. Tout un programme donc.

    Gulnara Karimova, 40 ans, est une figure publique en Ouzbékistan. La fille du président, élu à 88 % des suffrages en 2007, multiplie les casquettes. Diplômée de l'université américaine Harvard, elle est la représentante permanente de son pays auprès des Nations unies à Genève et dirige aussi des projets caritatifs et culturels.

    Mais les activités de la dame à la quarantaine éclatante ne s'arrêtent pas là. A côté de ses engagements diplomatiques et politiques, elle a lancé une ligne de cosmétiques cette année et fait dans la création de bijoux et de vêtements. Bref, une sorte de Kim Kardashian... avec un père pas très à cheval sur les droits de l'Homme.

    http://www.metrofrance.com/people/gerard-depardieu-en-duo-avec-la-fille-du-dictateur-ouzbek/mlle!nUQVMFJ2UFHO6/

    RépondreSupprimer
  9. Que tous ceux qui veulent travailler en Russie se lévent...et partent sans espoir de retour et sans bénéficier de la sécu méme si ils sont en Russie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiètes... Vous serezz bientot entre gens de bonne compagnie...

      yp

      Supprimer
  10. A voir : l'article du canard qui parle du salaire de depardieu et qui souligne bien que si il a autant de blé c'est grâce à notre super cinéma fr qui carbure à fond à la subvention entrainant des salaires de malade pour les têtes d'affiche

    RépondreSupprimer
  11. Poutine a quelque chose qui manque à tous nos politicards de merde : une paire de couilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal : Les gens élisent des représentants qui leur ressemblent (Et quand un mec se dit, "il est comme moi", eh ben c'est gagné ! Il vote pour toi... (c) Georges Frêche...

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.