samedi 5 janvier 2013

Henri Guaino : faillite morale et financière des partis, dictature de la pensée unique, vide de la pensée, gouvernement de 4ème République, démantèlement de l'Etat au profit des féodalités

EDIT : Au vu de ce que dit Guaino sur la décentralisation, je comprends mieux en fait que Hollande, derrière ses faux airs bon enfant, est là pour achever la destruction de l'Etat Nation France. En déshabillant l'Etat de ses pouvoirs pour les donner à l'Europe d'un côté, et aux régions de l'autre, il est là pour vider l'Etat de sa substance, n'en faire qu'une coquille vide, prémisse à sa dissolution effective...

Guaino : "Aucune volonté, aucune cohérence, aucune direction"
Europe 1, 04/01/2013 (en Français texte en français )

21 commentaires:

  1. Les gouvernements de l'état Nation Français ayant failli depuis 40 ans dans leur tâche, il est pus que temps de tourner la page et de passer à autre chose.
    La Nation est morte, vive l'Europe Fédérale et régionale !
    Hollande a probablement conscience de son incapacité et incompétence totale dans la gestion de crise en cours. Ca va péter et fortement en France. Il tente juste de passer la main au plus vite afin d'éviter de rester das l'histoire comme celui qui sera au centre de l'explosion économique et sociale du pays.

    Et pour les franchouillards de service, voyagez en Europe et vous comprendrez vite que l’échelon de la Nation et morte. Nous sommes tous des Européens avec au moins 95% de culture commune. Le reste étant des particularismes régionaux sympathiques et dignes d'êtres préservés, voir accentués.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle connerie... L'Europe c'est plus de 10 langues différentes. C'est du pur fantasme.

      Et ce qui a fait la force de l'Europe justement, c'est le tirage de bourre permanent entre nations.

      Tirage de bourre qui a tourné mal au XXème siècle avec les guerres mondiales, à une époque où les sociétés étaient robustes, limite autarciques, et agricoles. Mais la guerre est devenue une insanité aujourd'hui. Personne n'a plus rien à gagner à une guerre. Nos économies sont devenues tellement fragiles, avec des noeuds critiques de partout, que personne ne s'osera plus à un conflit direct. Et l'Europe n'y est pour rien là dedans.

      Quant à la faillite des Etats depuis 40 ans, c'est tout le contraire. C'est la faillite de l'Europe, à laquelle on assiste, et qui a justement pris de plus en plus de pouvoir depuis 40 ans. Euro, frontières, libre échange, normes et inflation législative, tout ça vous pète à la gueule... Et t'as beau dire ce que tu veux, tu n'enfumes plus grand monde.

      Mais au moins, t'as le mérite de sortir du bois et d'arrêter d'avancer masqué.

      Quant au franchouillard de service, il t'emmerde.

      Ton monde va s'effondrer avec la faillite de votre idéologie. Tout le monde vous vomit. Regarde les côtes de popularité des clowns que vous placez au pouvoir.

      Et t'as toutes les chances toi et ta clique de finir dans les poubelles de l'histoire. La purge va piquer...

      Profite bien de tes dernières années de dictature.

      Supprimer
    2. Je rajouterai que pour changer, vous êtes en retard d'une guerre.

      Dans le monde de demain, ce qui compte, c'est la rapidité, l'adaptabilité, la souplesse. Pas la taille.

      Tels les grands dinosaures, les golgoths uniformisés vont disparaître. Car pas adaptés. Trop lents. Trop de rentes, trop de frottements...

      La taille n'est une garantie de prospérité que pour l'oligarchie. Pour le peuple, seule l'excellence permet de s'élever.

      Cf la Corée du Sud...

      Ta dictature oligarchique de l'€URSS s'effondre. Déjà l'Angleterre est en passe de la quitter. Tous les candidats à l'euro se rétractent. Personne n'a les moyens de recaver l'Espagne. Encore moins l'Italie ou la France. L'occident n'arrive plus à s'imposer au monde, cf la Syrie...

      Ca sent la fin de partie...

      Quant à avoir des envies de dictature ouverte, je te souhaite bon courage pour faire tirer l'armée ou la police sur la population au nom de ton €URSS et de la destruction de la France pour confier le pouvoir à Goldman Sachs...

      On y croit tous très fort...

      Supprimer
    3. Non mais sérieux...

      Nous expliquer que des gens qui n'ont pas la même langue et ne sont même pas capables de se comprendre s'ils se retrouvaient l'un en face de l'autre forment un même peuple...

      On aura tout entendu...

      Vous êtes dans un tel hubris, vous vous prenez pour de tels démiurges, vous avez tellement nettoyé l' "élite" de toute opposition, que vous ne vous rendez même plus compte des énormes conneries que vous débitez.

      Devant le manque de contradiction que vous avez organisé, vous êtes devenus des médiocres. Complets. Tout le monde le voit, sauf vous.

      Supprimer
    4. La Chine c'est aussi de nombreuses nationalités en interne. C'est d'ailleurs indiqué sur les passeports Chinois...
      En Russie aussi il y a de nombreuses disparités culturelles.
      Rien de plus normal vu la dimension des ces pays.

      Quant à l'Europe, oui nous avons bien 95% de culture commune. Tu peux même y ajouter les Russes au moins jusqu'à la Sibérie incluse.

      Tu confonds l'idéal Mondialiste-à-gogos-immigrationniste-du-tiers-monde des Anglos-USA qui sont prêts à tout pour leur business et la construction d'une Europe des peuples EUROPEENS qui partagent bien plus que tu ne le penses. Il suffit de visiter les capitales pour s'en rendre compte.
      Les Celtes,les Romains, les Francs, Napoléon et même les Prusses (dont beaucoup sont d'origine Française en fait) l'avaient bien compris, eux....

      L'échelon de la Nation est simplement devenu obsolète. Il date de 19ième dans son affirmation idéologique avec pour "sommet" l'apocalypse des deux guerres "Mondiales" (surtout Européenne en fait, le Japon n'ayant que tenté de profiter de la situation de façon opportuniste pour pousser ses pions).

      La Nation, tout comme Dieu, c'est mort.
      Passons enfin au 21ième siècle !

      Supprimer
    5. mais c'est que tu t'enfonces !!!
      mais tu vas aller jusqu'où comme ca ??

      et maintenant tu prends la Chine en exemple ??? mais tu connais la culture chinoise pour en parler ??? non, ca se voit ! On te parle de culture, de langue commune ! Je crois que ce n'est pas la peine de perdre du temps avec toi pour t'expliquer.

      yongtai

      Supprimer
    6. Les différences de culture entre européens ne sont pas plus importantes que celles existant a l'intérieur de certaines grandes "nations".... ce qui met a mal le discours simpliste de disco sur le retour a la nation et au nationalisme comme solution aux problèmes actuels.
      L'Europe a bon dos. C'est le bouc émissaire parfait. En plus y a plein d'étrangers dedans qui veulent décider pour nous.....
      Sauf que ça fait au moins 40ans que les dirigeants de la nation française sont des incompétents .....
      Bref la messe est dite. Le monde change et c'est la nation qui va en faire les frais.
      Paris deviendra la capitale des amoureux.
      Les grandes décisions et le business, c'est pour ailleurs.

      Supprimer
    7. 95% de la population de la chine est HAN, quand à la Russie, 70 ans de bolchevisme et de russification forcé a surement du uniformisé le territoire. De toute façon, le mur du pic everything sera infranchissable et le retour à la nation indispensable.

      Supprimer
  2. Les institutions européennes: cela coûte horriblement cher.

    Et au profit de quoi ?

    RépondreSupprimer
  3. Si Guaino a des couilles, si son discours n'est pas de la purée pour gnous, il a le devoir de se rapprocher d'Asselineau...

    RépondreSupprimer
  4. Guaino est bien gentil mais qu'est-ce qui se passait sous Sarkozy, son mentor-menteur ? Exactement la même chose.

    On défaisait la France, son Etat, sa nation.

    Au profit des nouveaux féodaux, ces financiers apatrides, mondialistes, et pour certains carrément satanistes.

    Guaino en petit-père-la-vertu, ça me fait bien marrer. Il est allé à la soupe sarkozyste comme d'autres vont à la soupe hollandaise. Et maintenant il se plaint, il gémit, il n'a même plus les miettes (de gloire).

    RépondreSupprimer
  5. Il serait pas maçon, par hasard, Guaino ? Trop bien en cour pour être honnête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho putain, si... Après avoir cherché dans google, ça ressort.

      Fait chier... Ils sont vraiment partout ces salopards...

      N'empêche, j'aimerais bien comprendre quand même comment il peut être gaulliste, pour la nation, et franc maçon... C'est un drôle de grand écart... :/

      Supprimer
    2. Il est comme les autres, il dit ce que les gens veulent entendre et derrière il fait ce qui l'arrange. C'est quand même bien Sarko, avec Guaino comme conseiller, qui a lancé cette marche vers la perte de souveraineté ces dernières années. Hollande ne fait que continuer le mouvement. Donc ses discours ne sont là que pour se refaire une virginité et taper sur le camp d'en face.

      Supprimer
    3. effectivement, Guaino sait que "les Francais sont des veaux" et que les Francais ont deja oublié qu'il a été l'artisan avec Sarko du viol des intérêts de la Nation au profit de la finance.

      franchement Tonio, je me demande si cela est pertinent de mettre dans ton blog des mecs de la pire espèce comme lui qui changent de discours simplement pour "se refaire une virginité" ??

      yongtai

      Supprimer
  6. Ouais Guaino gaulliste, ça m'a toujours fait rire ! Un gaulliste qui bosse comme conseiller spécial de Sarkozy ? Qui se fait élire dépité de l'UMP, ce parti antigaulliste et antinaztional par excellence ? Qui soutient Copé ? ou Fillon, je sais plus, mais c'est kif kif...

    Il faut atterrir, Tonio !!!

    RépondreSupprimer
  7. Enfin Tonio, à quoi bon perdre son temps à montrer la tronche de traîtres pareils ???

    RépondreSupprimer
  8. Une petite fixation qui perdure sur les franc-maçons, on dirait...
    Allez, faites-vous plaisir :
    -> http://www.godf.org/index.php/accueil/index/liens/accueil/nom/Accueil

    Si vous voulez voir de l'intérieur :
    -> http://www.godf.org/index.php/pages/details/slug/les-demarches

    Il y a même un lien invisible pour un accès extranet aux représentants de la presse.

    Pas très discrets pour des gens de secrets...

    Ce n'est qu'un réseau social comme un autre, un peu comme le Rotary Club en somme.
    Pourquoi mettre au compte du complot ce qui peut bien plus sûrement être mis au compte de l'incompétence?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui d'accord on peut visiter en dehors des heures d'ouverture, on voit les reliques historiques... et alors ? Tu as assisté aux rites initiatiques ? Tu as accès aux listes des membres ? Aux délibérations des assemblées ? Aux cooptations ? Tu connais les ramifications nationales, internationales ? Tous les degrés ? Le Grand Maître qu'on nous vend comme tel n'est qu'un sous-fifre. etc.

      Supprimer
    2. Je n'ai assisté à rien et je m'en fiche.
      En fait, je trouve que ça n'a aucun intérêt et que c'est même franchement comique d'imaginer tous ces gens occupés à je ne sais quels rites ésotériques d'initiés quand, par ailleurs, on connait leur médiocrité...

      Le point, c'est que partout dans le monde, les gens de la "haute société" appartiennent à de multiples réseaux sociaux... selon leurs intérêts.
      S'en apercevoir, c'est découvrir l'eau chaude.
      Si on parle des franc-maçons, alors il faut parler de tous les autres réseaux, dîners du siècle, french american foundation..etc.

      Mais ce qui serait vraiment intéressant, ça serait d'éclairer factuellement qui fait quoi et quelles sont les causes et les conséquences, parce que pendant qu'on est occupé à pointer du doigt je ne sais quelle ridicule société même pas secrête, rien ne change et le business continue de plus belle...

      Supprimer
    3. Dévoiler l'occulte c'est déjà pas mal, fais-le déjà partout où tu passes... tu verras il y a des gens qui ne savent même pas que ça existe. Quant à la Trilatérale, le Siècle, Bilberberg, la FAF, etc. bien sûr qu'on en parle aussi mais il faut bien reconnaître que la maçonnerie occupe une place à part, ne serait-ce qu'historiquement.

      Enfin, médiocrité intellectuelle n'est pas synonyme d'innocuité.
      Ils sont minables humainement, parfois intellectuellement mais ils n'en sont pas moins nocifs car ils occupent - et détournent à leur profit - le pouvoir.

      Plus on les dénoncera et on les traquera dans leurs actions occultes ou semi-occultes, plus mal à l'aise ils seront.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.