mercredi 30 janvier 2013

Israel bombarde en Syrie un convoi militaire vers le Liban

Sur le côté de la légitimité de l'acte, pour le coup, je ne jetterai pas la pierre à Israël... Mais c'est un pas important dans l'escalade...

Israeli Jets Bomb Syrian Military Site
ZeroHedge, 30/01/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
As Al Arabiya reports: "Israeli jets bombed a convoy on Syria's border with Lebanon on Wednesday, sources told Reuters, apparently targeting weapons destined for Hezbollah in what some called a warning to Damascus not to arm Israel's Lebanese enemy. "The target was a truck loaded with weapons, heading from Syria to Lebanon," said one Western diplomat, adding that the consignment may well have included anti-aircraft missiles. The overnight attack, which several sources placed on the Syrian side of the border, followed warnings from Israel that it was ready to act to prevent the revolt against President Bashar al-Assad leading to Syria's chemical weapons and modern rockets reaching either his Hezbollah allies or his Islamist enemies."

2 commentaires:

  1. Ouais, je dirais plus que c'est le Hezb qui remue le chiffon rouge qu'une escalade des Hébreux, mais à chacun sa sensibilité.

    Dans l'intérêt de la paix dans la région, c'est bien qu'ils se fassent botter le derriére quand ils vont trop loin - acquérir des armes chimiques genre Sarin corresponds pas mal à cette définition.

    RépondreSupprimer
  2. Les élections sont passées... les affaires sérieuses peuvent reprendre.

    Qui peut s'en étonner ?

    La décomposition (totale, définitive, mortifère) de la Syrie se poursuit. Inévitablement. Malgré les délires obscènes des gens comme Meyssan et de tous les US bashers...

    D'ailleurs, on peut noter la saillie drolatique... La femme de Assad attend un heureux événement ! Son mari semblait aux anges en l'annonçant... Alors que tout s'écroule autour de lui.

    Bref là encore, comment peut-on s'étonner ? Qui peut encore croire en une issue "pacifique", une "normalisation" ?

    C'est un process historique, qui à ce titre, doit aller et ira à son terme.

    Assad tombera. Le conflit avec l'Iran s'intensifiera, nous conduisant à la conflagration que le monde attend (et espère).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.