lundi 21 janvier 2013

La croissance mondiale en chute libre

Guest Post: Declining Global Growth
The Economist via ZeroHedge, 20/01/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien


Quand ça va toucher 1% (la croissance de la population mondiale), on va rentrer dans le dur...

Pschiiit la religion du progrès sur le mur du Peak Everything...

4 commentaires:

  1. Et pendant ce temps, la branlologie française montre son sale museau...

    Figure toi que les quais dans les stations du RER B, y compris le terminus à Mitry-Mory... n'ETAIENT NI SALES NI SABLES ce lundi matin... !

    La neige est tombée vendredi soir, et samedi... Plus de 48h donc, et alors que les chutes étaient prévues... aucune action de la part de la SNCF !

    Les quais sont de véritables patinoires...

    Rien à foutre. Tout ça parce que c'est tombé... un week-end. Voilà la vérité.

    Qu'attendent ils ? Qu'une petite vieille se vautre, se blesse, se tue en tombant ?

    RépondreSupprimer
  2. "Pschiiit la religion du progrès sur le mur du Peak Everything... "

    Je dirais plutôt adieu vie à peu près civilisée et bonjour barbarie...

    Ce graphique est effrayant.

    RépondreSupprimer
  3. Est ce que ca veut dire que la solution qui va sortir du chapeau d'un de nos magiciens de gouvernement sera une guerre mondiale / pandemie orchestree ?
    Apres tout si on peut pas faire de croissance au dessu des 1% de croissance de pop mondiale, on peut facilement diminuer cette derniere.
    Cf la Russie qui construit des abris anti bombe N
    http://www.presstv.ir/detail/187699.html

    RépondreSupprimer
  4. Effrayant ?

    Sa Normalitude 1ère, AKA Hollande Généralissime, te dirait que c'est parfaitement... normal... Ce sont les "cycles".

    Ca monte au début, ensuite ça descend. Et donc après, du moins c'est qu'on lui a dit à l'ENA, "ça remonte" !

    C'est pourtant simple.

    Donc 2013 c'est la reprise de fooooooooolie.

    Fermez le ban.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.