dimanche 27 janvier 2013

La gauche italienne menacée par le scandale Monte Paschi

La gauche italienne menacée par le scandale Monte Paschi
Les Echos, 25/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le scandale de la banque italienne Monte Paschi risque d'être préjudiciable à la coalition de gauche conduite par Pier Luigi Bersani, qui selon un sondage publié vendredi n'obtiendra pas de majorité au Sénat à l'issue des élections législatives des 24 et 25 février.

Le président du Conseil sortant, l'ancien commissaire européen Mario Monti avec lequel Bersani, numéro un du Parti démocrate (PD), devrait rechercher une alliance après le scrutin, pourrait également pâtir de cette affaire.

La banque Monte dei Paschi di Siena, la plus ancienne au monde, a révélé cette semaine qu'elle risquait d'accuser une perte de 720 millions d'euros sur des contrats de dérivés.

Le principal actionnaire de cette banque est une fondation caritative contrôlée par des hommes politiques du Parti démocrate.

Des élus de droite et d'extrême gauche ont mis en cause ces liens entre le PD et la banque et ont reproché à Mario Monti d'avoir utilisé l'argent des contribuables pour la sauver. (voir )

"Il y aura certainement un effet négatif sur le Parti démocrate", a déclaré vendredi le vice-président de l'institut de sondage SWG, Maurizio Pessato. "La question est de savoir si cet effet sera durable et profond."

"Quant à Monti, la majorité des Italiens le voient comme quelqu'un de très lié au monde de la finance. L'homme de la rue s'imaginera facilement qu'il est impliqué dans cette affaire", a-t-il ajouté.

A l'inverse, a poursuivi Maurizio Pessato, le scandale pourrait renforcer les positions des partis populistes comme la Ligue du Nord ou le Mouvement 5 Etoiles de l'humoriste Beppe Grillo qui a demandé la nationalisation de Monte Paschi.

Les derniers sondages au 14 janvier :

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    J'ai pris connaissance de votre blog en regardant la conférence d'Alain Soral et de Pierre Jovanovic dont leurs analyses sur la situation économique et sociale sont une preuve de bon sens.
    Concernant l'article sur l'Italie, c'est une info qui pourrait faire jaser à l'approche des élections en février. A suivre...

    Par ailleurs, j'en profite pour faire la promotion de mon blog GenY Finances créé depuis plus d'un an dont je parle de ma passion pour l'investissement financier en toute indépendance avec mes propres convictions.

    Cordialement,
    M. Sovanna Sek, auteur du blog GenY Finances.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.