lundi 14 janvier 2013

La parabole de l’île déserte de Peter Schiff

La parabole de l’île déserte de Peter Schiff
via Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie, Peter Schiff, 14/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Peter Schiff : Un bateau a fait naufrage sur une île. Comme survivants, six Asiatiques et un Américain. Aussitôt, ils se répartissent le travail. Un Asiatique est affecté à la pêche, un autre à la chasse, un autre a pour tâche de ramasser du bois, etc. Donc ils ont tous du travail. L’Américain, lui, se voit attribuer la tâche de manger. A la fin de la journée, ils se rassemblent et préparent un grand repas, et l’Américain s’asseoit et mange. Mais il ne mange pas tout, il laisse assez de miettes aux Asiatiques pour que ceux-ci puissent repartir au travail le lendemain afin de lui préparer son repas. Regardant cela, les économistes modernes diraient que l’Américain est vital pour l’économie de l’île. Sans lui, personne n’aurait à pêcher, à chasser, à ramasser du bois, etc. Il crée tous les emplois. Mais la vérité, c’est que le niveau de vie des Asiatiques serait considérablement amélioré s’ils jetaient l’Américain à la mer, parce qu’ils auraient alors beaucoup plus à manger. Peut-être même n’auraient-ils plus besoin de passer la journée à chasser et à pêcher et auraient-ils le temps de se reposer un peu sur la plage



Et en bonus, un discours d'Obama aujourd'hui comme quoi les USA ne sont pas du tout une nation ruinée :
"We Are Not A Deadbeat Nation" - Full Obama Transcript
ZeroHedge, 14/01/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
The punchlines: "...the issue here is whether or not America pays its bills. We are not a deadbeat nation... And if the Republicans in Congress have made a decision that they want to shut down the government in order to get their way, then they have the votes, at least in the House of Representatives, probably to do that.... So we've got to pay pour bills. And Republicans in Congress have two choices here. They can act responsibly, and pay America's bills, or they can act irresponsibly and put America through another economic crisis. But they will not collect a ransom in exchange for not crashing the American economy ... We've got to stop lurching from crisis to crisis to crisis when there's this clear path ahead of us that simply requires some discipline, some responsibility, and some compromise. That's where we need to go. That's how this needs to work."

Yet should the "worst" (i.e. living within its means) happen to the US, then "Social Security checks, and veterans benefits will be delayed. We might not be able to pay pour troops, or honor pour contracts with small business owners. Food inspectors, air traffic controllers, specialist who track down loose nuclear materials wouldn't get their paychecks. Investors around the world will ask if the United States of America is in fact a safe bet. Markets could go haywire, interest rates would spike for anybody who borrows money. Every homeowner with a mortgage, every student with a college loan, every small business owner who wants to grow and hire.... As the speaker said two years ago, it would be, and I'm quoting Speaker Boehner now, "a financial disaster, not only for us, but for the worldwide economy.""

Still think "we are not a deadbeat nation"?


Effectivement, la description mise en gras est bien celle d'une nation ruinée    S'ils ne sont pas capables de supporter une hausse des taux au dessus de 0, comment dire...   

3 commentaires:

  1. je suis en train de lire La crise de 1929 de JK Galbraith.
    En decembre 1928, le président Coolidge disait lors de son dernier message sur l'état de l'Union : tout est super chouette dans notre pays, blabla... "la principale source de ces bénédictions sans pareilles réside dans l'intégrité et le caractère du peuple américain".

    tu parles d'un clown, c'était l'orgie spéculative à ce moment là !! "intégrité" ?? "caractère" ???

    il parait que les américains reviennent à donf sur le marché des actions depuis quelques mois ...

    yongtai

    RépondreSupprimer
  2. Pas du tout deadbeat les US et pas du tout en train de faire des false flag events partout.. non.. c'est sur.
    http://www.youtube.com/watch?v=Wx9GxXYKx_8&sns=fb

    RépondreSupprimer
  3. J'attends avec impatience le moment où les Chinois vont éjecter de l'économie mondiale les Amerloques ventripotents...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.