dimanche 27 janvier 2013

Le président islandais sur le sauvetage des banques, nouvelles églises sacrées

How Iceland Overthrew The Banks: The Only 3 Minutes Of Any Worth From Davos
ZeroHedge, 27/01/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
"Why do we consider banks to be like holy churches?" is the rhetorical question that Iceland's President Olafur Ragnar Grimson asks (and answers) in this truly epic three minutes of truthiness from the farce that is the World Economic Forum in Davos. Amid a week of back-slapping and self-congratulatory party-outdoing, as John Aziz notes, the Icelandic President explains why his nation is growing strongly, why unemployment is negligible, and how they moved from the world's poster-child for banking crisis 5 years ago to a thriving nation once again. Simply put, he says, "we didn't follow the prevailing orthodoxies of the last 30 years in the Western world." There are lessons here for everyone - as Grimson explains the process of creative destruction that remains much needed in Western economies - though we suspect his holographic pass for next year's Swiss fun will be reneged...

4 commentaires:

  1. Il ne parle pas que du sauvetage des banques, c'est un tout :
    Il dit, nous avons fait l'inverse de l'orthodoxie des 30 dernières années :

    - nous avons instauré un contrôle des changes
    - nous avons laissé les banques tomber
    - nous avons aidé les pauvres
    - nous n'avons pas pris les mesures d'austérité que vous autres prenez.

    ça fait 4 sur 4 pour les gauchistes.

    RépondreSupprimer
  2. C'est autre chose que la TV russe ... merde, c'est Al Jazeera.

    Je ne pensais pas voir un jour Al Jazeera sur ce blog !?!

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Sur Wikipedia :

      "En Islam, le prêt comme l'emprunt à intérêt sont clairement interdits comme en atteste le verset 275 de la deuxième sourate du Coran : « Dieu a rendu licite le commerce et illicite l’intérêt ». L'interdit de la pratique de l'intérêt se retrouve encore au verset 39 de la Sourate Ar-Rum (Les Romains) : « Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d'autrui ne les accroît pas auprès de Dieu, mais ce que vous donnez comme Zakat, tout en cherchant la face de Dieu (Sa satisfaction)… Ceux-là verront [leurs récompenses] multipliées. »"

      Je souhaite bon courage à la groucho Banque qui tient l'Empire, et veut imposer son Vatican II à l'Islam, pour réussir à expliquer que ce verset ne veut pas dire ce qu'il veut dire...

      Supprimer
    2. Les curées et compagnie ont vite fait de réinterpréter ce qui ne leur convient pas dans les textes religieux.

      Il est tout de même intéressant de constater que les philosophes de l'époque avait compris de faire de l'argent avec de l'argent, par opposition avec dépenser -> produire -> faire de l'argent, était un problème.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.