mardi 15 janvier 2013

Le taux du Livret A baissera à 1,75% le 1er février

Le taux du Livret A baissera à 1,75% le 1er février
L'Expansion, 14/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Si la formule prévue par la loi était appliquée à la lettre, le taux de rémunération du Livret A devrait être abaissé de 2,25% à 1,50%. Le gouvernement veut préserver le pouvoir d'achat des épargnants. D'où les tractations avec le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer.



Politique Friction du Mardi 15 janvier 2013: Revoici la vilenie du Livret A par Bruno Bertez
Le blog à Lupus, Bruno Bertez, 15/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Nous avons, en son temps, souligné la position des banquiers hostiles à la hausse du plafond du livret A.

Nous avons aussi stigmatisé la direction des Caisses d’Epargne, plus soucieuses de la rentabilité des banques que de la défense des épargnants, nous n’y reviendrons donc pas.

Le taux de rémunération du Livret A devrait donc être abaissé à 1,75%, ceci soi-disant en liaison avec la formule de révision, laquelle est établie à partir des chiffres de l’inflation. La technique et les mathématiques ont bon dos. Si on peut changer la formule du calcul des impôts, on peut aussi changer la formule qui fixe la rémunération de l’épargne des gens modestes.

Voici quelques remarques :

   Les chiffres de l’inflation sont bidons, tout le monde le sait et tout le monde en souffre. Nous avons affaire à de véritables prestidigitateurs. Comment réussissent-ils à sortir des moyennes de hausses de prix inférieures à la dérive de toutes les composantes ! La seule hypothèse que nous voyons est que les indices de prix incluent dans leurs formules et leurs modes de calcul la baisse continuelle du niveau de vie des Français. Tout se passe comme si on était en présence d’un glissement perpétuel. Dans le passé, on considérait que l’on achetait des produits de qualité chez son commerçant du coin. Par la suite, on est passé chez Carrefour et l’on a continué de descendre dans la gamme pour aller chez Leclerc, au Magasin U et maintenant finir chez Aldi ou Lidl. A partir du moment où le nominalisme des relevés est accepté, on peut imaginer même de sortir des indices de prix totalement constants : il suffit d’admettre la baisse perpétuelle de qualité et l’empoisonnement des Français.

   Les relevés doivent certainement supposer que les consommateurs avalent chaque week-end des dizaines et des dizaines de kilomètres pour faire leurs courses là où le relevé de prix est le plus avantageux. Peut-être, si c’est vrai, conviendrait-il, pour coller à la réalité, d’ajouter dans la formule de prix le coût de ces déplacements. Et pourquoi pas le temps, et tant que nous y sommes, l’impact écologique. Vous voyez, pour une fois, nous pensons vert.

   Aux États-Unis, dans le cadre des pseudo-négociations du fiscal cliff, Obama est d’accord pour tricher et modifier le mode d’indexation des prestations sociales et des retraites. On a même évoqué la création d’un indice de prix spécial pour les vieux. Il est vrai que le système inclut maintenant, depuis la politique de Bernanke et l’impossibilité de capitaliser pour sa retraite, l’euthanasie des personnes âgées. Vous ne le croirez pas, mais en France, notre Cahuzac, pour qui les bons comptes font les mauvais amis, surtout du côté de chez Mediapart, propose de désindexer les retraites. Obama fait des émules !

   Les amis de Monsieur Mélenchon trouvent dans leur misérabilisme que le Livret A est un refuge de riches. Sûr que Bernard Arnault, Pierre Bergé, Cahuzac, Depardieu et Bettencourt ont des Livrets A. Mais est-ce une raison pour pénaliser tous les petits commerçants ou paysans qui n’ont qu’une retraite de quelques centaines d’euros par mois, en tous cas, moins de 1.000€ ? Ces petites gens, qui sont encore les gros fournisseurs de l’épargne du pays, épargne que les marginaux, les bobos et le gouvernement pillent allègrement, ces petites gens, dis-je, ont, année après année, accumulé un petit pécule afin de ne pas tomber dans la dépendance. Ce pécule, non seulement ne capitalise pas avec les taux d’intérêt pratiqués depuis 2008, mais en plus, il voit son pouvoir d’achat réel, vrai, pas celui de l’INSEE, chuter au fil des mois. Où est la justice? Ah oui, c’est vrai, ces pauvres gens que l’on est en train de mettre dans la dépendance, on va bientôt leur créer une allocation spéciale selon le tour de passe-passe habituel des socialistes et de la fausse droite: d’abord je te ruine, ensuite je t’enlève toute dignité et enfin je fais de toi un assisté.

Nous arrêterons là notre commentaire, mais nous tenons à réaffirmer haut et fort que la question de la rémunération du Livret A et de l’épargne populaire en général est l’une des plus scandaleuses qui soit. C’est l’une des plus mal comprises aussi.

Vous savez que j'ai une position plus mesurée que celle de Bertez sur cette question de rémunération de l'épargne. Surtout celle réglementée...

En toute logique, la rémunération de l'épargne devrait être liée à la rentabilité des actifs qu'elle a permis de financer... Dans le cas d'une fausse épargne, qui sert en grande partie à payer les dépenses de consommation de l'État, elle devrait juste se volatiliser...

Être populaire n'oblige pas à être con. Que les français retrouvent donc le bon sens du même nom... Et qu'ils achètent plutôt quatre à cinq louis d'or comme le faisait grand mamie...

3 commentaires:

  1. Non mais, Tonio, tu ne pensais pas que les fossoyeurs te vendraient une boîte à noisettes avec des intérêts négatifs !

    Plus t'en mets, moins t'en as! c'est pas vendeur, pas besoins de faire de très hautes études commerciales pour comprendre.

    Bon, maintenant la grosse rigolade :

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/industrie-lourde/actu/0202500798016-la-bundesbank-va-retirer-son-stock-d-or-de-france-528916.php

    Nous le savions déjà depuis un ch'tit moment que la saga €urozone, c'est Dallas à OK Corail.

    J'espère qu'il y a de l'OR au Mali… et que les Homos ne porteront pas trop d'alliances, ça va leur coûter un bras, mais lequel ?

    misère

    RépondreSupprimer
  2. oui comme certaine fois c'est pas terrible le Bertez, surtout qu'il doit pas faire souvent ses courses leclerc je le mettrez en dernier leur marque repère sont au même prix que aldi mais de très mauvaise qualité contrairement au dernier et lidl c'est souvent plus chère que carrefour qui est la référence des prix chère juste devant super u histoire de proposer de fausse réduction à la carte.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a quoi comme autres alternatives d'épargnes (à part l'or) qui ont un rendement convenable ? Car à 1,75 je n'ai pas envie de laisser mon fric à la banque.

    Quitte à ouvrir des comptes dans d'autres pays, etc.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.