vendredi 25 janvier 2013

Libye : il y a comme un problème avec nos nouveaux copains

La Grande-Bretagne invite ses ressortissants à quitter Benghazi
Ria Novosti, 24/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les ressortissants britanniques doivent quitter immédiatement la ville libyenne de Benghazi (est), une menace imminente y pesant sur les Occidentaux, a déclaré jeudi le Foreign Office.

"Nous savons à présent qu'une menace imminente et précise pèse sur les Occidentaux à Benghazi et nous exhortons les ressortissants britanniques qui sont encore sur place malgré nos conseils à s'en aller immédiatement", lit-on dans le communiqué de la diplomatie britannique.

Le document ne donne toutefois aucune précision sur la nature de cette menace.

Benghazi, deuxième ville de Libye, est le théâtre de luttes de pouvoir entre différents groupes islamistes armés.



Libye: les Pays-Bas appellent leurs ressortissants à quitter Benghazi
Ria Novosti, 24/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les autorités des Pays-Bas ont invité jeudi leurs compatriotes à quitter la ville libyenne de Benghazi en raison du danger pesant sur les ressortissants des pays occidentaux, a annoncé l'agence Associated Press, citant le ministère néerlandais des Affaires étrangères.

Selon un porte-parole du ministère, "il y a lieu de considérer que les citoyens des Pays-Bas sont menacés".


Libye: l'Australie appelle ses ressortissants à quitter Benghazi
Ria Novosti, 25/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les autorités australiennes, à l'instar de celles de Grande-Bretagne, d'Allemagne et des Pays-Bas, ont appelé leurs ressortissants à quitter sans délai la ville libyenne de Benghazi, a annoncé le ministère australien des Affaires étrangères cité vendredi par le quotidien The Australian.

3 commentaires:

  1. Ca sent le bourbier a plein nez tout ça.
    A force de fourrer nos gros nez plein de coke partout ca fini par énerver les gens du coin.

    Ils sont en train de perdre le contrôle a vouloir se croire comme au siècle dernier.
    D'ailleurs, ils ne savent pas voir le présent, ils vivent avec 50 ou 100 ans de retard a tous les niveaux.

    RépondreSupprimer
  2. Non sans blague? c'est pas des amis gentils?

    on arme des islamistes et on s'étonne qu'ils n'aiment pas les occidentaux? la vrai question est de savoir si les sites pétroliers sont abandonnés ou non! s'il le sont alors on est vraiment dirigés par des buses qui ne comprennent rien à rien. Si les sites pétroliers, le seul truc intéressant dans ce coin du monde sont toujours sous contrôle occidental, alors tout le reste est de la comédie : on arme des fanatiques, enfin qui jouent le rôle de fanatiques, pour créer un conflit de civilisations qui justifie une présence militaire occidentale (qui défend la démocratie et les vraies valeurs humanistes de l'autre coté de la méditerannée) et on garde la main sur le pétrole, c'est toujours ça que les chinois n'auront pas, on fait le tour du bassin : Algérie=gaz+premier stock d'or d'Afrique (dans une banque centrale), Syrie= sur le chemin d'un projet de gazoduc et assez près d'Israel pour faire croire à une menace de nouvelle shoah (dixit Soral, mais on commence à le croire) l'Egypte et la tunisie c'est fait, alors pourquoi pas la Turquie à la fin...

    Il y peut-être de moins en moins de pétrole mais il y aura de plus en plus de guerre!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.