mardi 29 janvier 2013

Mali : non, non, non, tout ça n'est pas du tout encore un constat d'échec du multi-culturalisme

Mali: scènes de pillage à Tombouctou, promesses des donateurs à Addis Abeba
AFP via Le Point, 29/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Des centaines de personnes, visiblement très pauvres, ont attaqué des magasins tenus, selon elles, par "des Arabes", "des Algériens", "des Mauritaniens", accusés d'avoir soutenu les islamistes armés liés à Al-Qaïda à Tombouctou. Cette ville mythique du nord du Mali a été reprise lundi sans combat par les armées française et malienne.

Dans certaines boutiques, des munitions et des radios militaires ont été découvertes, a constaté l'AFP. Mais l'essentiel de la population était occupée à se saisir de tout ce qui traînait, télévisions, antennes satellite, nourriture, meubles, vaisselle...

Certains se battaient pour la possession d'objets, d'autres défonçaient les portes métalliques verrouillant les échoppes, dont certaines ont été intégralement vidées en quelques minutes.

2 commentaires:

  1. pauvre Ali Farka Touré qui avait tant fait pour cette région, il doit se retourner dans sa tombe

    RépondreSupprimer
  2. Donc toute guerre civile est un échec du multi-culturalisme et il faut séparer tout le monde : les cathos, les protestants, les homo, les hétero, les coco, les facho, les blancs, les noirs, les patrons, les ouvriers.

    Ben oui, le vivre ensemble, c'est la religion du blougi machin du grand n'importe quoi.

    RESTONS ENTRE NOUS (le problème c'est qu'en creusant bien, le nous se réduit souvent à une personne)

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.