samedi 26 janvier 2013

Marc Faber s’adressant à Robert Shiller : « Gardez vos dollars, je garderai mon or »

Marc Faber s’adressant à Robert Shiller : « Gardez vos dollars, je garderai mon or »
Le blog à Lupus, 26/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien


L’universitaire américain de renommée internationale Robert Shiller a questionné  l’appel à l’achat d’or du prévisionniste du « gloom and doom » (dépression et morosité) Marc Faber, qui a rétorqué en l’invitant à continuer à détenir des dollars au lieu d’or.

Se réunissant à un séminaire à l’Opéra finlandais national à Helsinki organisé par Evli Bank Oyj, Faber et Shiller ont débattu sur le thème de : « Quel est la prochaine bulle d’actif ? ».

« Je suis prêt à faire un pari », a affirmé Faber. « Vous gardez vos dollars US et je garderai mon or. Nous verrons qui arrivera à zéro le premier. »

Marc Faber a admis être trop morose, plaisantant sur le fait que « parfois je suis si inquiet pour le monde je veux me jeter par la fenêtre ».

Mais « dans le pire des scénarios, dans la faillite systémique à laquelle je m’attends, [l’or] aura encore de la valeur », indique l’auteur et gestionnaire de fonds suisse, résidant maintenant en Thaïlande.

Répondant aux commentaires de Marc Faber, « Je suis enclin à penser que les cours de l’or après cette crise retourneront à un niveau plus bas », a affirmé Robert Shiller, un professeur d’économie et de finance à l’université de Yale, et une autorité reconnue concernant le marché immobilier américain. Il est aussi l’auteur de l’étude sur les bulles d’investissement, le bestseller Irrational Exuberance.

« Etant donné les faibles rendements des autres [comme les obligations], la valorisation du marché boursier ne semble pas si mauvaise », a indiqué Shiller s’adressant à Bloomberg.

« Il y a des moments pendant lesquels une attention raisonnablement normale au marché boursier s’impose probablement. »

Quand le système financier « s’effondrera » a répondu Faber, « et qu’il n’y aura seulement que les cartes de crédit en plastique, peut-être que les gens réaliseront et retournerons à un système basé sur l’or ou similaire ».

4 commentaires:

  1. Schiller est un bon spécialiste des bulles. Il a vu arriver celle de l'immobilier américain. C'est un peu le Friggit local. Pas étonnant qu'il voit la bulle sur l'or.

    Faber, c'est un cinglé survivaliste de plus.

    Le choix est vite fait.

    RépondreSupprimer
  2. Comme Faber je garde mon or. Sans développer, un petit graph sur l'or corrigé de l'inflation.

    http://dailybail.com/storage/chart-gold-1.png?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1347481979815

    RépondreSupprimer
  3. "Comme Faber je garde mon or"

    Non moi je garde mes dollars, mez euros, mes images, dans 50 ans, bien encadrées ce seront des OEUVRES d'ART (comme les emprunts russes de mon grand père).

    Rien ne vaut un beau terrain (10 Ha minimum) planté de chênes (centenaires).
    T'auras les chênes et t'auras les glands pour nourrir les cochons.

    Du réel, du solide, du tangible (dixit Faber) et un peu d'or (mais pas trop)

    Dans 50 ans la planète tournera avec 15 Mds de terriens et pas plus de pétrole et pas plus d'or.

    RépondreSupprimer
  4. @ anonyme à 12h46

    Gardez ce que vous voulez vos biens et vos idées que je respecte.
    J'aimerai que l'état ne me confisque pas mon or et ça c'est pas gagné.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.