mardi 22 janvier 2013

Olivier Delamarche sur BFM Business

Olivier Delamarche sur BFM Business
BFM Business - Intégrale Bourse, Olivier Delamarche, 22/01/2013 (en Français texte en français )

2 commentaires:

  1. Deux rapports viennent éclairer le futur.

    Cour des comptes sur indemnisation chômage
    http://tinyurl.com/a734kvx

    Et COR sur les "inégalités de retraites"
    http://tinyurl.com/aeq5ju3

    Le truc est cousu de fil blanc.

    Au lieu de faire de quelconque réforme de fond (exemple mettre à égalité privé/public pour les retraites, ou mettre fin aux privilèges exhorbitants des intermittents dans le cas du chômage)... on va appliquer une stratégie pour gagner un peu de temps : instituer un système "progressif".

    En clair.

    Si vous êtes cadre au chômage... vous n'aurez plus 80 % de votre salaire.

    Et pour les retraités, même chose.

    Voilà.

    C'est politiquement très habile :

    -on s'attaque aux classes moyennes supérieures mais au profit de la majorité. Ceux qui protesteront seront de vilains "nantis égoistes".

    -on maintient les privilèges des clientèles électorales (fonctionnaires et mafias publiques)

    -on pourra prétendre avoir fait une "réforme"

    -le système retrouvera un peu d'oxygène pour survivre encore quelques années.

    Et in fine, cela parachèvera finalement l'obsession gauchiste : tout le monde au même niveau.

    On prépare les esprits depuis de nombreuses années. L'agravation de la crise va donner une parfaite opportunité pour le faire.

    Mais rappelons le coeur de l'arnaque : vos taxes et cotisations, bien sûr, NE BAISSERONT PAS !

    RépondreSupprimer
  2. Aujourd'hui j'ai entendu deux discours...
    François a parlé de développement durable, impératif écologique, universités, pacte énergétique européen, amitié franco-allemande, investissements d'avenir...
    Olivier a parlé de dette sans fin, planche à billet infinie, croissance nulle, grandes banques d'affaire qui se gavent...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.