mercredi 16 janvier 2013

Quand nos ennemis au Mali sont nos amis en Syrie

Je me demande quand même combien de temps nos élites foireuses vont réussir à tenir le grand écart...

Plus de 80 morts à l'université d'Alep
Le Figaro, 16/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Plus de 80 personnes ont été tuées et 160 blessées dans une double explosion aujourd'hui à l'université d'Alep, au moment où se déroulaient les examens semestriels, ont indiqué le gouverneur de la province et un médecin de l'hôpital universitaire de la ville.

2 commentaires:

  1. Etrange en effe, il doit y avoir des intérêts d'ordre énergétique... ou alors pour redonner un peu de tenue à Hollande... Les deux ?

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi le grand écart ? Une piste : concernant la Syrie, certains de nos dirigeants/élites semblent avoir été achetés par le Qatar (Sarko, Juppé, Fabius, ...).
    Quant au Mali, les intérêts sont nationaux (glacis de l'Europe/France, liens économiques avec les ex-colonies, présence de nombreux expats, présence de maliens en France).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.