mardi 1 janvier 2013

Quasiment deux tiers des Français rejettent l'euro

Sondage. Les Français regrettent le Franc
La Dépêche, 01/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Selon un sondage de l'Ifop, 62 % des Français regrettent le Franc. Les plus nostalgiques sont les femmes qui sont 70 % à regretter l'ancienne monnaie nationale et les ouvriers avec 77 % des déçus de l'euro. Ce taux tombe à 41 % chez les cadres supérieurs et les professions libérales.

Les sceptiques de l'euro étaient seulement 39 % en 2002, juste après l'entrée en vigueur de la monnaie unique pour grimper par la suite à 48 % en juin de la même année. En 2005, les insatisfaits représentaient 61 % des sondés, avant de monter à un pic de 69 % en 2010 en raison de la crise.

Quasiment deux tiers des français qui rejettent l'euro... Sauf naturellement la minorité des grands bénéficiaires de ce dernier (dommage qu'ils n'aient pas fait une distinction en terme de statut également, entre privé et fonctionnaires, ou en terme d'âge, entre retraités et actifs)...

Rappel :


En tous cas, avec de tels scores, on comprend qu'il faille se débarrasser rapidement de la démocratie. Si le peuple ne veut plus voter de lui même pour le projet de l'oligarchie mondialiste, 1) on va arrêter de lui demander son avis, en attendant que 2) on aie achevé de remplacer le peuple...

1 commentaire:

  1. Bonjour, très bonne année à vous.

    Selon un sondage réalisé pour Economie Matin 38 %des français sont "favorables à un retour au franc" (la question était posée différemment). Un majorité chez les ouvriers et les chômeurs et, ça ne vous étonnera pas, ce sont les seniors qui sont le plus opposés à un retour au FF. En même temps l'article relève que les jeunes qui n'ont jamais connu le franc auront tendance à ne pas en avoir la "nostalgie"... D'ailleurs 38 % favorable au retour au FF c'est moins qu'en 2005 (47 %) ....



    http://www.economiematin.fr/les-experts/item/2994-zone-euro-crise-sondage-retour-franc-abandon-euro

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.