vendredi 15 février 2013

11 septembre : ces agents du Mossad qui font tache

Vous savez, le Mossad, les services secrets israéliens, que le personnage de Ziva dans NCIS est chargé de faire passer pour nos copains...

11-Septembre : Caroline Fourest prise en flagrant délit de bidonnage
Oumma.com, Hicham Hamza, 13/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Quant à l’épisode relatif aux agents du Mossad, il s’agit là de faits, et non de fantasmes ou de légendes urbaines. L’auteur de ces lignes vient justement d’y consacrer deux chapitres détaillés dans un ouvrage intitulé « Israël et le 11-Septembre : le grand tabou ».Objectif de cette enquête : démêler le vrai du faux à propos de la rumeur -populaire dans le monde arabe- faisant état d’une implication israélienne dans les attentats.

Dans l’après-midi du 11 septembre 2001, 5 Israéliens ont bien été arrêtés par la police du New Jersey ; trois d’entre eux ont été aperçus, juste après le crash du premier avion dans le World Trade Center, en train de se réjouir et de se prendre en photo, l’air hilare, avec la Tour nord enflammée en arrière-plan. Après 71 jours de détention, ils seront discrètement rapatriés à Tel-Aviv et raconteront leurs déboires dans un talk-show israélien, niant toujours leur appartenance au Mossad. Pour l’anecdote, le présentateur de cette émission -qui avait fait sensation- n’était autre que Yair Lapid, le « centriste » victorieux des dernières élections législatives.




Des membres du contre-espionnage américain révélèrent, en 2002 et sous couvert d’anonymat, qu’au moins deux d’entre eux étaient effectivement membres des services secrets israéliens. De même, Juval Aviv, un ex-agent du Mossad, reconnaîtra, dans un reportage de la britannique Channel 4 diffusé en 2004, que leur entreprise de déménagements, dénommée Urban Moving Systems et dont le directeur a quitté précipitamment le territoire américain en direction de Tel-Aviv, était une antenne -sous couverture- du Mossad.




Depuis 2001, la plupart des grands médias occidentaux ont choisi d’ignorer ou d’édulcorer cette affaire et ses implications. Le but visé par l’ouvrage « Israël et le 11-Septembre : le grand tabou » consiste, à l’inverse, à susciter le débat et l’exploration rigoureuse de la piste israélienne, toujours passée sous silence.

10 commentaires:

  1. Tache sans accent, sinon ça fait tache... lol

    RépondreSupprimer
  2. Et alors quoi?

    Est-ce qu'on ne peut pas imaginer que des Israéliens (du Mossad ou non) qui se trouvent sur les lieux puissent se réjouir des attentats, sans pour autant y être impliqués?

    Genre, des Israéliens qui sont contre un changement de la diplomatie américaine, en faveur des Palestiniens. Et qui, sur le coup, se disent "chouette! les Américains vont nous lâcher la grappe avec la Palestine,".

    Ou, alors, ils pouvaient aussi se dire "Super, on a filmé des super scènes qu'on va pouvoir vendre aux médias".

    Il y a pleins de gens qui se sont réjouis des attentats, sans en être responsables. Et parmi eux, pleins d'Américains, qui pensaient que l'Amérique se ramollissait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pour ça que je ne fais pas de conclusion hâtive...

      Mais ça fait quand même sacrément tache...

      Supprimer
    2. Oui, bien sûr, ces agents du Mossad étaient là par hasard, ils observaient le WTC tout à fait par hasard, et ils ont eu beaucoup de bol : un attentat allant dans le sens de leurs intérêts s'est produit sous leurs yeux !

      Formidable, la vie à New York est vraiment bien faite...

      Supprimer
    3. Je confirme, j'ai pas mal de potes qui se seraient tout autant félicité de cette horreur (y compris s'ils avaient été présents sur place) ; ils ne sont que des gros cons, pas des agents secrets.

      Cela étant, eut égard aux implications d'attentats sur le sol américain, ces agents avaient tout intérêt à se réjouir, y compris s'ils n'avaient rien n’à voir dans leur organisation. J'ai du mal avec la comploïte aiguë à la Meyssian ou à la Soral (avec ces gars là, Israël est déjà coupable avant que les événements aient eut lieu).

      Maintenant, qu'il y ait de la rétention d'infos de la part des US, c'est un secret de polichinelle ; de là à ce que le Mossad soit responsable des attentats, va peut être falloir trouver des preuves tangibles....

      Supprimer
  3. Je suis prudent aussi.

    Pour le moi le "kill shoot" c'est l'annonce que le FBI avait retrouvé... les passeports des gars dans les décombres des tours !

    Et ce n'est pas un délire, un fantasme, un truc que j'ai lu, ni un souvenir reconstitué. J'étais à l'époque à londres, j'écoutais la radio non stop le soir dans mon lit, la BBC.

    Et quand le journaleux a dit cela, je me souviens avoir pensé, très clairement : "là ils se foutent de nous".
    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je vois mal de prétendus agents du Mossad se réjouir publiquement et se faire prendre en photo devant une tour percutée par un avion.

    Ces types du Mossad (et leurs alter ego) agissent vite, discrètement et s'évanouissent comme des fantômes une fois leur mission remplie. Il n'y a que les amateurs de la DGSE lors de l'opération du Rainbow Warrior dont faisait partie le frère de l'hystérique Ségolène pour se faire pincer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il n'y a que les amateurs de la DGSE" il faut bien s'appeler Bismarck pour faire une réflexion aussi peu patriote! blague à part si la DGSE était composée de nuls cela se saurait et si le mossad était parfait cela se saurait aussi!

      "Est-ce qu'on ne peut pas imaginer que des Israéliens (du Mossad ou non) qui se trouvent sur les lieux puissent se réjouir des attentats, sans pour autant y être impliqués?"

      oui bien sûr! mais on n'en est plus là, les attentats ont trop d'éléments perturbants pour ne pas crier au complot pour les conspirationnistes et les anti-américains de tout poil!! et cela alimente ce sentiment nauséeux que nous vivons dans un monde qui marche sur la tète avec des démocraties qui n'en sont pas, des dictatures qui semblent plus vivables, des dirigeants qui trahissent leur peuple, etc etc bref un gachis sans nom que nous voyons tous les jours!

      Nous ne sauront jamais la vérité et donc chacun imagine ce qu'il veut ou craint, le résultat est que tout le monde perd car les repères disparraissent...

      Supprimer
    2. suis d'accord:les gens du mossad sont entrainés pour justement etre discrets.plus il y aura de rumeurs et de désinformation autour du 11/9,plus la vérité sera bien cachée

      Supprimer
  5. Je n'aime pas Caroline Fourest.
    Les USA et le Royaume-Uni ont entrainé le monde dans une descente aux enfers financière sans précédent depuis 10 ans.

    Mais ;

    Les autres pays/gouvernements/banques/institutions qui ont cédé aux miroir aux alouettes en imitant les banquiers américains ne doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes.

    Je ne crois absolument pas aux pistes conspirationnistes du 9/11. Si je vous dis que les attentats de St Michel en 1995 à Paris ont été organisés par la DGSE, le Mossad ou la CIA, vous me rirez au nez. Ou alors, vous finirez par me dire : "Ah oui, tiens, c'est une piste !" : très mauvais signe... Moi qui vous lis depuis plusieurs années, je pense que vous finissez par vous égarer complètement, sur ce blog et sur ces sujets.
    JoeK

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.