samedi 2 février 2013

500 000 espagnols signent une pétition exigeant la démission de Rajoy

500,000 People Sign Petition Asking Prime Minister Rajoy to Resign
Mish's Global Economic Trend Analysis, Mike Shedlock, 01/02/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
The indignation of citizens over payouts and graft in Spain is highlighted by a flood of protests on Spanish social networks. A campaign on Change.org, a platform with 25 million registered has collected a record 500,000 signatures calling for the resignation of Prime Minister Marinao Rajoy.

As I have said repeatedly, one never knows when the tipping point is. However, given the combination of massive government corruption coupled with unemployment of 26.6% and youth unemployment of 56%, it is certain the tipping point will indeed be reached.

For more on the scandal and what the prime minister is doing to suppress reporting of the corruption, please see Big Brother in Action: EU Wants Power to Sack Journalists; Prime Minister Rajoy Threatens Newspapers Following Corruption Articles.

3 commentaires:

  1. Le synchronisme entre l'affaire des banques italiennes et les pots de vin du BTP au PP espagnole vont peut être faire sortir l'europe de sa stase pré-éléctorale allemande.

    J'espère qu'on va avoir droit a un peu de spectacle! la merde commence a débordé de sous le tapis.

    RépondreSupprimer
  2. Comme d'habitude, on est tenté de s'emballer.

    Mais répétons-le : ce truc c'est rien. Une indication tout au plus.

    Reprenons : l'Espagne souffre d'un taux de chômage (jeunes) proprement stupéfiant.
    Voit on des émeutes ? Des manifs ? Rien. Nada.

    Le mouvement des "indignés" a disparu.

    La dernière manif avec quelques débordements c'était l'été dernier...

    Alors une pétition en ligne, c'est de la merde.

    Ce qui compte c'est :
    -élections
    -manifs et grèves

    Et côté élections.... les prochaines générales c'est 2015 !

    Les Espagnols vont voté pour Rajoy.

    Rajoy est une über crapule, comme tous ses petits copains. Mais les Espagnols, comme tous les autres veaux européens sont apathiques.

    RépondreSupprimer
  3. l'écroulement viendra comme le krack financier:quand on s'y attend le moins!les révélations sur rajoy,nous les avons toutes les semaines sur les politiques,en france en angleterre ou aux usa.franchement c'est pas des révélations:tous les jours en france des maires se lancent dans des travaux somptuaires .tu crois que c'est pour notre bien futur?entre le secteur du batiment et la classe politique dans son ensemble il y a des rapports incestueux

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.