mercredi 6 février 2013

Du côté du futur front

   Mali: Hollande confirme le retrait en mars pour laisser la place à l'ONU

   Bulgarie/attentat: Israël appelle l'UE à porter le Hezbollah sur sa "liste noire"
   Les États-Unis pressent l'Union européenne d'agir contre le Hezbollah
   Paris hausse le ton contre le Hezbollah
En même temps, ils cherchent les gars du Hezbollah... Qu'est ce qu'ils sont allés dézinguer ces pauvres israéliens en Bulgarie ? Pas franchement chevaleresque tout ça... Et c'est pas en s'en prenant à des gusses au hasard qu'ils vont spontanément susciter l'adhésion    C'est bien les mêmes partout...

   affrontements en Tunisie après l'assassinat d'un chef de l'opposition

   Russie et Iran coopéreront malgré les sanctions de l'Occident (Téhéran)
   Mariage gay: la Russie pourrait réviser l'accord sur l'adoption avec la France (officiel)

12 commentaires:

  1. Toute action imputée à une organisation dans une zone éloignée de son territoire d'influence habituel doit être reçue avec tous les conditionnels de précaution qui s'imposent.
    Il peut parfaitement s'agir d'un "false flag", action de déstabilisation consistant à imputer à une organisation ennemie un événement spectaculaire et traumatisant. Symptôme le plus classique : réaction rapide, manichéenne et unanime des médias, sans contre-enquête ni attente des résultats de l'instruction judiciaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les roquettes lancées au hasard par le Hezbollah et le Hamas ?

      Perso, je suis papa d'une gamine de 4 ans. Tout acte de soi disant lutte qui vise à tuer des gosses est une chiure sans nom.

      Rien à foutre que le gosse soit juif, musulman ou chrétien. C'est d'abord un môme.

      Et là dessus, je pense que religions chrétiennes, juives et musulmanes peuvent s'entendre...

      Moi ce que je vois, c'est toujours des importants qui avancent leurs pions et c'est les petites gens qui morflent...

      Le Hezbolah et le Hamas sont colère ? Ok, ils ont de bonnes raisons. Mais alors qu'ils trouvent des moyens plus chevaleresques. Parce que là, ce qu'ils font, ça vaut guère mieux que les manips foireuses israéliennes ou les drones prédator US...

      Supprimer
    2. DiscoTonio, le monsieur ne dit pas qu'il accepte la mort d'enfants comme dommage collatéral mais qu'il doute de la capacité de projection du Hezbollah, donc de son implication. Moi aussi je me défie de ses réflexes-prétextes pour accuser autrui.

      --neuneu

      Supprimer
  2. ça ressemble beaucoup à un attentat élaboré par le Mossad et attribué aux ennemis d'Israël. Un grand classique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Possible que oui. Possible que non. De toutes façons, on ne saura pas...

      Même si j'ai quand même du mal à imaginer le Mossad dézinguer des israéliens :/

      Supprimer
    2. Du mal ?

      Ben c'est le principe même du false flag, si tu as du mal avec ça, tu as du mal avec l'histoire.

      Supprimer
    3. +1 Les dirigeants israéliens n'en ont rien à f.. du petit peuple juif.... Quelques victimes juives ne leur fontpas peur si c'est pour faire avancer la cause.

      Supprimer
  3. Il faut vraiment ne rien connaitre à la société et à la psychologie israélienne pour imputer ces attentats au Mossad. Pathétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LA psychologie ?

      Voilà de l'argument inattaquable et parfaitement idiot.

      Tu vas rire mais le Mossad, c'est plein de petites personnalités qui ont toutes une psychologie propre et variable avec le temps. Et parfois même, c'est incroyable, ils ne sont pas d'accord entre eux, leurs stratégies évoluent, on dirait presque des être humains AMEN.

      Supprimer
    2. "L'Etat hébreu demande depuis longtemps l'UE d'inscrire le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes"

      Et hop, le Hezbollah commet un attentat en ... Bulgarie (UE !), ben oui, c'est logique.

      ça doit être ça la psychologie du Hezbollah, être con.

      Supprimer
    3. C'est ironique ou bien? Et l'Irgoun, tu connais?
      Il faisait des attentats terroristes contre les juifs du moyen orient, puis disait ensuite venez en Israel, là bas vous serez en sécurité.

      Supprimer
    4. le classique billard à trois bandes. L'ennemi de mon ennemi est sinon mon ami, voire toujours mon ennemi, mais j'en fait mon allié inconscient en l'envoyant combattre un autre de mes ennemis. Shiite contre Sunnite via un ennemi commun p.ex. ici.

      --neuneu

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.