vendredi 1 février 2013

Enquête sur toutes les banques italiennes

Italian Bank Scandal Spreads To Other Banks: Berlusconi Big Winner
ZeroHedge, 01/02/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
As we warned last week when the BMPS fraud story broke, this is highly likely to be the canary in the Italian banking system coalmine; and sure enough today, Reuters reports that:
ITALIAN PROSECUTORS INVESTIGATING MONTE PASCHI, BNL, UNICREDIT, INTESA SAN PAOLO AND CREDEM - JUDICIAL SOURCE

Italian bank stocks (still under short-selling bans) are plunging (and the EUR is dropping) but, as Reuters notes, the winner in this growing debacle is Berlusconi as Italians blame the Democratic Party for the problems at the banks. Most pollsters, however, still think it unlikely that Berlusconi can overtake Bersani with little more than three weeks to go - after being more than 15 points behind in early December. And just as a reminder Mario Draghi was running the Bank of Italy during this era of evasion.

Today in Italian Banks...


and YTD...

2 commentaires:

  1. Vendredi 1er février 2013 :

    Italie : le chômage en hausse en décembre à 11,2%.

    Le taux de chômage en Italie a progressé de 0,1 point en décembre, s'établissant à 11,2% de la population active, selon une estimation provisoire publiée vendredi par l'Institut national des statistiques italien (Istat).

    Ce taux est le plus élevé depuis janvier 2004, date à laquelle l'Istat a commencé à publier des statistiques mensuelles sur cet indicateur, et le plus haut depuis 1999 sur une base trimestrielle.

    Le chômage a fortement progressé en Italie depuis l'été 2011, période où l'économie du pays, empêtrée dans la crise de la dette et plombée par des plans d'austérité à la chaîne destinés à rassurer les marchés, a commencé à se contracter.

    Le gouvernement espère une reprise de la croissance courant 2013, mais la hausse continue du chômage alimente le ressentiment des Italiens envers la classe politique à trois semaines des élections législatives prévues les 24-25 février.

    http://www.romandie.com/news/n/_Italie_le_chomage_en_hausse_en_decembre_a_112_35010220131043.asp

    Zone euro : dette publique au troisième trimestre 2012 :

    1- Médaille d'or : la Grèce. Dette publique de 301,193 milliards d'euros, soit 152,6 % du PIB.

    2- Médaille d'argent : l'Italie. Mario Monti laisse derrière lui une dette publique de 1995,143 milliards d'euros, soit 127,3 % du PIB. Mario Monti a fait la preuve de sa nullité. Mario Monti a fait la preuve de son incompétence.

    RépondreSupprimer
  2. Vendredi 1er février 2013 :

    ITALIE : PLUSIEURS BANQUES FONT L'OBJET D'UNE ENQUÊTE DANS UNE AFFAIRE DE DÉRIVÉS.

    Le parquet de la juridiction de Trani, en Italie, a ouvert une enquête sur plusieurs banques du pays, en relation avec des transactions concernant des produits dérivés, a déclaré vendredi une personne proche du dossier à Dow Jones Newswires.

    Cette enquête porte sur la vente de produits dérivés à des entreprises et des particuliers par certaines "grandes banques italiennes", a indiqué cette personne. Le parquet de Trani examine actuellement, dans le cadre de ces investigations, des allégations de fraude et d'usure, a-t-il ajouté. L'usure est l'octroi de prêts à des taux excessifs ou abusifs.

    Après l'annonce de cette enquête, relayée dans les médias italiens, les actions d'un certain nombre de banques italiennes ont cédé du terrain vendredi à Milan.

    Le quotidien italien Corriere della Sera a indiqué sur son site Internet que le parquet de Trani enquêtait sur les employés de cinq banques italiennes - UniCredit (UCG.MI), Intesa Sanpaolo (ISP.MI), Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS.MI), Banca Nazionale del Lavoro, filiale du groupe français BNP Paribas (BNP.FR), et Credito Emiliano (CE.MI) - dans le cadre de la vente de produits dérivés à des entrepreneurs de la ville de Bari.

    Une porte-parole d'UniCredit a déclaré que pour l'instant, la banque n'était pas au courant d'une enquête du parquet de Trani. Monte dei Paschi n'a pas souhaité commenter. Credito Emiliano, Intesa et Banca Nazionale del Lavoro n'étaient pas immédiatement disponibles.

    Contacté par Dow Jones Newswires, un porte-parole de BNP Paribas n'était pas en mesure de commenter ces informations.

    En Bourse, Monte dei Paschi a fini en baisse de 5,9% vendredi, tandis que UniCredit a cédé 2,6%, Intesa a perdu 2,9%, et Credito Emiliano 0,3%.

    http://www.bfmtv.com/economie/italie-plusieurs-banques-font-lobjet-dune-enquete-une-affaire-derives-source-438870.html

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.