samedi 9 février 2013

Farage sur la patrouille anti "trolls" de l'Europe sur le web

Farage Demolishes Europe's "Troll Patrol"
RT via ZeroHedge, 08/02/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien


Ha ça, pour faire des agences de contrôle des médias, ou pour aller surveiller l'Internet, y en a du pognon...

Par contre, pour l'aide alimentaire d'urgence, y a plus un rond   


Et alors que les États refusent de donner toujours plus de pognon à l'Europe pour qu'ils construisent leur €URSS, le parlement européen refuse le budget...
Le Parlement européen refuse de voter l'accord sur le budget
Le Monde, 08/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien


4 commentaires:

  1. Mais qu'est-ce qu'ils croyaient, les fédéralistes européens ?

    Qu'est-ce qu'ils espéraient, les fédéralistes européens ?

    Ils croyaient que l'Union Européenne était le monde merveilleux des petits bisounours, dans lequel tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il est solidaire ?

    Ils croyaient que les pays européens étaient solidaires entre eux ?

    Ils croyaient à la fable merveilleuse de la "solidarité européenne" ?

    Hier, le sommet européen a fait retomber les bisounours fédéralistes dans le monde réel.

    C'est simplement la mort des bisounours qui croyaient encore à "l'Europe fédérale".

    Ce qui s'est passé vendredi 8 février 2013, c'est simplement la mort de l'idée européenne.

    Pour la période 2014-2020, le budget européen sera au niveau minable de 1 % du PIB de l'Union Européenne ! 1 % du PIB !

    Maintenant, l'époque de la soi-disant "construction européenne" est terminée.

    Maintenant, nous rentrons dans une nouvelle époque.

    Maintenant, nous entrons dans l'époque de la déconstruction européenne.

    L'expérience supranationale a foiré.

    C'est terminé. On arrête l'expérience.

    Il va y avoir un retour aux 17 frontières nationales.

    Il va y avoir un retour aux 17 monnaies nationales.

    La soi-disant "Union Européenne" va rejoindre toutes les autres constructions supranationales dans les poubelles de l'Histoire.

    RépondreSupprimer
  2. a merde la fête est fini j'en et même pas profité, juste morflé

    comment je fais maintenant.

    a oui c'est vrai s'était juste pour prolongé de 15 ans la cupidité affolante des papyboomers

    soleilllllllll vert immobilier miam miam que la fête commence

    RépondreSupprimer
  3. aide alimentaire d'urgence?t'achetes un smartphone et puis tu vas aux restos du coeur parce que t'es ratissé?les cafs servent a:payer les factures de chauffage de ceux qui ne veulent pas se restreindre et a subventionner les vacances des geneurs.si t'as faim ,eh bien meme en supermarché la bouffe de base est très bon marché.le gouvernement joue les bons samaritains avec cette subvention arrachée de haute lutte.les allemands ont des pauvres eux aussi,et pourtant ils n'en voulaient pas de cette subvention.les collectivités locales ont largement de quoi nourrir les gens avec les impots scandaleux qu'ils nous extorquent

    RépondreSupprimer
  4. ceux qui se sont goinfrés ( banquiers escrocs , actionnaires argent public , bobos antiracistes , fonctionnaires dhimmis , élus collabos , etc ) auront des comptes à rendre ! quand aux mercenaires islamonazis , leur sort est scellé depuis toujours ! oui , que la fete commence !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.