dimanche 10 février 2013

La France favorable à une zone de libre-échange transatlantique

Faire une union de libre échange avec un pays qui détient la planche à billets de la monnaie de réserve mondiale, qui s'est spécialisé dans l'extorsion, le mauvais commerce et l'impérialisme, et produit une giga escroquerie financière tous les 4 ans, voila encore une riche idée de nos élites traitres à leurs peuples   

La messe est dite. Les américains vont racheter tout le capital de l'Europe avec leur planche à billets...

L'Europe du Nord pourra lutter un temps de par sa compétitivité. Mais nous, nous allons nous faire tiers-mondiser.

Et la bande de fonctionnaires, responsables de notre sous-compétitivité, qui nous dirige, forcément, est pour...

Nos élites votent pour transformer la France sous compétitive en musée et en disneyland pour retraités allemands et banksters américains.

Hitler en rêvait, nos élites maçonniques l'ont fait...

Et c'est tout naturellement le premier pas vers la création d'une monnaie commune aux pays de la dictature maçonnique...

Babel ou la mort qu'on vous dit !

La France favorable à une zone de libre-échange transatlantique
Challenges, 29/01/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le forcing de Bruxelles et Washington semble avoir convaincu Paris. Nicole Bricq a lancé une consultation auprès des entreprises hexagonales sur le projet de construction d'une vaste zone de libre échange entre l'Union européenne et les États-Unis.

Poussée par de multiples lobbys oeuvrant à Bruxelles et à Washington, comme le Centre for European strategy, le think tank New Direction (parrainé par Margaret Thatcher) ou le Center for transatlantic relations, l'idée de ce grand espace sans contrainte pourrait n'être encore qu'une vieille lune si Barack Obama en personne ne lui avait donné l'impulsion qui lui manquait.


E pluribus fool'em

9 commentaires:

  1. Le coup a été fait au Canadiens et aux Mexicains.

    Cherchez:
    Sommet des Amériques
    Security and Prosperity Partnership (SPP)
    North American Free Trade Agreement (NAFTA)

    Pas faute pour la population de s'être rebellée:
    http://www.youtube.com/watch?v=vPY11XpYLsU

    Marrant de constater qu'aucune information ne soit officiellement arrivée jusqu'à chez nous.

    A partir ces accords, les Etats-Unis viennent de gaver de pétrole canadiens:
    http://affaires.lapresse.ca/economie/200901/06/01-680871-les-etats-unis-assoiffes-de-petrole-canadien.php

    Je vous laisse chercher les conséquences pour le Mexique.

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben : on est morts...
    Séries TV US, pubs US, musique US, bouffe US, langage anglicisé, vêtements US, sociétés US... les envahisseurs sont déja là...
    Il y a un film qui est finalement super révélateur de cette boboisation-américanisation c'est les Bronzés 3 .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À part Intel, Windows, Apple, Google et Facebook, t'en vois beaucoup des marques Américaines en France ? T'en vois beaucoup des Chevrolet, Lincoln, Cadillac, des Smith & Wesson, Springfield Armory, des Fuddruckers, Carl Jr, TGIF, Wendy's, des Chevron, Exxon, Shell, des Staples, Target, Costco, Walmart, Home Depot, des Bank Of America, Citigroup, Morgan Chase, des Abercombie & Fitch, American Eagle, Banana Republic ? Starbucks n'est-il pas un échec en France et McDonald's France n'est-elle par la plus diversifiée et la moins Américaine de toutes filiales du monde ? Les Français ne sont-ils pas en majorité dégoûtés par la malbouffe, les OGM, le pink slime et autres saloperies qui ne traverseront sans-doute jamais l'Atlantique pour des raisons culturelles et sanitaires ? Les Français ne sont-ils pas, de l'ouvrier au bourgeois des quiches monumentales en Anglais et en langues étrangères ? N'est-on pas le dernier pays d'Europe à systématiquement doubler les films en Français ?

      La particularité du Français n'est-elle pas d'être Francophobe en France et ultra-chauvin, arrogant et patriote dès qu'il traverse la frontière ?

      Supprimer
  3. C'est pas encore gagné pour eux, loin de là. Ce projet est dans les cartons depuis 1995, on se faisait taxer de conspirationnistes en 2004-2005 quand on osait l'évoquer pendant la grande campagne de propagande pour le "oui". Il y a également un fort goût d'AGCS qui à ma connaissance est au point mort depuis 2005. Et il faut s'attendre à de grosses, GROSSES, réticences des deux côtés de l'Atlantique. Nos agriculteurs savent très bien qu'une zone de libre-échange transatlantique (surtout avec nos idéologues bruxellois) enfoncerait non seulement les derniers clous de leurs cercueils, mais condamnerait également à mort TOUTES les spécialités et spécificités locales, régionales, (nous nos fromages et nos vins, les allemands leurs saucisses, les italiens, les hongrois etc.), puisqu'aucune AOC ne saurait exister dans le marché pur et parfait (on entend déjà régulièrement les jacasseries des commissaires européens "atteinte au libre-commerce" "atteinte au libre commerce"). Bref.

    On prépare déjà le terrain : autorisation de l'acide lactique sur nos viandes pour importer la bidoche américaine, - 12% sur la PAC, etc. Et l'on se garde bien de commenter ces chevaux de Troie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisqu'on te dit que "La France" est favorable.

      Je vous propose de donner votre avis;
      http://manager.e-questionnaire.com/questionnaire.asp?a=ASnzTajrPZ

      Supprimer
    2. Sous-estime pas la résistance des peuples ! Bon ok le "non" de 2005 n'a été qu'une victoire temporaire, mais l'ACTA, les conneries états-uniennes façon SOPA, PIPA, jusqu'à l'AMI en 98 qui a été plus ou moins l'acte de naissance des mouvements alters, toutes ces cochonneries mondialistes et néolibérales (tu peux dire groucho-capitalistes, oligarchiques si tu veux, c'est synonyme) sont des champs de mines ! Et cela peut fort bien leur péter à la gueule !

      Supprimer
  4. Comme les citoyens de l'empire romain ont accueillis avec soulagement les invasions barbares qui les libéraient des impôts romains, je crois qu'il y aura beaucoup de voix pour accueillir la domination chinoise, pourvu qu'elle nous débarrassent de nos nouveaux tyrans.

    Dans tout les cas le moyen age revient...

    RépondreSupprimer
  5. C'est en préparation depuis un moment, j'invite les lecteurs quand ils font des courses au supermarché à regarder de plus prés les emballages de nos produits, vous verrez de nombreux produits sont déjà passé sous la coupe de Sara Lee, Kraft food... grace à l'imprimante à dollars. donc quand on consomme des produits bien de chez nous, en fait on alimente un capital qui n'est déjà plus français, ni européen, et qui est euro-transatlantique compatible. Vous vous apercevrez aussi que des marques changes, pour des noms à consonance anglaise bien sur. brise -> glade en ce moment,
    On peut raconter ce qu'on veut, par exemple que les toyota sont plus française que les peugeot, la réalité c'est le capital, et quand le capital devient à fortiori état-uniens, il n'y a plus aucune maitrise du destin. ni de l'enteprise, ni du mode de pensé, ni de la langue.

    -> Union Euro-Atlantique "Stratégie pour un partenariat transatlantique fort" http://bit.ly/zaKkg2

    RépondreSupprimer
  6. You could definitely see your enthusiasm in the work
    you write. The arena hopes for even more passionate writers like you
    who are not afraid to say how they believe. Always follow your heart.



    my page :: l'oreiller en sarrasin bon pour les cervicales

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.