vendredi 8 février 2013

La mairie des Angles interdit l'affichage dans la rue des panneaux à vendre : un quart de la ville est à vendre

  

A la montagne, les biens à vendre sont nombreux, mais bien cachés
L'Indépendant, 02/02/2013 (en Français texte en anglais )
→ lien
Aux Angles et à Font-Romeu, des arrêtés municipaux réglementent l'affichage des biens à vendre. Ils sont effectivement très nombreux. Conséquence : les prix retrouvent des niveaux acceptables.

Aux Angles, la mairie a pris un arrêté pour interdire aux agences immobilières d'afficher des pancartes annonçant qu'un appartement ou une maison est à vendre. Et pour cause. Selon nos informations, un quart du parc immobilier serait actuellement sur le marché. Un chiffre que ne confirme cependant pas le maire, Christian Blanc.

"Acceptable" mon cul   

Toujours la même escroquerie... Ils trafiquent le marché pour empêcher els prix de baisser... Que-je-veux-pas-brader-mon-épave-thermique à 100 000€ (payée 100 000 francs il y a 15 ans)...


Notez que le gouvernement veut orienter "quelques dizaines de milliards d'euros, pas au-delà" de l'assurance-vie vers la construction de neuf...
L'assurance vie au secours de l'immobilier, confirme Cahuzac
Les Echos, 06/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le ministre du Budget a confirmé mercredi que le gouvernement français envisageait des incitations fiscales pour orienter une partie de l'épargne gérée par les investisseurs institutionnels, comme l'assurance vie, vers l'immobilier d'habitation.

Jérôme Cahuzac, qui clôturait les Rencontres parlementaires sur l'épargne et la fiscalité, a évoqué un montant de "quelques dizaines de milliards d'euros, pas au-delà", sur un encours total d'assurance vie qui s'élevait à 1.391 milliards fin 2012.

"Ce serait donc une utilisation marginale mais néanmoins nécessaire pour aider un secteur qui aujourd'hui souffre énormément", a-t-il dit.

Côté libération du foncier, et arrêt du ponzi démographique au forceps, sortie de l'euro et de ses taux bas artificiels, en revanche, rien à espérer...

2 commentaires:

  1. s'ils en sont réduits à cacher en interdisant c'est mur pour la chute.

    au vu des taxes et charges de copros n'est'il pas plus intéressant de louer.
    un petit appart côute vers 2000 euros de charges par ans
    (copro,taxe foncière,taxe d'habitation et abonnement eau et électricité sans consommation,et ravalement de façade tout les 20 ans,...)
    dépenses fixes que tout bon propriétaire doit payer?
    que peut on louer pour cette somme?en saison et hors saison?
    grolandais31

    RépondreSupprimer
  2. La photo Aux Angles fait flipper.

    Si ces débiles mentaux préfèrent cacher leurs biens et ne jamais les vendre, grand bien leur fasse.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.