mardi 26 février 2013

Le GIEC reconnait 17 ans sans réchauffement



Le GIEC reconnait 17 ans sans réchauffement
Contrepoints, Christopher Monckton Depuis Brenchley, Royaume Uni, 26/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Aveu de Rajendra Kumar Pachauri, président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) : « Il n’y a pas de réchauffement depuis 17 ans. »

19 commentaires:

  1. Ce cartoon est juste genial !

    yp

    RépondreSupprimer
  2. Je l'avais dit que le GIEC finirait par le reconnaitre cette année ! Ceci étant, c'est encore un graphe différent de tous ceux qui ont déjà circulé sur ce sujet. Notamment le pic de 2006 qui est un peu surprenant. En principe l'année la plus chaude jamais enregistrée devrait être 1998.

    Maintenant rien n'est linéaire et un retour de balancier violent est à craindre. Diabolisation en vue de toute forme de lutte environnementale sur fond de traité transatlantique et de manipulations du vivant au forceps ? C'est pas exclu.

    Au fait, voilà ce qu'on titrait en 1975 : http://denisdutton.com/newsweek_coolingworld.pdf

    RépondreSupprimer
  3. C'est sans aucun doute pour cette raison que la fonte de la banquise bat des records tous les ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais en revanche, c'est peut être pour cela (ou autre chose, allez savoir avec la science...) que "l'extend" de la banquise en antarctique est lui, à son maximum....

      Supprimer
    2. Certes, mais elle se reconstitue en hiver. De toute manière, rien ne peut être imputé au RC depuis 1997, car il n'y en a plus. En outre, la banquise australe bat des records de superficie, que ce soit en hiver comme en été: http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.anom.south.jpg

      Supprimer
  4. Arrrgh une nouvelle qui fait froid dans l'dos

    RépondreSupprimer
  5. Pas convaincu du tout pas ce graph dont on ne connait pas les sources... Je trouve ça très maigre...

    En revanche, c'est parfait pour le lobby pétrolier qui peut continuer à polluer sans sourciller et de nous refiler des technologies préhistoriques qui gaspille une energie folle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux que le pétrole comme énergie, il n'y a pas. Que le réchauffement climatique soit vrai ou faux le problème de la ressource en énergie se pose à l'heure actuelle et sera une douloureuse descente au enfer pour notre mode de vie dans les 50 ans qui viennent.

      Supprimer
    2. Certes... Mais le charbon et le gaz ?

      Supprimer
    3. Source:Met Office ("Météo France" britannique).

      Supprimer
  6. http://www.20minutes.fr/planete/1021320-surface-banquise-antarctique-atteint-record

    Mais au total, la balance penche plutôt du côté du réchauffement: quand l’Antarctique gagne 1km2 de glace, l’Arctique en perd 5,7.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faux: la balance est équilibrée
      http://hockeyschtick.blogspot.fr/

      Supprimer
  7. L'ordre 1 , c'est le soleil.
    Pas de soleil, pas de chaleur sur terre.

    Hors, justement ....
    http://www.swpc.noaa.gov/SolarCycle/sunspot.gif

    Nous sommes à des plus bas historiques d'activité depuis un bail...

    Un excellent site à lire :
    http://www.pensee-unique.fr/

    Avec une jolie page d'indicateurs en tous genres :
    http://www.pensee-unique.fr/indicateurs.html#solaire

    RépondreSupprimer
  8. Et voilà il va encore falloir expliquer qu'il s'agit d'un "changement climatique", et que parler d'un "rechauffement climatique" c'est comme parler de croissance negative : absurde.

    Mais bon on connait le refrain: après moi le déluge...

    RépondreSupprimer
  9. Eh bas voilà, il va encore falloir expliquer que l'expression "changement climatique" est une ineptie sortie du cerveau malade de quelques tarés du GIEC.

    Le climat n'est pas un élément figé dans le marbre, c'est une foutue dynamique chaotique déterminée par une quantité de facteurs et avec des pondérations dont nos modèles de calculs sont incapable d'approcher, même de loin. L'expression changement climatique est juste un pléonasme malhabile.

    Il n'est pas question de nier quoi que ce soit ou de fermer les yeux, il est déjà question de débattre scientifiquement sur un thème qui est loin d'être prouvé. et de se préparer aux vrais enjeux de demain (énergie, eau, pollution des sols...). Parce que si vous êtes taré au point d'imaginer que les moulinets de bras de nos thuriféraires du GIEC ou de nos politiciens nous préparent à ces enjeux en essayant de capter du Co2 pour l'enfouir à 3 km sous terre, vous méritez vraiment ce qui vous pend au nez.

    Le Co2 est un engrais naturel.

    Et franchement, les sceptiques sont prêts à débattre mais à cause de débiles mentaux qui hurlent au négationnisme dès qu'on les pousse un peu ; il n' y a pas de débat.

    L'effet de serre, il faut le rappeler, n'est qu'une théorie qui n'a jamais été scientifiquement reproduite de façon valide (de là à l'appliquer à la Terre...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo !

      Et cette façon de penser et d'agir autocratique sous couvert de
      "concertation démocratique" peut être étendue à bien des domaines de la vie de nos sociétés : Education, Immigration, Monnaies (Euro, changes etc...), Immobilier (Bulle, causes et conséquences), Temps de Travail et productivité/compétitivité (les 35heures ?).

      Le règne de la Pensée Unique nous fait de plus en plus ressembler à ce qui se passait à la grande époque de certains totalitarismes :

      Rien que le fait d'oser questionner certains choix de société nous met au ban de celle-ci avec des adjectifs sympathiques comme "fasciste", "raciste", "révisionniste", "pollueur", "Ultra-Libéral" etc ....
      A quand les arrestations ?

      Supprimer
    2. "vous méritez vraiment ce qui vous pend au nez." :)

      En fait c'est comme l'Apocalypse: n'en tiennent compte que ceux qui y croient... Les autres peuvent continuer à manger et à boire.

      Supprimer
  10. Oui, mais ce pirate de Pachauri a ajouté qu'il faut attendre 30 à 40 ans de plus pour voir la tendance. Il a aussi dit que si cette pause masquait le RCA, c'était de manière transitoire, que cela ne remettait pas en question le rôle moteur du CO2 anthropique, et que nous allions voir ce que nous allions voir...Face, tu perds, pile, je gagne…

    RépondreSupprimer
  11. Oui, mais ce canaillou de Pachauri a ajouté qu'il faut attendre 30 à 40 ans de plus pour voir la tendance. Il a aussi dit que si cette pause masquait le RCA, c'était de manière transitoire, que cela ne remettait pas en question le rôle moteur du CO2 anthropique, et que nous allions voir ce que nous allions voir...Face, tu perds, pile, je gagne… Rhétorique classique chez les réchauffistes...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.