mercredi 20 février 2013

Le monde expliqué schématiquement

L'accusation de la spéculation et des seuls banquiers est un peu trop grasse à mon goût...

Mais ça résume bien la logique du tribut impérial...



Mais les banquiers et la spéculation a bon dos quand même... Parce qu'il faut bien comprendre ce qu'il y a derrière aussi...

Tout le pouvoâr dâchâ du veau occidental s'appuie là dessus...

Comment expliquer sinon qu'un RMIste en France aie 3 fois le niveau de vie d'un chinois qui bosse 70h par semaine ? Ou qu'un smicard français aie 10 fois le revenu du même smicard tunisien ?

Et au passage, pour relier ça au petit documentaire subversif précédemment posté, faut bien comprendre ce que l'effondrement des monnaies des pays à logique impériale (à fort déficit commercial) va impliquer pour le connard moyen de ces pays...

En gros, on va en être ramené à notre seul mérite et excellence. Autant dire que ça va piquer fort...

7 commentaires:

  1. Tout à fait, c'est que je disais au populo Berruyer sur son blog, on ne sauve pas les banques, on sauve l'épargne, les dividendes, les retraites par capitalisations, les fonctionnaires surnuméraires, les syndicalistes, etc...

    les méchantes banques ne sont sauvées que parce qu'elles sont les intermédiaires de tout ce ponzi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La spéculation obscène c'est... Ayrault.
      Vous savez le machin qui porte l'étiquette "Premier Ministre" (viande de cheval ? On s'interroge).

      Attention, ça va aller très vite.

      ***************


      *
      *
      *
      *
      inShare

      Recommander
      Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé aujourd'hui qu'une enveloppe de "près de 20 milliards d'euros pour connecter 100% des foyers au haut débit en 10 ans. Il a aussi annoncé que 20 milliards d'euros sur cinq ans seront alloués pour financer les investissements des collectivités.

      Dans une allocution à l'issue d'une réunion de ministres à Matignon, le Premier ministre a assuré qu'il s'agissait de "deux exemples concrets pour illustrer l'ambition en matière d'investissements et d'innovation", alors que le débat sur la rigueur et les économies budgétaires agite la majorité.
      ********************

      20 milliards ? Mais pourquoi pas 200 ? Ou même 2000 ?

      Supprimer
    2. les gens ils veulent Le beurre, l'argent du beurre et le cul du banquier

      > on vivent dans une bulle d'aristocrate trop nombreux pour être honnête.

      Supprimer
    3. @yoananda

      Tu schématises gravement sur les banques ! Comme l'expliquent Berruyer et d'autres il y avait moyen de laisser tomber les spéculateurs (banksters) et de sauver les activités saines, donc les dépôts. Tu fais le jeu des banksters en reprenant leur alibi du too big too fail.

      Supprimer
  2. si le vrai mérite avait son mot à dire!!
    mais que faut il mettre sous le mot mérite??? sans doute bien des définitions selon...à force de simplismes...

    RépondreSupprimer
  3. en l'occurence dans le cas précis de la spéculation sur les matières premières alimentaires auquel la video fait reference, la situation est bien résumée

    RépondreSupprimer
  4. Démago peut-être, mais c'est un fait , par exemple, que l'argent gratuit d'hélico-Ben s'est retrouvé dans les matières premières et a précédé les révoltes en Afrique. Jorion dit qu'il faut interdire la spéculation ou en tous cas fortement l'encadrer. Mais le minimum du minimum, si on est encore un être humain, ca serait d'interdire la spéculation sur la nourriture.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.