jeudi 14 février 2013

Malgré la crise, la Grèce garde un taux de suicide très bas

En 2012, on parle d'un taux qui a certainement doublé, à 5 pour 100 000 :
Suicides have Greeks on edge before election
Reuters, 28/04/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Before the financial crisis began wreaking havoc in 2009, Greece had one of the lowest suicide rates in the world - 2.8 per 100,000 inhabitants. There was a 40 percent rise in suicides in the first half of 2010, according to the Health Ministry.

Même si ce taux a fortement augmenté, on doit être autour des 5.

Ce qui reste bien inférieur aux taux d'autres pays, beaucoup plus avancés dans le "progrès", la déshumanisation de la société et la culture d'humains hors sol...

cf wikipedia

Typiquement, en 2008 (et donc avant la crise), la France était à 20,6...

Ça rejoint ce qu'expliquait Jovanovic à son retour de Grèce, comme quoi la société grecque est restée une société réellement libre, habituée au système D, et aux solidarités familiales extrêmement fortes... Peu importe d'avoir beaucoup de prospérité matérielle quand on a la prospérité du coeur... Sans parler du fait que tous s'entraident en famille...

4 commentaires:

  1. Oui, analyse très juste. C'est une info à première vue étonnante qui m'avait frappé quand j'avais regardé le niveau chez les jeunes : http://aklilecoq.over-blog.com/article-de-quoi-les-jeunes-meurent-ils-dans-le-monde-114083102.html

    RépondreSupprimer
  2. oui , malheureusement ou heureusement ( tout dépent du point de vue ) car c'est cette entraide famillial qui permet aux grecs de ne pas se révolté et de sombrer dans l'anarchie. La cellule famillial est leur meilleur socle ( la fondation ) pour continué à suivre des règles , principe moraux , ou principe sociétaux. Mais en France ce n'est plus trop le cas ( sans caricaturé ) ...

    RépondreSupprimer
  3. "Peu importe d'avoir beaucoup de prospérité matérielle quand on a la prospérité du coeur.."

    Oui et non, car c'est exactement le message que le système essaie de faire passer en ce moment.
    On vous a volé tout votre argent, mais c'est pas grave il vous reste l'immatériel, le spirituel... Solidarité...Le prochain millénaire sera spirituel... etc.

    Non pas d'accord, parce qu'à l'échelle du monde, les richesses n'ont jamais été aussi grandes. Même en France, si on a eu une croissance de 0.1% en 2012, c'est une miette de plus qu'en 2011. Donc comment se fait-il que les masses soient de plus en plus mal ? Principe du capital, de l'intéret qui concentre inévitablement les richesses, ceux qui prêtent sont de plus en plus riches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est la croissance, pas la croissance par habitant.

      En France, la population grandit (au forceps) de 0,6% par an. En dessous de 0,6% de croissance par an, le PIB diminue.

      Et ça, c'est sans intégrer les tripatouillages de l'inflation, qui permettent de truquer la croissance.

      En gros, quand on te donne un taux de croissance en France, t'enlèves 0,6% de croissance de la population, et au minimum 1% de bidouillage de l'inflation, et t'as déjà un début de commencement de vrai chiffre de croissance par habitant.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.