mercredi 27 février 2013

Mort de Stéphane Hessel ou l'indignation sélective du système

Je ne vais pas m'attarder sur le sujet.

De par son pasé de résistant, l'homme est éminément respectable.

Ce qui m'intéresse plus dans l'affaire, c'est l'importance que le système lui a donné. Car beaucoup d'autres que lui ont aussi eu un passé glorieux.

Ce que j'en retiens, pour ma part, c'est que Stéphane Hessel a été un des plus grands artisans de la mise en place de la dictature du Babel ou la mort. Son CV est limpide à ce sujet.

D'ailleurs, je rappelle qu'au titre de tous les postes de rond de cuir qu'il a menés successivement après guerre, à l'utilité douteuse sinon à aider à la mise en place dans la pratique de l'agenda de notre suicide culturel et de la dictature de Wall Street, entre deux coupes de champagne et des tits fours, ce monsieur devait très certainement vivre dans une opulence très confortable d'une retraite d'ambassadeur et diverses gratifications de l'oligarchie internationale onusienne...

Et avec la jeunesse d'indignés en tongs qui a défilé en se revendiquant des "indignés", on a retrouvé là ce toujours même paradoxe où des bureaucrates rentiers dont les grasses retraites reposent sur la traite des actifs sacrifiés, se posent en grands défenseurs de la jeunesse...

Quoi qu'il en soit, dans son CV, on retrouve tous les marqueurs : immigration la chance, Europe, droits de l'homme. Au moins, il a eu la cohérence d'aller jusqu'au bout et de dénoncer la politique d'Israël. On peut donc lui accorder qu'il était sincère et convaincu.

Mais qui ne le serait pas après le genre de traumatisme qu'il a du subir ?

D'ailleurs, je l'ai écrit plusieurs fois. Confier la gouvernance du monde à ces gens, ne pouvait qu'aboutir à la mise en place de l'extrémisme opposé aux horreurs nazies. Et qui aboutit à cette situation actuelle où cette idéologie extrémiste du suicide collectif est présentée comme la normalité.

Normalité toute relative, qui ne dépasse guère les frontières de l'Europe et des USA, alors que tout le reste de la planète, lui, continue désespérément d'avoir les pieds sur terre, et s'acharne dans l'affreux "fascimse", qui consiste à raisonner dans ces termes d'un autre âge que sont nation, peuple, souveraineté et frontière...

Je remarquerai juste aussi qu'il y a nombre de résistants, de français engagés auprès de De Gaulle, et de prisonniers qui n'étaient pas du tout de cet avis là de dissolution des nations dans le grand blougui boulga mondialisé (je vous renvoie au blog de La Lime pour trouver de nombreuses références), mais que comme par hasard, ceux là, la propagande ne leur a jamais tendu le moindre micro tout mou.

Bref, Hessel a été un homme courageux, sincère, mais comme tous les internationalistes d'extrême gôche, qui ont la haine de la frontière dans leurs tripes, et servent de caution de gauche au projet oligarchique, il a surtout été, en pratique, un parfait social traitre et un de ces idiots utiles de la kleptocratie... Et ce n'est jamais un hasard si le système met en avant tel ou tel...

28 commentaires:

  1. Un idiot utile.

    Demain Libé fera sa une avec, un titre bien tourné, une photo noire, grosse émotion... Et dans 3 jours on aura complètement oublié papy (et tant mieux).

    Mais le Système nous en trouvera un autre : Yannick Noah (non... commence à être un peu usé). etc.

    ;-)

    Bref, ce décès n'a aucun intérêt, ne porte aucun enjeu. C'est juste la mort d'un homme.

    Pourquoi on en parle ?

    RépondreSupprimer
  2. Putain disco t'as vraiment viré facho.
    J'ai envie de te coller des baffes.
    Cyril

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fasco pourquoi ?

      Parce que j'ai parlé de "nation, peuple, souveraineté et frontière" ?

      Bon ben va pour fasco alors. Je suis fasco... Comme 90% de la planète... Et comme tous les hommes, de tous temps...

      Étrange quand même que ce monde peuplé de fascos avec juste 10% de gens normaux...

      Y a pas comme un problème de positionnement du curseur ?

      Supprimer
    2. Je te renvoie au dernier sondage du Cevipof.

      80% des français pour un Etat fort, pour le retour de l'Etat, 70% qui trouvent qu'il y a trop d'étrangers...

      Tu ne représentes pas la majorité.

      T'es ultra minoritaire Cyril... T'es tout seul dans ton slip...

      Supprimer
    3. Les gÔchistes, va falloir trouver autre chose que le terme "facho" pour faire taire tous ceux qui ne pensent pas comme vous, ça devient rengaine.

      "Les antifascistes d'aujourd'hui seront les fascistes de demain" W.Churchill

      Il était visionnaire le père Churchill.

      Vous êtes un danger pour notre pays, espérons que la majorité des Français s'en apercevront avant qu'il ne soit trop tard et que les méthodes pour assurer notre liberté et notre survie ne deviennent beaucoup moins démocratiques et pacifiques....



      Supprimer
    4. Tiens sinon, je note via google analytics qu'un lien sur la bulle-immo, ça n'amène plus désormais que 38 visites.

      La bulle immo, le forum de la bulle immobilière où parler démographie ou immigration est interdit...

      C'est bien, vous êtes entre vous comme ça... Tout seuls. A parler de lasagnes... Vous avez chassé tout ce qui n'était pas Babel ou la mort... Persuadés d'être la majorité...

      A répéter en boucle la pensée système, hors sol, qui ne mène à rien, et ne comprend rien de la réalité...

      Supprimer
  3. Bravo Tonio. Tu as visé juste. Le terme facho va bientôt devenir le critère de l'honnêteté intellectuelle. Et les anti-facho se désigneront eux-mêmes comme les sociaux-traîtres.

    RépondreSupprimer
  4. sans lire sa brochure, il avait quand même une indignation pour la génération élargi après lui. >respect bonhomme tu nous manqueras.

    Comme successeur je verrais plutôt cohn bendit celui finalement qu'il détester et qu'on déteste tous.

    RépondreSupprimer
  5. "Indignez-vous", un des pires textes que j'ai croisé dans ma courte existence. Comme quoi, les héros peuvent chuter et être perverti, corrompu par un système.

    RépondreSupprimer
  6. Certes, il a profité du système, so what ? Il aurait dû vivre comme l'abée Pierre ? Et je doute qu'il ait constitué une fortune en Suisse !

    Quand un con meurt, ça reste un con, quand un gars sincère et avec une réelle compassion pour les autres meurt, je dis chapeau l'artiste.

    Ton blog qui regorge d'indignation (légitime) fait de toi un héritier de Stéphane Hessel malgré toi et je pense qu'il aurait pu te soutenir dans 80% de tes combats.

    Bon, fustiger les noirs et les arabes en appelant ça l'immigration chance, j'en doute. Cependant, il aurait surement été d'accord de dire que l'entrée de nouveau immigré africain ou même est-européen n'est pas une bonne chose. Reste le cas douloureux des clandestins où il n'existe pas de bonne solution et où votre approche de l'humanité vous aurait surement fait diverger.

    RépondreSupprimer
  7. J'aurais aimé avoir eu la chance de vivre sa vie. Si il faut être un idiot utile pour ça, je signe des deux mains. Car au fond, la meilleure réponse au système est de l'ignorer et de se battre pour ce qu'on estime être juste. Tous ceux qui affrontent l'ordre établi de front se font laminer.

    Stéphane Hessel lui a réussi à faire passer des messages autrement plus importants que le gain qu'il a apporté au système en tant qu'idiot utile.

    Ptite citation du nouveau testament :
    Ephésiens 6:12-14 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ;

    RépondreSupprimer
  8. Assez d'accord avec le dernier commentaire.Tu es un héritier de S. Hessel malgré toi.
    Deux choses: on a le droit de ne pas être d'accord avec lui mais critiquer un résistant depuis son ordinateur c'est un peu facile.Parmi les réactions je pense que peu auraient resisté face aux Nazi. Je m'inclur dans le lot.
    En outre au crépuscule de sa vie il est resté sincère et idéaliste dans sa retraite il à rappelé qu'il fallait pas se résigner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "on a le droit de ne pas être d'accord avec lui mais critiquer un résistant depuis son ordinateur c'est un peu facile"

      Et voilà, ça continue....
      Sous prétexte que ce Monsieur est été résistant et qui plus est de gauche, toute critique de cette personne devient impossible.

      Il faut absolument vous remettre en question et vous demander qui sont vraiment les intolérants dans tout ça.

      Supprimer
  9. Oui c'est de l'indignation sélective, oui son petit opuscule est un peu donneur de leçons et il ne propose pas de solution, mais ne vaut-il mieux pas l'indignation sélective à pas d'indignation du tout ? A l'indifférence totale ? Combien d'entre-nous resteront à jamais à geindre confortablement vautrés sur le canapé ? Personne ne peut prétendre voir toutes les facettes du problèmes.

    Les gauchistes ciblent la doctrine du libre-marché, la montée des inégalités, dénoncent le cynisme des grandes-entreprises. Ils ont raison bien sûr. Certes ils sont aveuglés par le culte du progrès (ce ne sont pas les seuls, les libéraux ne sont pas en reste), et qualifient de réactionnaires ceux qui ne vont pas dans leur sens. Pourtant de nombreux écolos revendiquent implicitement un côté réac au sens littéraire du terme. Les gauchistes se plantent complètement sur les questions de société (multiculturalisme, réalité des cultures, des ethnies, des nations, importance des frontières), et ils oublient la critique de l'état. Peu importe

    Les libéraux eux, sont complètement à côté de la plaque sur les questions économiques, encore plus sur les questions de société, mais sont pertinents en ce qui concerne les dépenses publiques, l'immobilisme du public (sans voir que ce n'est pas une question de public/privé, mais de poids d'une structure), l'absurdité d'une administration aux 400k normes. Ils dénoncent l'état central, mais oublient qu'une grande partie des dérives proviennent des collectivités locales. Gauchistes et libéraux ont le tort de partager la même passion pour l'universalisme. Pas le même universalisme certes, mais un universalisme quand même.

    Les écolos sont un peu naïfs sur les questions d'énergie, trop libertaires, sans doute trop pessimistes et se laissent manipuler par de grandes causes comme le réchauffement climatique anthropique sans voir l'envers du décor, mais sur la question du complexe agro-pharmaceutique, la critique de l'agriculture intensive, et même la décroissance ils ont raison sur toute la ligne.

    Personne n'est réellement hors système. Aucun de ces courants de pensée qui pensent s'opposer au système ne l'est réellement. Tant pis. Il y a du bon dans chacun de ces corps de pensée et il faut savoir en garder le meilleur. Tout comme il y a du bon chez les cathos, les réactionnaires assumés (les Camus, Zemmour, Raspail, etc.), Le Pen, etc.

    Stéphane Hessel était apatride par nature. Comment pouvait-il en être autrement avec ses origines multiples et son vécu ? Comme Polanski, Alexandre Grothendieck (le plus grand mathématicien du XXème siècle et écologiste radical) ou tant d'autres. Ou comme Alexandro Jodoroswky, le scénariste de génie, né dans un petit village chilien de parents juifs qui ont fui l'empire russe, devenu français ensuite. Naturellement il ne conçoit pas les concepts de nations et de frontières et on ne peut pas lui en vouloir. Cela ne m'empêchera pas de saluer sa mémoire le jour où il rejoindra son vieux compère Moebius dans l'autre monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mieux, les pensées dogmatiques sont ridicules et les indignations de certains bien utiles au système: pendant que la France était dans la rue pour ou contre le mariage gay, personne ou presque ne s'indigne de la vraie fausse réforme bancaire ni de la réforme du travail!!
      On parle immigration (pour ou contre) sans se demander à qui profite l'immigration!!
      Hessel avait pourtant raison sur un point depuis 2007 on socialise (l'eu) les pertes des banques et de société privée pour les faire payer au contribuable européens!! La BCE rachète les dettes grècques ou irelandaise détenue par les banques françaises, allemandes et anglaises pour les faire payer au peuple via le FESF et le MES!! Tout le monde crient les grecs sont des tricheur-blandeur et les irelandais font du dumping!! On ne paye pas pour les irelandais ni les grècques on rembourse les pertes que les créanciers n'ont pas prises!! On nous enfume et on préfère s'engeuler pour savoir si il y a trop d'étrangers, si la gauche c'est les meilleurs, si la droite à du poil au jambe!! Continuons divisons-nous, et quand on aura compris ce qui se joue: la ruine des peuples au profit de la rente ploutocratique la vraie !! Il sera trop tard!!http://videos.arte.tv/fr/videos/quand-l-europe-sauve-ses-banques-qui-paye--7340782.html

      Supprimer
  10. Texte très courageux Disco, dans lequel je me retrouve totalement. « Indignez vous » était une merde sans nom, dégoulinante et dégoûtante de bien pensance et de moraline.

    Aucun intérêt si ce n’est celui de voir la passion avec laquelle la mediocratie médiatique nous l’a vendu comme une révolution de la pensée. Il s’agissait en réalité de la même soupe fadasse que l’on nous vend depuis 30 ans.

    Que le monsieur soit un ancien résistant, franchement rien à cirer, j’ai autant de respect pour Ernst Junger en tant que combattant allemand que pour n’importe quel résistant, fut il français polonais ou gabonais. Qu’il soit de gauche, au royaume des aveugles les borgnes sont rois....

    La seule chose qui m’emmerde dans sa mort, c’est qu’on va nous les bassiner pendant une bonne semaine avec « ce grand homme » qui fut un bel idiot utile de cette république de corrompus arrivistes....

    PS : J'aime bien les idoles de gauchistes comme Polanski, le pédophile récidiviste qui se vantait comme Klaus Kinsky d'avoir drogué et violé une pré-ado... Tain mais qu'est ce qu'ils sont cons ces socialistes...irrécupérables dans le gouffre de leur connerie, ils y creusent encore...

    RépondreSupprimer
  11. Tiens, le Crif est pas content et critique un maître à pas penser...

    La correspondance de Hessel avec la pensée-système du Babel ou la mort était totale.

    Et justement, parce que totale, il n'arrivait pas en revanche à faire sur la Palestine du grand écart de valeurs et de la morale à deux vitesses comme le reste de nos élites foireuses...

    Au passage, en écornant l'idole sur son seul aspect rugueux (par rapport à la pensée autorisée), ça va permettre au CRIF de tester par cette occasion à quel point toute l'élite est composée de soumis.

    RépondreSupprimer
  12. @Alecton, tes commentaires sont navrants. "Que le monsieur soit un ancien résistant ,rien à cirer" j'ai arrêté de lire à ce moment là.
    C'est mignon de critiquer devant son clavier. Au moins SH s'est bougé, lui.Il a fait partie d'une génération qui s'est battue.Comparer Hessel à Polanski...tu as 12 ans et tu viens de découvrir Soral c'est ça?

    RépondreSupprimer
  13. La référence à Polanski était destinée à un des commentaires de grogro et je considère Soral (cela n'engage que moi, mais je l'assume) comme un gros con antisémite. De plus j'ai 35 ans, deux gosses et je manie un Glock 17 chaque semaine aussi, mon mignon petit anonyme, je ne te donnerai qu'un conseil, ouvre les yeux et ne gobe pas la merde que l'on te donne à manger... et comme dit l'autre stay safe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet Alecton les filles me trouvent mignon. Ton avis sur Soral n'engage que toi, je ne critique pas, c'est juste que dans le même post critiquer Polanski (à juste titre) et Hessel je trouve ce dur.
      L'autre qui dit "Stay safe" c'est Vol West, j'imagine?

      Supprimer
    2. "De plus j'ai 35 ans, deux gosses et je manie un Glock 17"

      Et t'as pas aussi une grosse voiture qui fait VROOOMM ... vraiment navrants.

      Supprimer
  14. Ce que je trouvais horripilant avec Hessel, c'est la complaisance avec laquelle il se conformait à l'image que le système voulait donner de lui. Je trouvais ça étrange qu'il accepte de son vivant d'être statufié de la sorte et ça me rendait le personnage très suspect. Sans parler du prêchi-prêcha néo-keynésien et moralisateur dont il faisait la promotion avec Larouturou et consorts sur tous les médias main-stream.
    Aujourd'hui, l'unanimisme moutonnier de la presse et de la classe politique, me fait dire avec Tonio qu'il s'agissait bien d'un idiot utile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1

      La fréquence d'apparition et l'adoubement par les médias = étalon de l'idiotie utile au système.

      Supprimer
  15. Je suis vraiment partagé sur ton post. D'un coté je partage le fait que son passé aie pu servir ou contribuer à instaurer un certain système. Mais d'un autre je te trouve relativement peu respectueux. Je pense à ce 23 juillet 2051 ou l'on apprend la mort de DiscoTonio et que sa fille en parcourant la "cito-presse" (nouveaux nom pour la blogosphère), tombe sur un article qui le qualifie d'idiot grincheux qui n'a jamais rien fait d'autre de sa vie qu’agréger des sites pour faire ressortir au travers de son prisme des informations sans intérêt et dans le seul but de critiquer un système duquel il a bien profité (...)

    Donc tu as certainement raison pour les points cités, mais je dirait que lui au moins il s'est engagé publiquement, a porté un discours. Alors certes tu effectues un travail d'information pour certains et je t'en remercie, car j'apprends plein de trucs en lisant ton blog. Mais s'il ne s'agit que d'un exutoire pour toi je crains que tes agitations ne serviront qu'à te faire plonger dans une terrible dépression (chose que je ne te souhaite pas).
    De plus je dois avouer que quand je lit le terme kleptocrate, je ne peux m’empêcher de penser au nombre de sites que tu agréges, le nombre d'information que tu traites (même avec du ciblé grâce à yahoo pipes, ça fait beaucoup) et quand je vois la fréquence de publication je me dis que tu dois en faire pas mal durant tes heures de travail, certes tu voles une pommes pendant que tu dénonces ceux qui braquent la banque, mais est-ce moral tout ça (c'est une question qui n'a pas pour but de t'accabler ni de critiquer)?

    Je suis très partagé sur ton post, il a au moins le mérite d'ouvrir un débat (20 commentaires déjà).

    Salutations.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  17. on pourra toujours gratter et trouver quelque chose qu'on n'aime pas chez lui...j'aurais aimé avoir son etat d'esprit.qui n'a pas commis d'erreurs?j'ai pas lu "indiniez vous",trop de pub par les médias

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et justement. tout ce foin médiatique autour d'un gars supposé gauchiste, ça t'étonne pas ? D'où t'as vu que les merdias donnaient la parole à l'extrême gôche ?

      Ce gars a été un idiot utile parce qu'il donnait une caution de gôche au Babel ou la mort. Et c'est pour ça qu'on le voyait partout.

      C'est tout.

      Supprimer
    2. tonio ,si tu veux voir le mal chez les gens,il y a beaucoup d'autres candidats plus intéressants :hessel a réalisé quelque chose dans sa vie,il a été résistant,ça me parait déja hors du commun,et ça prouve qu'il a été courageux,c'est rare.je ne me prononce pas sur ses discours et ses idées,j'ai jamais écouté les médias.je pense que tu fais allusion a ses aides aux sans papier:quand t'as été exilé a londres,foutu dehors par les fascistes,ça doit marquer salement.aider quelques sans papiers n'a rien a voir avec la propagande débitée par le medef pour plus d'immigration,celle ci est bien plus pernicieuse.perso,je pense que les sans papiers n'ont aucune raison d'etre légalisés. il me semble avoir lu que hessel était pour l'immigration choisie uniquement donc ilétait clair la dessus.franchement hessel ne me choque pas.tu te radicalises tonio et tu t'attaques parfois aux mauvais clients

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.