vendredi 15 février 2013

Obama toujours sans ministre de la Défense

Pour une fois qu'un président américain avait l'intention de faire passer les intérêts des américains avant celui d'Israel, paf ! Rappel à l'ordre !

Comme si l'intérêt des USA était de déclencher une guerre contre l'Iran qui aurait toutes les chances de tourner en déroute totale, comme l'Irak, voire de dégénérer en escalade...

Obama toujours sans ministre de la Défense
tf1, 15/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les sénateurs du parti républicain ont réussi jeudi à bloquer temporairement la nomination à la tête du Pentagone de Chuck Hagel, pourtant membre de leur formation.

Espérons en effet que ce soit temporaire...

profitant d'une procédure parlementaire rarement utilisée contre un candidat à un poste ministériel, les sénateurs républicains ont réussi à bloquer jeudi soir temporairement la nomination de Chuck Hagel au Pentagone. Il a en fait manqué une seule voix au parti démocrate pour surmonter l'obstruction.

Je rappelle quand même la séquence...

En janvier, Obama réélu pour son dernier mandat, est libre, et peut se rebeller un peu. Il déclare :
Selon le quotidien israélien Haaretz, le président américain Barack Obama a déclaré lors des réunions à huis clos que « le Premier ministre Netanyahou est un lâche, il ne comprend pas les intérêts politiques d’Israël et les actions de son gouvernement mènera Israël à l'isolement international allant jusqu’à menacer son existence ».

S'en suit la nomination de Hagel au poste de secrétaire d'État à la défense. Hagel qui est connu pour vouloir arrondir les angles avec l'Iran et prendre le large et rabrouer un peu l'AIPAC et lobbye sioniste américain, sur la ligne Brzezinski. Le lobbye sioniste gueule de partout. Et récemment, l'audition de nomination par le Sénat qui normalement est une audition de routine, a tourné à l'interrogatoire de 8 heures, dans lequel le mot Israel a été énoncé quelque chose comme 150 fois...

Aujourd'hui, les sénateurs de son propre camp, traitres à leur pays (car derrière tout ça, il s'agit ni plus ni moins que de partir en guerre contre l'Iran), bloquent sa nomination...

4 commentaires:

  1. les USA ne sont plus rien, la dernière fois que ça c'est produit ils ont sniper le président tout se perd.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.